EDL chapitre 37- L’éjection de Wo Ke

Volume 2: Chapitre 26 – L’Éjection de Wo Ke

Il semblerait que son bâton magique ait des effets d’amplification plutôt puissants. Je pourrais même dire que j’en étais sûr, sinon avec son niveau, il n’aurait pas été capable de me lancer une boule d’énergie aussi pure. C’était trop puissant, même pour moi.

À la suite de cette attaque de Ma Ke, son dragon de feu devint de plus en plus lent. Il semblerait que, pour soutenir ce sort, il lui fallait beaucoup d’effort. J’ai donc profité de cette baisse de pression, et ai rapidement commencé à chanter une nouvelle incantation. Je n’avait pas vraiment d’autre choix que d’utiliser à nouveau Empire Brillant, mais je n’étais pas sûr que ça pourrait l’arrêter. En fait, je voulais aussi utiliser une boule d’énergie, mais je savais que mon contrôle magique ne pouvait pas se comparer à celui de Ma Ke. Je serais inévitablement touché par lui, mais sans avoir nécessairement pu le frappé. Seules les attaques de zone peuvent vraiment l’atteindre.

« Oh, grands éléments de lumière, permettez-moi d’emprunter votre formidable force, que la lumière infinie brille sur la terre ».

J’étais recouvert de la tête aux pieds d’une éblouissante lumière blanche, je commençais lentement à flotter au dessus du sol. Ma robe magique flottant derrière moi. La pierre d’or du haut de ma robe émis une lumière d’or, complétant ma lumière blanche devenant ainsi encore plus éblouissante. Alors que je relevais lentement la tête, la bille d’or de mon dantian supérieur utilisait un tiers de son pouvoir magique pour recouvrir tout mon corps. Cependant, par rapport à la dernière fois, cette fois ci, j’utilisais un tiers de ma puissance magique de plus, pour contrôler ce sort, puisque je savais que la puissance de la boule d’énergie de Ma Ke était à peu près au même niveau que mon Empire Brillant. J’épuisai ainsi le reste de mon pouvoir magique pour que mon Empire Brillant se rassemble au milieu et forme un pilier avec le diamètre de la taille de l’arène afin de frapper Ma Ke.

« Ah Boss, t’es si féroce. Bien, je lancerais tout aussi. Ma Ke agita sa main, puis la boule d’énergie s’envola du bâton magique vers mon pilier de lumière.

Contre toutes attentes, et parce que l’Empire Brillant était un sort très dispersé, il n’arrêta pas la boule d’énergie, mais la ralentit.

Je m’avançais alors bravement tout en utilisant toute la puissance magique restante dans mon corps pour former un bouclier prismatique de lumière. La boule d’énergie de feu m’atteint alors et brisa sur mon bouclier. C’était la première fois qu’il avait été brisé.

Je senti alors un éclat de chaleur brûlante parcourir tout mon corps, je savais que j’étais fini. J’avais été touché par la boule de feu. Au même moment, c’était comme si mille kilos ne tenaient que par un fil, un changement que je n’aurais jamais attendu se produit. La pierre magique centrale de ma robe éclata dans une lumière dorée éblouissante. La lumière dorée forma une membrane transparente qui m’enveloppa et me protégea de la boule d’énergie.

Je me rappelais alors les mots de maître Di gravé au fond de mon cœur : « Verse rapidement le reste de ta puissance magique dans la pierre au niveau de ton abdomen supérieur ».

J’agis alors automatiquement selon ses mots.

La collision entre la boule d’énergie de feu et ma membrane de défense produit un frottement intense, provoquant des ondes de pression assez formidable pour me repousser. Petit à petit, je reculais. J’avais rapidement atteint le bord de l’arène.

Je ne pouvais plus reculer.

Je ne peux pas perdre. Je ne dois pas perdre. Je tenais mon bâton horizontalement devant ma poitrine et criai : « AH!!!!!!!!! »

En même temps que mon cris, une énergie chaude venant de mon corps, passa dans mon bras, elle entra dans mon bâton. Tout mon corps devint lumineux. Enfin, la boule de feu fut épuisée par la lumière.

Je m’étais assis, les fesses par terre, haletant pour trouver de l’air avec de grandes respirations. Du coin de ma bouche coulait un petit filer de sang. Tout à l’heure, l’énergie chaude qui avait lentement enveloppé mon corps, avait réparer mes méridiens endommagés. Ah! C’était Xiao Jin ! C’est lui qui m’avait aidé au moment crucial.

Qu’en était-il de Ma Ke? Où était passé Ma Ke ? Paresseusement, je commençais à chercher sa silhouette.

 » Zhang Gong, si tu ne peux pas te lever dans les cinq secondes, je devrais annoncer que tu as été vaincu ».

Ah! Il semblerait que Ma Ke soit également hors combat. Haha. Je me relevai immédiatement.

Il s’avérait que lorsque la boule d’énergie de Ma Ke se heurta à moi, Ma Ke avait été touché par mon Empire Brillant au même moment. Il n’avait plus une once d’énergie après avoir été par mon sort. Maître Di était en train de lui fournir des soins. (Le coup que je lui avais donné n’était pas léger).

