EoC – Chapitre 29

EMPEROR OF THE COSMOS
Chapitre 29

 

Chapitre 29 – Une Énorme compensation (1)

 

« Grand frère, tu vas réellement aller voir Zheng Wenbing ? »

« Bien sûr. » Jiang Li la rassura. « Petite sœur, reste à la maison et attends maman et papa. » Il sortit par la porte.

Dans un box luxueux, Zheng Wenbing, Zhang Yue et Yang Wu buvaient ensemble. Il y avait quelques dames à leurs côtés qui buvaient avec eux. Ils riaient à gorge déployée, comme si chaque chose était sous leur contrôle.

« Frère Bing, tu as vraiment de bonnes idées. Tu as transformé Jiang Li en une marionnette obéissante. Lorsqu’il viendra tout à l’heure, regarde juste comment nous allons l’humilier. » Le ton de Zhang Yue était cruel. Il était à l’origine le capitaine de classe et était loin au-dessus de tout le monde. Contre toute attente, Jiang Li était apparu de nulle part et l’avait rendu inconscient d’un coup de poing devant Lara, lui faisant perdre toute sa fierté.

Cette fois, avec l’aide des combines de Zheng Wenbing, il pourrait avoir sa revanche. Il avait l’intention d’humilier Jiang Li lorsqu’il arriverait.

On sonna à la porte.

Les trois hommes s’assirent, mais la personne qui entra n’était pas Jiang Li, mais un type baraqué. Il était d’une contenance froide et il portait des vêtements noirs qui avaient été taillés très précisément pour son corps. Son corps donnait l’impression d’une puissance explosive. Ce qui était le plus remarquable, c’était que son tempérament était rempli de Qi de bataille. Ses yeux avaient l’air de pouvoir percer l’esprit des gens à n’importe quel moment.

Deux domestiques vêtus de débardeurs le suivaient. Ils fourmillaient aussi de férocité tout en se tenant calmement debout sans parler.

« Boss Sha est arrivé. » Zheng Wenbing se leva à la hâte et lui serra la main.

Ensuite, il fit les présentations. « Voici mes deux frères, Zhang Yue et Yang Wu. Voici Boss Sha, de l’arène de boxe clandestine de Xu Hua City. Il est venu spécialement pour coopérer avec nous. »

Boss Sha baissa les mains. « Zheng Wenbing, où sont les deux boxeurs que tu disais vouloir me présenter ? Je veux les voir. S’ils peuvent réellement se battre, je peux payer un prix plus élevé pour eux et nous pouvons même parler du partage des profits. Toutefois, la boxe dans le marché noir a un taux de mortalité extrêmement élevé. Les boxeurs que l’on trouve doivent avoir envie de se battre sinon, je ne veux pas me retrouver à gérer des problèmes. »

« Pas de problème, ils ont tous les deux une force vitale de 0.9. Il feront certainement un beau spectacle, qu’en pensez-vous ? »

« C’est bien alors. » Boss Sha fit craquer les jointures de ses doigts, et bougea légèrement alors que ses muscles d’acier se gonflaient. « Où sont-ils, je dois les vérifier personnellement. »

« Ne soyez pas pressé, ils seront là bientôt. »

Zheng Wenbing arborait un regard cruel et joueur sur son visage.

Trente minutes plus tard, Jiang Li arriva sur les lieux. Il ouvrit la porte et vit Zheng Wenbing, Zhang Yue et Yang Wu dans la salle également, tout comme Boss Sha et ses deux domestiques.

Il ne connaissait pas Boss Sha, mais d’après sa silhouette baraquée et la férocité qu’il dégageait, il pouvait deviner que ce Boss Sha n’était pas une personne amicale.

« Zheng Wenbing, tu es si méprisable à utiliser ces magouilles ! » Jiang Li fixa tout le monde et prononça cela mot par mot.

« Méprisable ? » Zheng Wenbing se mit à rire. « Je te l’ai dit, tu ne seras pas capable de me battre. Quoi maintenant, tu es doux comme un agneau ? »

« Jiang Li, tu m’as humilié. Je vais prendre ma revanche 100 fois. » Zhang Yue se leva soudainement et voulait relâcher toute sa malveillance.

« Attends. » Zheng Wenbing agita la main. « Frère, ne sois pas si pressé. Tu ne gagneras rien à lui donner une raclée. Forçons-le a devenir un boxeur clandestin. C’est le moyen de gagner de l’argent. Il n’est plus une personne maintenant, il est juste une marchandise. Boss Sha, tu peux le vérifier. »

« Très bien, je te laisserai tranquille pour le moment. Tu as intérêt à bien te battre dans les arènes clandestines, autrement, tes parents vont souffrir en prison ! En ce moment, on fait juste une enquête sur eux, mais bientôt, ils seront appréhendés. » Zhang Yue retourna s’asseoir et son visage rayonnait de satisfaction.

« C’est le produit que vous m’avez recommandé ? » Boss Sha regarda Jiang Li et fit un signe de ses mains. « A Hong, vas le tester. Voyons comment sont ses expériences de combat. »

« Oui patron ! »

L’homme nommé A Hong s’avança et bondit soudainement comme un léopard féroce en face de Jiang Li. Il envoya un coup de poing.

