TSW – Volume 5 – Chapitre 2

TEMPEST OF STELLAR WARS
Volume 5 –

 

Chapitre 2 – Tête d’os, Ça ne Fait Même pas Deux Ans !

 

À ce moment-là, Wang Zheng ressentit le besoin urgent de tester ses nouvelles révélations. Ouvrant une salle d’entraînement pour lui tout seul, il commença à mettre son Wargod N°1 en marche et à s’entraîner avec enthousiasme.

Se perdre dans l’entraînement était un bon moyen d’oublier ses problèmes.

En voyant que Skeleton entrait dans une salle d’entraînement, tous ceux qui attendaient avec anticipation ne purent que continuer à attendre. La zone d’entraînement était unique au niveau des novices, et les experts s’entraînaient rarement là-bas. Après tout, ce n’était pas comme si s’entraîner dans une réalité virtuelle manifesterait des résultats tangibles.

« Ce n’est pas possible. Pourquoi quelqu’un du niveau de Skeleton aurait-il besoin de s’entraîner à quoi que ce soit ? »

« Ouais, tout ça ne sert qu’à mieux comprendre comment faire fonctionner un Mecha et ses équipements – rien de difficile à saisir. »

« Je ne sais pas, mais c’est dommage qu’il ait mis la salle en mode privé. Je veux vraiment regarder ses progrès. »

Alors que la conversation s’enflammait, Yan Xiaosu avait déjà perdu patience et après avoir ouvert le pod de VR, ce qu’il vit lui causa un mal de tête.

Wang Zheng était en train de s’entraîner au tir… seulement, sa technique de tir était plutôt particulière, frisant même la comédie.

Les mouvements de son Mecha étaient étranges et mystérieux, il bougeait constamment son fusil laser comme s’il voulait seulement tenter d’améliorer le taux de tir de son fusil. Cependant, le mouvement était trop large, impactant si fortement la précision que Yan Xiaosu ne pouvait que secouer la tête de mécontentement. Il ne savait pas exactement ce que Wang Zheng essayait d’accomplir.

Il semblait qu’il devrait échafauder un plan plus approprié de manière à pouvoir revendiquer leur première marmite d’or.

Les mots culottés prononcés initialement près du lac étaient maintenant devenus une tâche encore plus monumentale.

Plus Wang Zheng s’entraînait, plus il se perdait dans l’entraînement. Puisqu’il avait choisi un entraîneur Mecha avec un appareil de génération de champ de force, et puisque les tirs de Wang Zheng étaient extraordinairement imprécis, le Mecha de Wang Zheng était continuellement soufflé par l’entraîneur, encore et encore.

Même Tyran Su, qui se tenait en spectateur sur le côté pendant tout le temps, trouvait cela difficile à regarder. Si ce n’était pour l’ID qui était visible, l’étudiant Yan aurait pensé qu’il ne s’agissait que d’un rêve. À un tel niveau, une seule main était nécessaire pour toucher une cible avec précision.

Par contraste, le Mecha de Wang Zheng avait été démoli par l’entraîneur qui sait combien de fois, et pendant tout ce temps l’humeur de Wang Zheng était joviale alors qu’il continuait d’exécuter sa technique de tir excentrique et obscure.

Sans que Wang Zheng ne le remarque, la marque du Rubik’s Cube sur sa poitrine se mit à légèrement briller.

« Enregistrement des informations… 1 %… 10 %… analyse des données… analyse des données… l’enregistrement des informations se poursuit. »

Il n’était pas clair du temps que cela prit, et même Wang Zheng lui-même n’était pas sûr du nombre de fois où il avait été ratatiné. Yao Xiaosu avait pas mal de matchs à son actif. Après que Wang Zheng se soit révélé à Yan Xiaosu en tant que Skeleton, Yan Xiaosu avait choisi de piloter le Wargod N°1 également, saisissant la chance d’améliorer ses compétences en pilotage pendant ce court moment, et contre toute attente, il avait réussi trois victoires à la suite, sous les louanges de ses équipiers.

Et pourtant, en regardant Wang Zheng de l’autre côté, qui se battait encore contre le même entraîneur Mecha, et les statistiques de l’entraînement sur le côté… ah, c’était embarrassant.

