Shen Yin Wang Zuo chapitre 34

Chapitre 34 : Le Bouclier Radiant (4)

Long Hao Chen essaya de transférer une partie de son énergie spirituelle dans le bouclier et le motif en forme de soleil au centre celui-ci se mit à briller, le bouclier entier se mettant à émettre une lueur dorée. Pour autant, cette aura de lumière ne consommait pas beaucoup de l’énergie spirituelle du garçon.

« Grande sœur, merci infiniment. » dit Long Hao Chen du plus profond de son cœur.

Li Xin sourit : « Pourquoi donc me remercies-tu ? Tu es celui qui a gagné ça. Très bien, je vais devoir te parler de ce tu étudieras dans notre Hall. »

Après être restée une heure dans la chambre de Long Hao Chen, elle partit enfin. Après sa présentation, les connaissances de Long Hao Chen sur le Hall d’Hao Yue avaient considérablement augmenté.

Le lendemain matin

Après que Long Hao Chen eut pris un bain, il mangea le petit-déjeuner qu’on lui avait apporté ; seuls les Chevaliers Authentiques et au-dessus étaient traités d’une façon aussi privilégiée. Les Chevaliers Standards, quant à eux, devaient aller au réfectoire. Après avoir petit-déjeuné, il alla au Hall Principal des Chevaliers alors que le jour se levait.

Le Hall Principal des Chevaliers consistait en deux étages, il n’était pas du tout trop grand. Le premier étage était utilisé pour les cours des Chevaliers Gardiens tandis que le second était pour les Chevaliers du Châtiment.

Quand Long Hao Chen arriva, la salle où les leçons pour Chevaliers Gardiens étaient censées être données était complètement vide. Il déposa son épée lourde et son Bouclier Radiant dans un coin de la pièce et attendit calmement.

D’autres chevaliers commencèrent à arriver les uns après les autres et la salle fut complètement remplie en peu de temps. Long Hao Chen les compta : il y avait environ 80 chevaliers autour de lui, mais il y avait beaucoup plus de Chevaliers Gardiens que de Chevaliers du Châtiment.

Long Hao Chen était assis dans le coin mais il prêtait attention aux alentours, tout comme les autres qui concentraient leur attention sur lui. Ces nombreux chevaliers portaient tous des tenues imposantes et ne pouvaient pas s’empêcher de le regarder d’un œil étrange. C’était parce qu’il était beaucoup plus jeune qu’eux.

« Regardez-moi ça, qui est ce petit gars ? Wow, ça ne peut pas être un Bouclier Radiant ? Sa famille doit être très riche ! »

« Mais il ne devrait pas être capable de venir au Hall Principal des Chevaliers juste parce qu’il a de l’argent, se pourrait-il qu’il soit en relation avec un instructeur ? »

« C’est difficile à dire. J’ai entendu hier de mon petit frère, qui était de garde, que notre Rose de l’Enfer a amené un beau garçon. C’est probablement ce petit gars. Seulement, comment le Maître du Hall peut-il lui permettre de prendre des cours avec nous ? »

Un jeune chevalier de forte carrure vint devant Long Hao Chen et lui demanda gentiment : « Petit frère, n’es-tu pas au mauvais endroit ? C’est le Hall Principal des Chevaliers, la salle des Chevaliers Standards est de l’autre côté. » Pour ces chevaliers, Long Hao Chen pouvait être considéré comme un grand génie s’il était déjà un Chevalier Standard à cet âge.

Long Hao Chen se leva avec précipitation et se tourna vers le jeune homme avant d’effectuer un salut de chevalier : « Bonjour, Je viens pour le cours du Hall Principal des Chevaliers. Mon nom est Long Hao Chen. »

Alors que le chevalier semblait avoir encore quelque chose à dire, une voix rauque se fit entendre : « Le cours va maintenant commencer. »

Les chevaliers étaient effrayés et, comme s’ils craignaient le propriétaire de cette voix rauque, ils se dépêchèrent de se retourner et de retourner à leurs places.

Le regard de Long Hao Chen se tourna vers cette personne ; un homme d’âge moyen grand et mince avec un bouclier rond dans son dos se tenait là. Il le regardait aussi.

« Tu as un problème ? » demanda calmement l’homme.

Long Hao Chen secoua rapidement la tête.

L’homme d’âge moyen continua d’une voix sérieuse et puissante : « Alors pourquoi es-tu debout ? »

Long Hao Chen fut surpris par cette voix forte et se dépêcha de s’asseoir.

La salle de classe était complètement silencieuse ; chaque chevalier regardait respectueusement l’homme d’âge moyen. Les regards dirigés vers lui semblaient être remplis de crainte.

« Petit nouveau, je suis Ye Hua, l’instructeur principal du Hall d’Hao Yue. Je me fiche d’à quel point tu es un génie, mais dès que tu es arrivé ici, tu es devenu un chevalier ordinaire. Si tu ne peux pas répondre à mes attentes, je te renverrai chez les Chevaliers Standards. Compris ? »

« Oui. » Long Hao Chen se releva et effectua un autre salut de chevalier authentique en direction de l’Instructeur en chef.

