Shen Yin Wang Zuo chapitre 33

Chapitre 33 : Le Bouclier Radiant (3)

Comparé à ce qu’il pouvait faire un an et demi auparavant, on pouvait affirmer que maintenant Long Hao Chen maîtrisait beaucoup mieux l’[Obstruction Divine]. En fait, même si l’[Obstruction Divine] était une compétence très puissante, un timing parfait était crucial quand on l’utilisait. Il n’avait utilisé la compétence que pour un court moment, donc il était nécessaire pour lui de prédire avec précision les mouvements de son adversaire afin de l’utiliser efficacement.

En employant l’[Obstruction Divine], Long Hao Chen était capable de contrer l’[Anneau de Glace], ainsi il ne fut pas repoussé. Lin Jia Lu ne s’était pas du tout attendue à un tel mouvement, ce qui mena à la victoire du jeune chevalier.

Si Lin Jia Lu avait décidé d’utiliser son équipement magique ou si elle avait été plus prudente depuis le début, Long Hao Chen n’aurait jamais gagné aussi facilement, surtout en considérant qu’il avait épuisé énormément d’énergie spirituelle pour fusionner avec le Foyer Spirituel. Cependant, le jeune âge du garçon l’avait rendue confuse et il avait aussi utilisé le sort qui allait à l’encontre des cieux, l’[Obstruction Divine], donc Lin Jia Lu eut une fin tragique.

Li Xin fut choquée de voir que Long Hao Chen avait utilisé l’[Obstruction Divine] aussi bien, mais elle ne savait pas que c’était le résultat de son entraînement quotidien extrême avec Long Xing Yu. Grâce aux deux heures d’exercices de combat journalières, Long Hao Chen pouvait déjà utiliser instinctivement l’[Obstruction Divine] et prédire parfaitement les mouvements de son adversaire uniquement à l’aide de son intuition.

Regardant la jeune mage déconcentrée et troublée, Li Xin sortit de son état de choc et se mit à rire, « Qu’appelles-tu impossible ? Tu ne sais rien. Si tu ne peux même pas battre mon petit frère, ne pense même pas à me défier. Allez, tu as perdu, donc remplis ta part du marché. »

« Haha, c’était super. » Tout en parlant, Li Xin attrapa Long Hao Chen et lui donna un baiser vigoureux sur la joue.

Long Hao Chen fut stupéfait ; l’instant d’après, son magnifique visage rougit d’embarras.

Li Xin ne put s’empêcher de sourire, « Petit frère, tu es si mignon quand tu es embarrassé. Pourtant, tu es si froid quand tu te bats. Bon, retournons manger. »

Avec la défaite de Lin Jia Lu, Li Xin était de bonne humeur. Long Hao Chen et elle eurent un repas somptueux. Ils avaient commandé beaucoup de nourriture, mais la portion que la jeune fille avait mangée était beaucoup plus grande que celle de Long Hao Chen, même s’il était toujours en pleine croissance. À eux deux, ils avaient presque fini tout ce qu’il y avait sur la table.

« Woah~, j’ai tellement mangé petit frère. Si nous devons dîner ensemble tous les jours à partir d’aujourd’hui, grande sœur va vraiment finir par gagner du poids. »

Long Hao Chen avait déjà récupéré de ce baiser soudain. La chaleur qu’il avait ressentie quand ses lèvres froides et douces avaient touché sa joue n’avait perduré que quelques instants, mais elle était profondément imprimé dans son esprit. Après le départ de ses parents, c’était la première fois qu’il ressentait la chaleur d’avoir une famille. C’est tellement bien d’avoir une grande sœur.

« Grande sœur, qu’est-ce qui s’est passé pour causer de telles frictions entre toi et sœur Lin ? » demanda Long Hao Chen avec curiosité.

Li Xin grogna et dit : « Je m’énerve dès qu’on mentionne ça. Autrefois, quand nous étions jeunes, nous ne nous parlions pas beaucoup mais nous étions toujours de bonnes amies. Il y a cinq ans environ, nous sommes tombées amoureuses du même garçon, quelqu’un du Temple des Mages. Il n’était pas aussi beau que toi, mais il était toujours agréable à regarder. Il était aussi talentueux. À ce moment, Lin Jia Lu et moi étions toujours de bonnes amies. Quand j’ai appris qu’elle l’aimait aussi, j’étais prête à le lui laisser. Cependant, ce gars est venu me voir et a dit que Lin Jia Lu avait utilisé la puissance de sa famille pour le forcer à être avec elle et que, pour son avancement, il n’avait pas d’autre choix que de céder. Depuis ce jour, je n’ai plus jamais revu ce garçon. »

« Je suis ensuite allée questionner Lin Jia Lu à propos de ça et nous avons eu une dispute. Elle a dit que j’étais une menteuse, que j’étais méprisable et plein d’autres choses. Plus nous nous querellions, plus nous devenions en colère ; nous avons fini par en venir aux mains. Depuis ce moment, notre relation est comme tu viens de le voir. Qui est méprisable maintenant… »

Long Hao Chen dit avec incertitude : « C’était peut-être juste un malentendu. Grande sœur, je pense que tu devrais clarifier ça avec sœur Lin une fois de plus. »

Li Xin dit : « Malentendu ? Ce gars a disparu. Elle doit l’avoir blessé. Bon, arrêtons de parler de ça, me remémorer ces moments du passé ne fera que m’énerver encore plus. Cependant, cette Lin Jia Lu, bien qu’agaçante, tient toujours sa parole. Haha, nous avons touché le gros lot. Le Bouclier Radiant sera un bouclier très approprié pour toi, même quand tu auras atteint le cinquième grade. »

« Tu me le donnes ? » Long Hao Chen sembla assez surpris.