Pas même certain de ce à quoi Wang Zheng s’entraînait, Yan Xiaosu était enclin à deviner. Il avait accompagné Wang Zheng principalement pour se détendre, mais ça, c’était un problème qui nécessitait une réflexion. De toute manière, le meilleur traitement après qu’une relation soit terminée, c’était d’en commencer une nouvelle. C’était quelque chose qu’il avait personnellement expérimenté avec An Mei. Après avoir fait des progrès avec An Mei, son béguin pour Yue Jing était déjà effacé de son cœur ; maintenant, il le considérait comme un premier amour ignorant.

À la fois Ye Zisu et Meng Tian étaient plutôt pas mal, et des beautés absolument de top qualité. Cependant, leurs origines étaient un peu problématiques.

Il semblait qu’il aurait à encore plus se creuser la cervelle pour mettre assez d’argent de côté pour l’aider à payer la dot pour toutes les deux.

C’est seulement après s’être entraîné tard dans la nuit que tous les deux quittèrent finalement la salle d’arcades de CT, et le Skeleton rarement en ligne n’avait même pas fini par faire un seul match. Toutefois, le Skeleton Corps était tout de même extrêmement animé, essayant de deviner ce à quoi Skeleton s’était entraîné pendant aussi longtemps. Le fait que CT ne pouvait pas être considéré comme un entraînement réel puisqu’il n’y avait pas de sang, de labeur, de larmes et de sueur, n’arrêta pas le zèle des joueurs. Le cercle intérieur du Skeleton Corps s’était de plus en plus élargi. Ils partageaient tous le même passe-temps, CT. S’ils perdaient, ils perdaient ensemble. S’ils gagnaient, ils gagnaient ensemble. Cai Hong et Johnson se plongèrent même dans les combats pour entraîner les gens, et avec l’approbation de nombreuses personnes dans le corps, ils commencèrent même à organiser des matchs d’instruction. En termes d’expérience, ces deux-là étaient, sans l’ombre d’un doute, des pros, spécialement comparé au reste du corps.

À cause de sa santé, Johnson ne pouvait prendre part qu’à des matchs individuels. Bien que sa puissance ne soit pas amoindrie : il était sans pareil et invincible quand on en venait aux scènes obscures. Dans les environnements sombres, la disparité dans l’expérience n’était qu’accentuée ; dans le cas de Johnson, la mécanique et les connaissances du fonctionnement des Mechas semblaient être gravées jusque dans ses os, alors que d’autres n’arrivaient même pas à distinguer le nord du sud. Alors que Johnson était à l’obscurité ce que l’eau était pour un poisson, les autres joueurs étaient loin derrière, à des années lumières en termes de réflexes, et ceci ne tenait même pas compte leur désavantage de devoir lourdement compter sur leurs équipements. Même leurs mouvements traînaient, ce qui ne faisait que qu’élargir le fossé de leur différence en capacité.

Mis à part le pilotage exquis de Cai Hong, sa capacité éminente à mener les hommes, sa sagacité et sa capacité à prendre des décisions en ayant une large vue des événements, ainsi que sa manière de diriger le combat, lui avaient valu les louanges et l’admiration des autres membres du Skeleton Corps.

Quant à Yao Ailun et Chen Xiu, ils avaient repris le rôle de commentateurs de match dans le corps. Leur alchimie pouvait même être considérée du standard de Fawn et de Little Suds. Mais le plus important, c’était que tout le monde était content et joyeux.

Pendant ce temps, Wang Zheng n’était pas retourné au campus, il avait opté pour rentrer chez lui au lieu de ça. Le départ d’Aina lui avait permis de rassembler ses pensées. Des questions à propos de l’identité évasive du Vieux Marchand mijotait en lui. Pourquoi quelqu’un avec des connaissances scientifiques aussi prolifiques – où même quelques-unes de ses paroles pouvaient causer un tumulte dans la communauté scientifique – avait-il choisi de rester dans une petite ville aussi insignifiante ? Qu’était exactement le Rubik’s Cube ? Et pourquoi le lui avait-on donné ?

Il voulait des réponses. Quelle était sa destinée ? Son but ?

Lorsque Wang Zheng arriva finalement, la porte de la librairie était, à sa grande surprise, fermée à clef, et un autocollant ‘Vendu’ était placardé dessus. Lorsque les gens partent, la maison est vide ; il semblait que le Vieux Marchand ne reviendrait jamais.

Levant les yeux vers le ciel, Wang Zheng eut le sentiment que les étoiles étaient à couper le souffle. Cependant, lorsqu’il pensa qu’Aina était probablement sous ces mêmes étoiles, très loin, son humeur prit une tournure sombre.