Je ne m’attendais vraiment pas à ce que cette victoire soit aussi difficile. Au moment final, l’énergie de Xiao Jin avait du être utilisée pour assurer ma victoire. (Hehehehe. J’ai violé l’une des règles, mais personne ne doit être au courant, en générale les bêtes magiques ne peuvent pas produire d’énergie dans le corps de leur maître. Ils doivent être invoqués pour qu’ils puissent faire quoique ce soit).

Vu que mon corps n’avait plus aucune once d’énergie, deux de mes colocataires prirent mes bras et m’aidèrent à retourner dans le dortoir. Au moment où j’étais sur le point de m’endormir, j’entendis la voix de Maître Di.

« Mon jeune élève, quel était le problème? Gagner contre ce Ma Ke qui était d’un niveau inférieur au tien, pourquoi y mettre tant d’effort. Tu es tellement stupide.  »

Comme je ne comprenais pas le sens de ses mots, je n’avais pas de réponse. (Et même si j’avais pu comprendre, dans mon état actuel …) Peut-être que Maître Di avait compris que je ne pouvais pas répondre, car il commença alors à me bombarder avec des leçons.

L’idée générale de ce qu’il avait dit, était que si j’avais pris l’initiative d’attaquer dès le début, ma victoire n’aurait pas été aussi désastreuse. Il avait également dit que j’étais négligent et que ma magie présentait encore de nombreux défauts et ainsi de suite.

Je ne pouvais vraiment plus le supporter, alors j’ai utilisé le peu de pouvoir magique qu’il me restait pour me soigner. Et en douceur, je suis entré dans le royaume des rêves.

À cause de ma consommation excessive de magie, je n’ai pas assisté au combat du lendemain entre Wo Ke et la fille de classe D. Qui s’en souciait, Wo Ke allait certainement gagner. Et bien que Wo Ke soit puissant, il n’aurait probablement pas de boule d’énergie comme celle de Ma Ke. Je vais bien l’anéantir demain.

Après le déjeuner, j’étais donc allé au dortoir de Ma Ke pour voir comment il se allait. Ce garçon était aussi en très mauvaise état. En comparaison, j’allais beaucoup mieux, puisqu’il ne pouvait même pas sortir du lit sans y mettre beaucoup d’effort.

« Boss, t’es vraiment impitoyable. J’avais déjà été frappé par toi. »

« Tu dis encore que je suis impitoyable, mais tu oublie totalement ta cruauté. Zut. J’ai aussi été blessés par tes coups. Tu as vraiment fait beaucoup de progrès. Avant le match, je ne m’attendais pas à ce que écart de force entre toi et moi soit aussi petit . Il me semblerais que je doive travailler plus dur, sinon je serais dépassé par toi, et je devrais alors t’appeler Boss. »

Nous nous sommes regardés et avons commencé à rire. Ensuite, nous avons bavardé un peu avant que je retourne dans mon dortoir. Je devais me reposer pour le moment et me réaprovisionner correctement en pouvoir magique, afin de bien préparer le match de demain.

Quand je me suis réveillé, c’était déjà le soir. Le type au cheveux et mes deux autres colocataires étaient déjà revenus.

« Zhang Gong, T’es vraiment mon idole. Mon respect pour toi est comme le torrent sans fin d’une rivière. »

« Putain, maintenant que tu vois que je suis puissant, tu veux me soutenir! Vas-t’en, ne me dérange pas.  »

« Zhang Gong, j’ai des nouvelles étonnantes. Tu veux les entendre?  »

« Toi! Quelle sorte de nouvelle as-tu? « lui ais-je demandé avec une expression douteuse.

« C’est vraiment utile pour toi. Tu le savais? Aujourd’hui, Boss Wo Ke a perdu de façon surprenante. En plus, il a perdu très vite!  » dit mystérieusement le gars au cheveux verts.

« Quoi ?! Qu’est-ce que tu as dit? Wo Ke a perdu de façon surprenante?  » Impossible. À ma grande surprise, Wo Ke avait perdu face à une fille de la classe D. Bien que je ne lui ai pas fait face, la force de Wo Ke était très claire, car je savais que devenir le représentant des deuxième année n’était pas si facile.

« Est-ce que tu me mens? Si tu me cherche, t’es mort. « Je commençais à condenser le pouvoir magique dans mes mains pour l’effrayer.

« Boss Zhang Gong, s’il te plaît ne fais pas ça. C’est la vérité. Si tu ne me crois pas, demande-leur.  »

Je tournai la tête et regardais doucement mes deux autres camarades de chambre.

Long De An déclara : « Zhang Gong, cheveux vert ne ment pas. Wo Ke a vraiment misérablement perdu aujourd’hui. Et je crains que, en dehors de lui, personne d’autre ne comprenne vraiment comment il a perdu.  »

Chapitre précédent                                        Index                                        Chapitre suivant

Publicités

7 réflexions sur “EDL chapitre 37- L’éjection de Wo Ke

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s