EoC – Chapitre 30

EMPEROR OF THE COSMOS
Chapitre 30

 

Chapitre 30 – Une Énorme Compensation (2)

 

Jiang Li n’était pas impulsif : il savait que leurs familles avaient du pouvoir et de l’autorité. S’il les battait jusqu’à les blesser sérieusement ou les paralyser, cela lui apporterait beaucoup de problèmes. Après tout, malgré le fait d’avoir quelques connexions avec Lei Dong, leur relation n’était pas aussi solide.

Lei Dong l’avait déjà beaucoup aidé.

« Zheng Wenbing, attends un peu, tu es sur le point d’aller en prison. »

Après avoir fini cette phrase, Jiang Li se retourna et était sur le point de partir.

« Attends ! » Zheng Wenbing s’était calmé à ce moment-là.

« Quoi, tu n’as pas l’intention de faire en sorte que je reste ici, n’est-ce pas ? » Jiang Li se retourna, son expression froide leur glaçait le cœur.

« Jiang Li, il n’y a pas tant de querelles que ça entre nous, pourquoi donc prendre les choses si sérieusement ? » Le ton de Zheng Wenbing s’était adouci. « Si tu utilises tes connexions pour nous appréhender, je peux te dire dès maintenant que ce ne sera pas possible. Notre famille a du pouvoir. Mais il n’est pas nécessaire d’en arriver là. Nous sommes tous des étudiants en 12ème année, nous avons un grand futur devant nous. Cela ne nous ferait aucun bien à tous les deux si nous nous retrouvions dans les problèmes. Que penses-tu de cela : comme un symbole de mes excuses sincères, nous pouvons te donner une compensation pécuniaire et, concernant qui est arrivé auparavant, tout sera oublié. »

« Tout sera oublié ! »

Bien entendu, Jiang Li n’allait pas oublier ces choses mais il voulait entendre ce qu’ils avaient à dire. Son intention était de récolter une compensation.

« On va faire ça comme ça. Je vais te donner 10 000 stars en compensation et tout ce qu’il s’est passé entre nous sera à égalité. » Zheng Wenbing avait directement mentionné un nombre. Il croyait que cette somme d’argent serait suffisamment séduisante.

« 10 000 stars… » Jiang Li le fixa d’un regard dédaigneux. « Zheng Wenbing, tu crois que je n’ai jamais vu une grosse somme d’argent auparavant ou est-ce que tu me vires comme un mendiant ? »

« Bon alors, combien veux-tu ? » hurla Zhang Yue. « Toute ta famille ne vaut probablement pas 10 000 stars ! Comment peux-tu être aussi cupide ? »

« Vraiment ? » Jiang Li pressa légèrement sa carte et une voix résonna : « Votre solde actuel est de 19 000 stars. Vos dépenses de ce mois sont de 114 000 stars… »

« Quoi ? »

Lorsque les trois entendirent ce relevé électronique, ils sautèrent presque en l’air. Il avait vraiment dépensé 120 000 stars ce mois-ci. Même eux ne pouvaient imaginer dépenser autant d’argent en un mois.

« Vous pensez vraiment que je me soucierais de 10 000 stars ? » Jiang Li tapa dans ses mains. « Zheng Wenbing, tu m’as sous-estimé. Tu pense qu’une si petite somme d’argent peut arranger les choses ? Peu importe, même si je continue cela, tous les trois pourriez avoir des connexions qui vous éviterait la prison, mais cela sera inscrit sur vos profils. Je crois que vous n’aurez pas l’opportunité de vous présenter à l’Université Astrale. Je peux juste détruire votre futur. »

« Toi… » C’était une chose qui effrayait Zheng Wenbing. Si Jiang Li le menait en justice, il avait peur des problèmes. C’était la dernière année pour l’Université Astrale ce qui la rendait de la plus haute importance. Même s’il n’y avait pas de problème sérieux, ça ne valait pas la peine qu’ils se mette dans les ennuis.