Art martial de rang D, [Poing Cherchant le Cœur] !

Jiang Li ne regarda même pas et envoya son poing en contre-attaque. Il utilisa aussi un art martial de rang D, [Poussée Explosive du Poing Militaire]. Il étendit ses bras de manière apparemment douce mais en y apportant la force d’une onde de choc.

Leurs poings se cognèrent comme des éclairs dans l’air.

Ka Cha, Ka Cha…

Le bras tout entier du domestique A Hong fut fracturé. Son corps vola en arrière et s’écrasa sur la table, en renversant le vin sur le sol.

« Quoi ? » Boss Sha se leva brusquement. « Que veux-tu faire ? »

« Moi ? Rien. Je suis juste en train de me défendre. » Jiang croisa les bras et avait l’air détendu.

« Très fort. » Les yeux de Boss Sha scintillaient comme s’il avait trouvé un trésor. « Il peut gagner beaucoup d’argent pour moi, Zheng Wenbing, c’est du bon matériau. Nous pouvons signer un contrat. »

« Très bien. » Zheng Wenbing fit face à Jiang Li et dit : « Jiang Li, à partir de maintenant, ta vie ne t’appartient plus. Tu es l’homme de main de Boss Sha dans l’arène clandestine. Va remplir une demande pour quitter l’école puis tu vas suivre Boss Sha pour combattre dans son arène clandestine chaque jour et gagner de l’argent pour moi. Comprends-tu ? De cette manière, tes parents iront bien pour le moment. »

« Mais de quoi parlez-vous les gars ? Comment se fait-il que je ne comprenne pas ? » Un sourire se dessina soudainement sur le visage de Jiang Li.

« Jiang Li ! » Zheng Wenbing frappa ses poings sur la table. « On dirait que tu es du genre à ne verser une larme qu’une fois que tu vois ton cercueil. Il semblerait qu’il faille que j’appelle mon frère pour saluer tes parents au département de police. »

Bip Bip Bip Bip…

À cet instant, son téléphone se mit à sonner.

Zheng Wenbing eut un sourire désolé et prit son téléphone. Il répondit et une personne apparut immédiatement. Il avait l’air d’un gestionnaire de carrières, cependant, son visage était blême. « Frère Bing, les choses ont mal tourné. Je ne sais pas pourquoi, mais le grand directeur de la Xue Corporation, Lei Dong, a soudainement commencé à enquêter sur cette affaire. Il a parcouru tous les enregistrements et a découvert immédiatement que j’avais fait un faux. Maintenant, il m’a fait appeler. Dépêche-toi et utilise tes connexions pour me libérer. Si je suis appréhendé, il y aura de sérieuses conséquences ! »

Sa silhouette disparut ensuite.

En entendant cette voix, tout le monde dans la pièce, à l’exception de Jiang Li, se senti oppressé et anxieux.

C’était un gros problème.

« Zheng Wenbing, mes parents sont déjà à la maison en train de se reposer. » dit Jiang Li lentement. « Comme je m’y attendais, c’est toi qui a tendu un piège à mes parents. Comment allons nous gérer cela ? J’ai déjà tout enregistré. Avec les résultats de l’enquête de Lei Dong, les preuves sont claires et j’ai bien peur que tu ailles faire un tour en prison cette fois. »

Cet appel avait fait changer rapidement le visage de Zheng Wenbing.

« Le Directeur Général Lei Dong de la Xue Corporation ! » Zheng Wenbing connaissait Lei Dong. Il était un personnage important qui avait beaucoup de pouvoir dans la Xue Corporation. Quant à son ami, il était juste le PDG d’une filiale. Il y avait une grande différence de rang entre eux.

« Frère Bing… qu’allons nous faire ? » Zhang Yue et Yang Wu étaient médusés.

« Je suis désolé. » Jiang Li se mit à parler à nouveau. « Zheng Wenbing, par coïncidence, j’ai quelques connexions avec des personnes de la Xue Corporation. Tu as aussi entendu le coup de fil. C’est vraiment pas de chance, tu avais un grand futur devant toi, mais maintenant, tu vas aller en prison. »

« Jiang Li. Toi ! »

Zheng Wenbing fit soudain un signe à Boss Sha. « Boss Sha, capturez-le ! »

« Zheng Wenbing, il semble que tu te sois joué de moi dans cette affaire. Tu as dit que c’était un boxeur qui t’obéissait, mais les choses ont tourné de cette manière. Je suis venu ici pour une affaire, pas pour un enlèvement. À Xing Hua City, je suis un bon citoyen qui respecte la loi. » Boss Sha pouvait facilement voir ce qu’il se passait et se leva en faisant face à Jiang Li. « Frère, je ne suis qu’un étranger dans cette affaire, tout ceci ne me concerne pas. Voici ma carte, peut-être pourrons-nous coopérer en affaires. Je suis de la Boxing King Corporation de Xu Hua City. Soyons amis. Je passerai sur ce que tu as fait à mes hommes. »

« Très bien, vous êtes étranger à tout cela, je ne vous embêterai pas. »

Jiang Li prit la carte et leur fit signe de partir avec la main.