Li Xin dit : « Bien sûr que c’est pour toi ! Pour quoi d’autre aurais-je fait un pari avec elle ? Je n’ai pas besoin de ses affaires. Ne veux-tu pas être un Chevalier Gardien ? Quelle sorte de Chevalier Gardien n’a pas de bouclier ? Il n’y a pas beaucoup de boucliers décents que tu peux obtenir au Hall d’Hao Yue. Toutefois, avec ce Bouclier Radiant, ta défense sera beaucoup améliorée. »

Long Hao Chen sentit soudain son cœur déborder de chaleur. Il ne s’attendait vraiment pas à ce que le fait qu’elle l’ait fait combattre et le pari avec Lin Jia Lu soient pour lui obtenir un bouclier de qualité.

Li Xin soupira et joua avec ses doigts, assez embarrassée : « C’est de la faute de mon père. Il a refusé de me donner plus d’argent de poche. Autrement, je t’aurais acheté directement un nouvel équipement. Pourquoi aurais-je eu à utiliser cette méthode ? »

« Grande sœur  » Long Hao Chen laissa échapper un petit sanglot.

La jeune fille sourit : « Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi tes yeux sont-ils devenus rouges ? Ahhh, tu es un petit garçon tellement sentimental ! Viens, rentrons. Tu dois commencer l’école demain et grande sœur a toujours quelques conseils à te donner. »

Quand ils arrivèrent à l’entrée du Hall des Chevaliers, un homme d’âge moyen les attendait respectueusement, un grand sac dans sa main.

« Mademoiselle Xin’er, ma Dame m’a donné l’ordre de vous apporter ceci. » L’homme donna le sac à Li Xin puis s’en alla.

Tout en regardant l’homme partir, Li Xin, rit : « Je ne peux pas imaginer à quel point Lin Jia Lu doit le regretter. On dirait qu’elle n’a pas plus d’argent de poche que moi. »

Après être retournés au Hall, Li Xin suivit Long Hao Chen dans la chambre de ce dernier.

« Petit frère ! Regarde ! C’est le Bouclier Radiant (PP : on se calme, contrôle ta respiration, pfiouuuuu…). » dit Li Xin avec excitation tout en ouvrant le sac dans sa main. Elle tendit le bouclier à Long Hao Chen.

C’était un bouclier circulaire d’environ 90 centimètres (2 Chis 5 Cuns) de diamètre, un bouclier de taille moyenne. Il était entièrement fait d’argent noirci, ce qui le faisait paraître assez ancien.

Au centre du bouclier, il y avait une gemme ronde de la taille d’un œuf de pigeon. La pierre relâchait une lueur dorée. Avec le cristal comme centre, un soleil était gravé sur le bouclier et des motifs se déployaient en cercle jusqu’au bord.

Le bouclier n’était pas très lourd. Cependant, une aura de lumière pure en émanait.

« Essayons-le vite. » Li Xin tendit le Bouclier Radiant à Long Hao Chen.

Celui-ci ne déclina pas. Quand il reconnaissait quelqu’un comme l’un de ses proches, il ne refuserait jamais un présent de lui ; il donnerait aussi tout pour lui.

Après avoir reçu le Bouclier Radiant, Long Hao Chen réalisa que, à l’intérieur de celui-ci, il n’y avait pas une simple poignée ; c’était quelque chose similaire à un gantelet. Il glissa sa main gauche à l’intérieur. Le gantelet semblait être beaucoup trop grand et recouvrait son bras tout entier. Sa main s’avança à l’intérieur du gantelet, son bras était juste assez grand pour empoigner la poignée en métal qui était à l’intérieur. Le bouclier recouvrait ainsi son bras complètement. On pouvait dire qu’il lui allait bien. Le bouclier, et particulièrement la faible aura lumineuse qu’il libérait, donnait un sentiment agréable à Long Hao Chen.

Li Xin s’avança pour ajuster le gantelet sur le bras du garçon. À l’intérieur du gantelet, il y avait une série de boutons pour ajuster sa taille afin de mieux s’adapter au bras de Long Hao Chen. Après l’ajustement, au moment où le jeune chevalier bougea à nouveau son bras, Long Hao Chen et son bouclier semblaient être devenus une seule entité.

Le Bouclier Radiant n’était pas très lourd. Après avoir bougé doucement le bras et senti à quel point il était léger, Long Hao Chen tomba immédiatement amoureux de lui.

Li Xin dit : « Le Bouclier Radiant, seul, peut défendre contre les attaques directes d’adversaires avec un niveau d’énergie spirituelle inférieur à 300. Après y avoir injecté ton énergie spirituelle interne, cela augmentera. L’aura lumineuse provenant du bouclier peut te protéger contre les effets négatifs de la plupart des sorts magiques, par exemple, l’effet gelant de la magie de glace de Lin Jia Lu. Il est aussi très puissant quand il est combiné avec les compétences d’un Chevalier Gardien. Regarde cette gemme, c’est un Cristal d’Harmonie. Avec un tel cristal, aussi longtemps que le bouclier ne prend pas trop de dégâts, il sera capable de se réparer tout seul. Ce bouclier n’est peut-être pas le bouclier le plus puissant sous le cinquième rang, mais c’est sans aucun doute le bouclier magique le plus pratique. »

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

2 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 33

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s