« Bien alors, combien tu veux, donne un chiffre ! » Zhang Yue fit un pas en avant. « Je sais que tu veux de l’argent. »

« Pfff, si vous pouvez attendre les gars, je dois appeler mon frangin Lei Dong pour déterminer si je dois ou non vous laisser vous en tirer. » Jiang Li sortit en laissant Zhang Yue, Zheng Wenbing et l’autre se regarder l’un l’autre. Leurs visages étaient si lugubres que de l’eau pouvait en couler.

Jiang Li devait de toute manière consulter Lei Dong sur ce sujet, après tout, il avait plus d’expérience.

« Comment ça va ? Frère Jiang Li ? » demanda Lei Dong au téléphone.

« Frangin Lei, voici ce qui est arrivé… » Jiang Li lui raconta ce qu’il venait juste de se passer. « Je veux les envoyer en prison, mais ils ont suggéré d’arranger les choses avec une compensation. Que devrais-je faire ? »

« Ah… » Lei Dong réfléchit. « Frangin Jiang Li, je sais que tu veux réellement les envoyer en prison, pas vrai ? »

« Oui. » Jiang Li hocha la tête. « J’ai même envie de les tuer, ils sont allés trop loin. »

« Ne sois pas impulsif. » dit Lei Dong à la hâte. « En fait, tu peux les poursuivre en justice en suivant les usages appropriés, mais je ne suis pas pour cette manière-là. Premièrement, le processus est très compliqué et te causera de nombreux problèmes. Tu es à l’étape où il faut que tu te concentres sur tes études. Deuxièmement, dès que l’action en justice commencera, Zheng Wenbing et sa famille feront quelque chose de désespéré qui pourrait être préjudiciable pour les deux parties. Ça n’en vaut pas la peine. Troisièmement, nous avons pris le directeur d’une filiale, il n’y a pas de preuve directe qui justifie que cela a été organisé par Zheng Wenbing. Même s’il était jugé coupable, tout ce qu’il a fait c’est de forcer tes parents à être en garde-à-vue pendant dix jours. Cela ne laisserait seulement qu’un mauvais rapport sur son profil. En plus de ça, tes parents n’ont pas été blessés et ont été seulement interrogés par le département de police donc, si tu demandais une compensation, la cour ne te soutiendrait que légèrement. Je te recommande de gérer les choses de manière privée, demande une grosse somme en compensation. Je crois qu’ils seraient d’accord. Tu as un grand futur devant toi, ne perds pas ton temps avec quelques ordures. »

« Merci, frangin Lei. Combien devrais-je demander ? »

Jiang Li hocha la tête secrètement. Lei Dong était un Directeur après tout, et il pouvait voir bien plus loin que lui. Ce qu’il avait dit, c’était les faits. Les parents de Jiang Li n’avaient pas été blessés. Toutes les choses étaient faites en fonction du processus légal.

« 300 000, chaque famille peut payer 100 000 stars en compensation. Mais tu devrais être très prudent avec tes paroles, tu dois faire en sorte que ce soit eux qui abordent le sujet, où ils pourraient se retourner contre toi et t’accuser de chantage. » Lei Dong l’avertit une fois encore. « Je vais t’envoyer un légiste pour régler cela avec eux. »

« Ils peuvent m’accuser de chantage ? » Jiang Li était alarmé, et il sentait que cela serait possible. « J’ai enregistré une vidéo à l’instant qui pourrait être utilisée comme preuve. »

« Oui, garde-la en sécurité. Je vais laisser le légiste discuter avec eux, et tout se passera bien. À partir de maintenant, tu te contentes d’attendre et ne parle pas de compensation avec eux. » Lei Dong était à juste titre le grand directeur. Ces petites astuces n’étaient qu’un jeu d’enfant pour lui.

« Merci frangin Lei. »

« Pas d’inquiétude, ton hypnose est si puissante. Mon fils est encore à l’école primaire, il aura peut-être besoin d’hypnose dans le futur. La compétition est très intense de nos jours. » Lei Dong savait que ça valait la peine d’investir dans un tel expert en hypnose.

Huang Dong !