Boss Sha jeta un œil à son autre domestique qui portait l’homme blessé sur son dos, et ils quittèrent la pièce ensemble.

Boss Sha ne voulait pas être impliqué dans tout ça. Xing Hua City n’était pas comme le marché noir de Xu Hua City, il y avait des lois ici.

« Vous les filles, partez aussi. Ce qu’il s’est passé aujourd’hui ne vous concerne pas. » Jiang Li agita la main.

Les filles étaient déjà mortes de trouille et partirent en se bousculant et en déferlant.

« Jiang Li, je n’aurais jamais pensé que tu avais encore plus de moyens que ton frère ! » Zheng Wenbing s’était calmé à ce moment-là. « Mais ne pense pas avoir gagné maintenant. Il y aura un moment où tu regretteras ça. »

« Frère Bing, pas la peine de lui parler. Capturons-le tous ensemble. Une preuve par enregistrement audio ? Il n’y aura pas de preuve si nous la détruisons. » Yang Wu s’avança soudainement. « Tout ce que tu as à faire, c’est de faire libérer ton homme et le tour sera joué. »

Il avait toujours voulu se battre contre Jiang Li et avait très envie d’essayer.

Peng !

Il se mit en position, et abruptement fit un pas en avant, ses paumes cherchant à atteindre le haut de la tête de Jiang Li avec une force écrasante !

Art martial de rang C, [Paume de la Grande Rivière].

Le soleil tombait sur la longue rivière.

Jiang Li ne regarda même pas alors que sa main se poussait vers le haut et parait la main de Yang Wu. Ensuite, son autre main se jeta soudainement vers l’extérieur.

Pan !

C’était une autre gifle et elle était encore plus forte que lorsqu’il avait giflé Zheng Wenbing. Elle était si forte qu’elle fit tournoyer Yang Wu sur lui-même. Yang Wu était très étourdi et tomba simplement le cul par terre.

Avant l’injection de la Super Protéine, il n’était pas de force contre Jiang Li.  Maintenant, ce n’était même pas nécessaire de noter la différence.

« Vous autres, vous êtes complètement surpassés. » Jiang Li croisa les bras après avoir giflé Yang Wu froidement. « Zheng Wenbing, Zhang Yue, Yang Wu, cette fois, vos destins seront vraiment tragiques. »

« Jiang Li, qu’oserais-tu nous faire ? Nous somme dans une société légale ! » Les yeux de Zheng Wenbing trahissait l’horreur profondément enracinée dans son cœur. Il savait que les choses avaient mal tourné depuis le moment où il avait appelé frère Lei Dong.

Bien que sa famille soit riche, ils n’étaient rien en comparaison de la Xue Corporation. Le Manager Lei Dong avait pas mal de pouvoir puisqu’il était à la tête de la compagnie. Il avait plus de connexion que Zheng Wenbing. La vitesse avec laquelle il avait géré le problème avait complètement écrabouillé la confiance de Zheng Wenbing.

Si c’était juste la famille de Jiang Li qui était le type même du citoyen moyen, alors il aurait pu complètement s’amuser avec eux, mais lorsque les choses impliquaient Lei Dong, cela devenait ingérable.

Jiang Li avait un lien avec Lei Dong et tout ce que Jiang Li avait eu à faire, c’était d’utiliser sa bouche et ses parents avaient été secourus. Comment Zheng Wenbing allait-il pouvoir jouer avec Jiang Li ?

Il eut l’impression d’avoir perdu le contrôle sur tout.

« Une société de légalité. » Après avoir eu des nouvelles de ses parents, Jiang Li semblait très décontracté. « Je ne vais rien vous faire, mais vous avez piégé mes parents. Naturellement, je vais utiliser les procédures légales pour m’occuper de vous. Ce que la loi édicte sera fait. »

Quoiqu’il ait réellement envie de tuer Zheng Wenbing, son futur serait détruit s’il le tuait ou s’il le torturait dans cette société. Ses parents ne voudraient pas qu’il fasse cela également. Même alors, il n’avait fait que gifler Yang Wu au visage, mais il ne l’avait pas blessé ni ne lui avait-il brisé les os. Il devait gérer cela de manière à ce qu’ils ne puissent rien avoir contre lui.

Depuis qu’il était petit, ses parents aimaient arranger les choses tranquillement. Ils se retireraient plutôt lorsqu’ils étaient dans les problèmes.

Si Jiang Li leur donnait une raclée, cela leur donnerait quelque chose contre lui. En même temps, ses parents s’inquiéteraient pour lui. Cependant, il n’allait certainement pas laisser ces trois là s’en tirer non plus. Il réfléchissait à des mesures légales pour en finir une bonne fois pour toutes !

Bien entendu, il devait leur faire payer une compensation adéquate.

 

EoC – Chapitre 28                                                                                              EoC – Chapitre 30

Publicités

6 réflexions sur “EoC – Chapitre 29

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s