Un chevalier ordinaire ? Ces quelques mots créèrent un vacarme parmi les chevaliers dans la pièce. Ce jeune, qui n’avait même pas encore 15 ans, était un Chevalier Authentique ? N’était-ce pas une erreur ?

« Tout le monde, debout ! » cria Ye Hua.

En réaction à cette voix tranchante, tous les chevaliers se levèrent rapidement.

Ye Hua les regarda froidement, « Avez-vous donc si peu de perspectives futures ? Qu’est-ce que je vous ai enseigné ? Quelle est la chose la plus importante pour devenir un Chevalier Gardien ? »

« Garder la tête froide dans n’importe quelle circonstance. » répondit la foule de chevaliers d’une voix forte.

« Et qu’avez-vous fait jusqu’à maintenant ? » Le regard de Ye Hua intimida ces chevaliers.

Cette fois, personne ne répondit.

Ye Hua dit : « Mettez votre équipement lourd et faites 50 tours du terrain d’entraînement. Sinon, vous ne retiendrez pas cette leçon. Maintenant, dépêchez-vous. »

« Oui. » Personne n’osa réfuter. Les Chevaliers Gardiens commencèrent à trotter un par un hors de la classe.

Long Hao Chen était aussi très intimidé. Il ne s’attendait pas à ce que son Instructeur en chef ait autant le sang chaud.

« Pourquoi diable restes-tu ici ? Ne fais-tu pas partie de leur groupe ? Va avec eux. » Tout en criant, Ye Hua pointa Long Hao Chen du doigt avec colère.

« Oui. »

L’entrepôt d’équipements était au sous-sol du Hall des Chevaliers. Après avoir reçu son équipement, Long Hao Chen ne put s’empêcher d’avoir envie de pleurer. Parce qu’il était trop jeune, il était loin d’être assez grand. L’armure lourde destinée à protéger son corps entier faisait plus de cinquante kilos (100 Jin) et ne pouvait être portée à cause de sa taille. Il ne pouvait l’utiliser que pour couvrir son corps et il devait encore utiliser ses deux mains pour soulever l’armure des deux côtés s’il ne voulait pas qu’elle s’effondre.

Un tintement métallique résonna au loin. Le champ d’entraînement était circulaire et faisait environ 700 mètres (200 Zhang) de long. Additionné à la contrainte de devoir porter un équipement lourd, même pour ces chevaliers avec une énergie spirituelle externe au 200ème niveau, ce n’était pas un exploit facile.

Ye Hua, qui se tenait au milieu de la zone d’entraînement, les regarda courir, « Ne traînez pas. Ceux qui abandonnent auront cinquante tours de plus. Long Hao Chen, viens par ici. » Bien évidemment, il connaissait son nom par Nalan Shu.

« Oui, Instructeur. » Long Hao Chen traîna son armure tout en courant vers Ye Hua.

Ye Hua dit doucement : « Tu es un nouveau, donc tu ne connais pas encore les règles ici : je vais te donner une chance et aussi longtemps que tes attaques peuvent me repousser, tu n’auras pas à courir avec eux. »

En entendant ces mots, les chevaliers qui couraient en cercle accélérèrent clairement le rythme, aucun n’osa regarder Ye Hua. Néanmoins, de nombreux regards étaient remplis de pitié.

« Oui. » Long Hao Chen retira rapidement l’armure lourde qui était sur son corps ; il avait son bouclier dans sa main gauche et son épée dans sa main droite. Il avait une expérience au combat de première classe, avait expérimenté assez de situations tendues et pouvait utiliser son énergie spirituelle interne. Le point crucial était qu’il ne craignait pas l’échec. Au pire, il aurait juste à faire quelques tours.

Ye Hua prit son bouclier et, sans prêter attention à l’impressionnant Bouclier Radiant que Long Hao Chen utilisait, dit froidement : « Tu peux attaquer le premier. »

« Oui, donnez-moi des conseils s’il vous plaît, Instructeur. » Le bouclier à gauche et l’épée à droite ne semblaient pas vraiment convenir à Long Hao Chen. Après tout, c’était la première fois qu’il utilisait un bouclier et cela lui était inconfortable. Pourtant, de son point de vue, avoir un bouclier était mieux que d’avoir une main vide. Long Hao Chen avait décidé avant de venir au Hall d’Hao Yue qu’il ne se battrait pas imprudemment en utilisant ses épées doubles contre des personnes. Il n’utiliserait ses capacités de Chevalier du Châtiment que lorsqu’il s’entraînerait seul.

Long Xing Yu avait donné à son fils un conseil très important quand il l’entraînait : il devait être prudent pour ne jamais laisser voir l’adversaire découvrir ses faiblesses.

Il se précipita avec une charge soignée ; la vitesse de Long Hao Chen augmenta et, comme un petit léopard, il fonça vers Ye Hua. Sa vitesse n’était pas son meilleur atout, mais ses pas étaient fermes. Ses yeux étaient verrouillés sur le corps de Ye Hua et, utilisant les compétences d’observation de première classe, il analysa l’Instructeur.

Le soir précédent, si l’on mettait de côté le fait que Lin Jia Lu y était allée doucement avec lui, les plus importants atouts qui avaient permis à Long Hao Chen de gagner étaient son excellent jugement et ses capacités de calcul qui allaient avec son excellente force mentale.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

2 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 34

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s