Jiang Li poussa la porte et retourna dans la salle après l’appel téléphonique. Zheng Wenbing se leva. « Jiang Li, mais que veux-tu à la fin ? »

« Rien, Frère Lei a dit que cela implique l’intégrité de la Xue Corporation et que cela a presque eu pour conséquence de créer un scandale. Il a l’intention de vous poursuivre en justice. Mais nous sommes tous des étudiants, alors pourquoi détruire votre futur ? Le juriste de Lei Dong est en chemin maintenant, il arrivera dans approximativement une demi-heure. Vous tous pourrez parler avec lui. » Jiang Li ne parla même pas de la compensation dans le cas où il serait accusé de chantage. « Je vous recommande d’en informer vos familles de manière à ce que nous puissions négocier une solution. »

Le visage de Zheng Wenbing changea. « Jiang Li, tu es vraiment sans pitié. »

« Tuer et se battre est ce que font les idiots sans cervelle. Nous somme dans une société de loi, nous traitons les choses avec les procédures appropriées. Ce qui doit être fait sera fait. » dit lentement Jiang Li pendant qu’il s’asseyait.

Yang Wu et Zhang Yue n’appelèrent pas leur famille. Il savaient que cela ne devait pas être su de leur famille ou il recevraient des critiques sévères et seraient dans une situation encore pire.

Une demi-heure plus tard, le juriste arriva.

C’était un homme d’âge moyen qui portait des lunettes et qui avait l’air savant. Il serra la main à Jiang Li immédiatement quand il entra. « Jiang Li, bonjour, je suis le juriste de la Xue Corporation. »

« Bonjour, vous aurez le contrôle de la manière dont il faudra résoudre ce désaccord. Je ne m’y connais pas en loi, donc je vais vous laisser gérer cela avec eux. » dit Jiang Li.

« Pas de problème. » Le juriste se retourna. « Vous êtes Zheng Wenbing, Yang Wu et Zhang Yue, correct ? »

« Que voulez-vous ? » Zheng Wenbing se leva en ayant l’air anxieux.

« Notre Xue Corporation a acquis les preuves que vous et le directeur d’une de nos filiales avez conspiré pour détourner la propriété de notre corporation, faire un coup monté contre les parents de quelqu’un d’autre et conspiré avec le patron d’un club de boxe clandestin pour vendre des gens. Tout ceci sont de sérieuses offenses criminelles accumulées. Nous détenons les preuves et nous pouvons vous poursuivre en justice à tout moment. » dit le juriste avec éloquence. « Selon la 3751ème loi, la victime peut choisir de ne pas vous poursuivre si vous pouvez acquérir son pardon. Parce que ce n’est pas un cas public, il pourrait être résolu en privé. »

« Vous parlez tellement juste pour demander une compensation, dites-moi, combien voulez-vous ? » Zheng Wenbing connaissait déjà leurs intentions. « J’admets ma défaite cette fois. 10 000 stars, est-ce suffisant ? »

« Cette fois, ce directeur a causé des pertes significatives à notre compagnie en termes de finance. Nous avons perdu au moins 300 000 stars. Notre compagnie doit récupérer cette somme. » dit le juriste.

Jiang Li écoutait à côté. Il eut le sentiment qu’un juriste était en effet un juriste. Le juriste n’avait rien mentionné à propos de combien ils voulaient mais au lieu de cela avait mis sur le tapis la somme dont la compagnie avait souffert la perte.

Il n’y avait aucun moyen pour que des gens ne retiennent quoi que ce soit contre lui.

Il était bon.

Si Jiang Li avait négocié lui-même, il aurait demandé directement 300 000 stars et cela l’aurait mis sous la suspicion de chantage.

« 300 000. » Zheng Wenbing, Yang Wu et Zhang Yue en bondirent presque. « Et pourquoi n’allez-vous pas voler quelqu’un. »

« J’ai dit que notre compagnie a perdu 300 000 stars et nous devons récupérer cette somme. » Le ton du juriste était glacial.  « Ou peut-être avez-vous conspiré avec le directeur de cette filiale et avez aussi reçu une partie de l’argent de notre compagnie ? Si c’est le cas, je vous recommande de nous rendre l’argent et nous pouvons choisir de ne pas aller en justice. Autrement, nous ne pourrons que tenter de récupérer l’argent par la procédure légale. »

« Vous… » Zheng Wenbing ne pouvait trouver aucune faille dans les paroles du juriste.