Après s’être frayé un chemin vers son petit nid, les yeux de Wang Zheng brillèrent. Sur le sol empoussiéré… il y avait une empreinte de pas…

Une personne ordinaire ne l’aurait pas remarqué, mais cela n’échappa pas au regard de Wang Zheng. En considérant que la pauvreté émanait de sa chambre, avec quasiment rien d’autre que le sol et les murs, un voleur n’aurait pas voulu la dévaliser, même si on le payait pour le faire ! À moins que…

En balayant la pièce du regard, il découvrit un billet sur la table. Wang Zheng était l’excitation incarnée, il se rua pour y jeter un œil. Au final, Wang Zheng était toujours un adolescent de seize ans : il tenait encore à sa famille même s’il n’avait que des bribes d’informations sur eux.

En dépliant le billet, Wang Zheng découvrit l’écriture manuscrite penchée et désordonnée qui traversait la feuille comme une griffure de poulet.

« La connaissance est la richesse. Reste fidèle à toi-même, et les bons amis peuvent se trouver n’importe où. Cette maison a déjà été vendue, et je n’aurai jamais pensé que je l’aurai vendue à si bon prix. J’espère que ce Vieux Marchand ne te manquera pas trop. »

Wang Zheng cilla de confusion.

« Ce satané vieux schnock, il est probablement rentré pour prendre les documents pour la vente. » Wang Zheng ouvrit le placard pour vérifier. « Ils ne sont vraiment plus là. Bon sang, mais à quel point ce vieil homme était-il pauvre, ha ! »

Si l’avis placardé sur la porte était correct, il ne lui restait plus que quelques jours. Wang Zheng eut l’impression qu’il allait s’évanouir.

Après avoir passé pas mal de temps à râler, Wang Zheng s’écroula sur le lit. La librairie était fermée, et la maison était vendue ; son dernier lien avec le Vieux Marchand s’était volatilisé.

Mais comment cela pouvait-il bien arriver ?

À ce moment-là, le Rubik’s Cube caché sur la poitrine de Wang Zheng se mit à briller faiblement, entourant Wang Zheng.

Soudain, il fut submergé avec ce qui semblait être des chocs électriques. Wang Zheng fixa le plafond d’un regard vide. Ça ne pouvait pas être ça, n’est-ce pas ?

Tête d’os, deux ans ne se sont pas encore passés, sais-tu compter ?!!!

Lorsque Wang Zheng ouvrit les yeux, il fut accueilli à nouveau par le visage familier de Tête d’os, bien que cette fois son expression soit un peu plus grave.

« Haha, mon Instructeur Tête d’os chéri, cela faisait longtemps qu’on ne s’était pas vus ! Tu m’as vraiment manqué ! »

Une main tendue ne giflerait jamais un visage souriant. En ce qui concernait Tête d’os qui n’agissait jamais selon le sens commun, Wang Zheng décida qu’il valait mieux rester modéré.

……

………

Wang Zheng sentait une petite perle de transpiration couler le long de son cou. À chaque fois que Tête d’os pensait en silence, de mauvaises choses lui arrivaient. Qui plus est, il ressentit un frisson alors que les deux yeux de Tête d’os, qui émettaient une lumière rouge, examinaient scrupuleusement son corps centimètre par centimètre. Même si les mots ‘intrépide’ et ‘résolu’ pouvaient avoir été utilisés pour décrire ses actions précédentes, Wang Zheng ne voulait pas quitter ce monde comme ça après avoir si peu expérimenté de choses.

« Une anomalie s’est présentée. Les scans jusqu’à présent ont échoué à détecter la présence de l’Empire de Randt. Après analyse, il apparaît qu’une 13ème dimension inconnue dans l’espace dimensionnel s’est introduite. Mise en œuvre du premier protocole de l’Empire de Randt ! »

Tête d’os articulait méticuleusement.

Wang Zheng haussa les épaules avec impuissance. « Dans tous les cas, que tu dises blanc ou noir, tu es celui qui mène la danse de toute façon. Qu’est-ce que c’est que ce premier protocole ? Tu ne penses certainement pas à me détruire à nouveau, n’est-ce pas ? »

« Après la reconstruction de l’Empire de Randt, vous serez couronné le 521ème Souverain de l’Empire de Randt. J’aurai la responsabilité de trouver des sujets dans votre monde pour les faire migrer dans le nouvel empire. »

En regardant l’expression sérieuse de Tête d’os, la bouche de l’étudiant Wang devint molle. Ce devait être l’une de ces situations décrites dans les histoires où ceux qui étaient à l’origine censés mourir ne mouraient pas, mais au lieu de cela, ils étaient forcés à devenir Roi, et d’émigrer de leur dimension. Se pouvait-il que la réalité de ce système ait commencé à dévier à nouveau ?