Yang Wu et Zhang Yue fixèrent aussi Jiang Li et le juriste mortellement. Il n’y avait rien qu’ils puissent faire.

« Très bien, 300 000 donc ! » Après avoir réfléchi longuement, Zheng Wenbing avait fait son choix.  « Nous donnerons une compensation. Heureusement, nous avons pu parvenir à un accord et arranger les choses. »

« Après que la compagnie ait récupéré ses pertes, nous pouvons choisir de ne pas intenter un procès. » Le juriste sortit un document. « Signez ceci et faites le transfert. »

« Zhang Yue, Yang Wu, nous paierons chacun 100 000. » Zheng Wenbing observa l’accord et négocia.

« Frère Bing, c’est tout mon argent de côté… » Le cœur de Zhang Yue saignait de cette perte. 100 000 stars n’était pas une petite somme pour lui. C’était tout l’argent de poche qu’il avait épargné depuis qu’il était petit. Bien que sa famille soit millionnaire, ils ne pouvaient pas entreposer toutes les ressources de la famille sur lui.

C’était déjà bien qu’il puissent apporter 100 000 chacun.

« Ne raconte pas de conneries, mettons un point final à tout cela d’abord. » dit Zheng Wenbing.

« J’ai besoin de demander à mon frère de me prêter 50 000. » Yang Wu se dépêcha de téléphoner.

Jiang Li fixait froidement ces trois là pendant qu’ils essayaient de rassembler la somme. Il ne dit rien. 300 000 stars ne pouvaient pas apaiser sa haine. S’il y avait une opportunité, il s’assurerait qu’ils souffrent énormément.

En juste un instant, Ding Dong ! Les trois avaient fait la transaction avec succès et le juriste les fit signer l’accord. Après qu’ils soient partis, il y avait 300 000 stars de plus sur le compte de Jiang Li.

Jiang Li était sur le point de donner au juriste des honoraires, mais le juriste secoua rapidement les mains. « Vous êtes le frère de Lei Dong, comment pourrais-je accepter cela ? J’essayais d’accomplir ce que frère Lei m’a demandé de faire. Ces trois là ne sont que des étudiants, ils n’ont pas beaucoup d’expérience de la société. S’occuper d’eux est facile. »

« Merci, merci. » Jiang Li exprima une fois encore sa gratitude.

 

« Bordel ! Bordel ! Maintenant, nous sommes tous les trois fauchés ! »

Les trois étaient furieux sur le chemin du retour.

« Frère Bing, est-ce que nous allons être victimes de chantage juste comme ça ? Il n’y a rien que nous puissions faire ? » Zhang Yue était déprimé.

« Qu’est-ce qu’on peut faire ? J’étais sur le point de parler avec Jiang Li et de lui faire dire un prix, et ensuite essayer de lui faire dire quelques paroles qu’il n’aurait pas dû dire. De cette manière, nous aurions pu l’accuser de chantage. Mais qui aurait pu savoir que ce juriste viendrait et que ses paroles n’auraient aucun défaut ! » Zheng Wenbing avait le sentiment que toutes ses astuces étaient inutilisables.

« Mais quelle putain de perte pour la compagnie ? Ils veulent juste nous faire chanter. » Zhang Yue écrasa son poing sur le mur.

« Leurs pertes pourraient être facilement falsifiables. Même si nous savons que nous somme victimes de chantage, il n’y avait rien que nous puissions faire. » La tête de Yang Wu était encore intimidée. C’était une énorme humiliation pour lui d’avoir été giflé par Jiang Li mais il n’osait pas prendre une revanche.

« Attends un peu ! Notre vendetta contre les frères Jiang est jusqu’à la mort ! » Zheng Wenbing serra les dents très fort.

 

EoC – Chapitre 29                                                                                                   EoC – Chapitre 31

 

Publicités

10 réflexions sur “EoC – Chapitre 30

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s