« Hem, hem, tête d’os, ah, viens, assieds-toi, pas la peine d’être aussi sérieux. On pourra discuter de ce problème plus tard. Regarde, deux années ne sont même pas passées, et tu me traites déjà comme ça. J’ai d’autres choses à faire maintenant, laisse-moi juste sortir, et je te promets que je récolterai assez d’Énergie de Bataille après deux ans. »

Wang Zheng commença à sortir ses méthodes sans scrupules et sournoises.

« Votre Majesté, faire revivre l’Empire est ma première priorité, et je vais donc mettre à exécution le plan de supervision de toute façon. S’il vous plaît, coopérez de votre plein gré, où il se pourrait que j’aie à utiliser des méthodes de persuasion plus brutales. »

Tête d’os restait borné et immuable, et pourtant Wang Zheng ne pouvait pas se permettre de perdre dans un accord. Bordel, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, ce Tête d’os refuse d’adhérer à des principes corrects. Ce roi ne peut que céder à l’injustice.

« Dis-le alors, que dois-je faire ? » demanda Wang Zheng.

« Votre Majesté, en ce moment, nous manquons de ressources. J’ai besoin de plus d’informations sur cet espace dimensionnel. Vous devez aussi commencer la deuxième étape de l’entraînement immédiatement, avec quelques ajustement à faire pour s’aligner sur les caractéristiques de cette dimension. »

Tête d’os parlait avec sincérité.

« Tête d’os, relaxe-toi un peu. Il n’y a pas besoin d’être aussi sévère à ce propos, est-ce que ce n’est pas juste faire revivre une nation ? Relax, parlons d’abord des buts qui peuvent être atteints dans un futur proche. La dernière fois, lorsque je me suis évanoui pendant l’entraînement spécial, l’Énergie de Bataille que j’avais accumulée a disparue. Mais qu’est-ce que tout cela signifiait ? »

« Votre Majesté, Votre Énergie de Bataille est aussi la source d’énergie primaire du Rubik’s Cube. Pour mettre à exécution le plan de Résurrection de l’Empire, le matériau génétique de Votre Majesté ainsi que Votre énergie étaient nécessaires, ce qui a eu pour conséquence une période de faiblesse temporaire, principalement parce que vous étiez encore trop faible. »

L’Étudiant Wang ouvrit et ferma la bouche… il commençait à comprendre maintenant, cet Empire de Randt était définitivement un empire militaire anormal, rempli jusqu’à la gueule d’experts. Il ne pouvait vraiment pas deviner comment ils fonctionnaient dans la vie de tous les jours.

Cependant, une chose était confirmée, et c’était que les chaînes de cette date butoir de deux ans avaient été levées. Le Rubik’s Cube n’avait besoin que de plus d’énergie de bataille pour parfaire le plan.

À l’origine, Wang Zheng était hésitant. Avec sa liberté restaurée, il avait d’innombrables méthodes pour retarder le plan, mais alors, il pensa à Aina.

Peut-être que c’était là sa chance !!!

Le Rubik’s Cube était son meilleur atout pour se battre dans ce monde.

C’était seulement la deuxième étape de l’entraînement qui rendait l’étudiant Wang un peu troublé.

Le premier niveau de son exercice ‘Retour à l’Unité’ entraînait le corps, où, selon les paroles de Tête d’os, c’était le stade initial pour entrer dans le niveau Dieu de la Guerre, et il n’avait qu’égratigné la surface de la vraie puissance. La force la plus formidable de l’humanité venait de l’esprit, et pour expliquer les choses simplement, cela faisait référence au développement du domaine mental. C’était seulement après avoir ouvert ce domaine, l’avoir correctement contrôlé et raffiné, que l’on pouvait faire un pas dans le niveau du Dieu de la Guerre. Avec le Rubik’s Cube, on serait capable d’augmenter sa force jusqu’aux limites célestes, et devenir le Dieu de la Guerre.

 

Vol. 5 – Chapitre 1                                                                                              Vol. 5 – Chapitre 3

Publicités

13 réflexions sur “TSW – Volume 5 – Chapitre 2

  1. Merci à tous ! Encore désolée pour le retard avec lequel j’ai publié, mais malheureusement, je vis dans un trou et ma connexion internet n’est pas au top de sa forme cette semaine 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s