SwS – Volume 1 – Chapitre 3

SWALLOWED STAR
Volume 1 – Éveil dans la nuit

 

Volume 1 – Chapitre 3 – Jiang-Nan City

 

« Exactement au moment où la maladie du RR apparut, elle se propagea rapidement autour du monde. Toutes les formes de vie, tant qu’elles avaient besoin de respirer – que ce soit des humains ou des bêtes volantes – ont été infectées. »

« Le temps que les humains découvrent l’existence du virus RR, c’était déjà trop tard. »

« Après l’infection du virus RR, le taux de mortalité atteignait 30 %. En l’espace que ces trois mois, en excluant les morts massives des animaux, la population mondiale avait chuté de presque 2 milliards ! »

« Les survivants approchaient les 5 milliards, et ils avaient tous une résistance naturelle contre la maladie. »

« Durant ces trois mois cauchemardesques, toute la planète a fait l’expérience d’une douleur insoutenable. »

« Pendant ce processus, les 5 milliards de survivants réalisèrent que leurs corps s’étaient endurcis. Virtuellement, le pouvoir, la vitesse, le taux de division cellulaire, et la dureté de la peau de tout le monde avaient au moins doublé ! Même un homme moyen pouvait facilement surpasser le champion du monde précédent à la course et à l’haltérophilie ! »

« Et alors… le désastre commença ! »

« Les humains, qui avaient vécu si confortablement, s’étaient énormément  fortifiés. Les bêtes qui avaient survécu au virus RR avaient vécu sous des conditions encore plus difficiles. Dans leurs transformations, leur force s’était élevée de manière surprenante, bien au-delà de celle des humains. Et certaines de ces bêtes terrifiantes étaient même devenues plus intelligentes ! »

« En septembre 2015. En commençant par l’attaque d’une pléthore d’organismes marins, d’innombrables ‘bêtes’, des animaux transformés, commencèrent à attaquer les installations humaines ! »

« Du sang, de la folie ! »

« Dans la guerre entre les humains et les bêtes, les humains réalisèrent que leurs armes explosives, dont ils étaient si fiers, ne fonctionnaient que sur les bêtes de niveau le plus bas. Les bêtes volantes et rampantes les plus puissantes ne craignaient pas les canons. Les balles ne pouvaient même pas égratigner leur armure ! Les missiles autoguidés étaient facilement évités par des bêtes à la vitesse et aux réactions rapides. »

« Et même lorsque les humains utilisèrent des attaques nucléaires, ils découvrirent de façon choquante que… »

« La capacité de défense des monstres était trop grande ; seuls ceux qui étaient dans le périmètre d’explosion de la bombe étaient morts. Les monstres dans les zones avoisinantes n’avaient pas été tués. La puissance de la bombe n’était pas aussi forte que ce que les humains pensaient qu’elle serait. Même si elle avait tué une horde de monstres, les radiations de la bombe avaient donné naissance à des monstres encore plus terrifiants. Le plus célèbre et plus horrible des monstres de cette année était le ‘Loup Écarlate du Ciel’, qui pouvait voler et a massacré des centaines de milliers de personnes. Ce fut à ce moment-là que les gens réalisèrent que … les radiations pouvaient faire muter les monstres ! »

« Bien que des monstre terrifiants soient apparus, des guerriers puissants émergèrent également du côté des humains. Le Loup Écarlate du Ciel fut battu par un guerrier puissant qui pouvait aussi voler (Classé numéro 2 au rang international : le ‘Seigneur du Tonnerre’) »

« Ces guerriers avaient sauvé un grand nombre de civils dans un moment crucial. Ils assistèrent l’armée pour combattre la horde de monstres. Pendant cette période, de nombreuses histoires épiques ont vu le jour. »

« Le scientifique humain ‘Ke Luo De Sen Na’ utilisa des matériaux provenant des corps des monstres en même temps qu’un métal nommé ‘Or Bleu’ trouvé sur la lune pour faire un alliage de métal encore plus dur que le diamant : l’Alliage Ke Luo ! Avec ces armes puissantes qui pouvaient découper les armures des monstres, les guerriers puissants n’avaient plus à seulement se reposer sur leurs mains nues. »

Cette partie de l’histoire était très claire dans l’esprit de Luo Feng.

« Pendant la guerre, une grande partie de la ville fut détruite. »

« Dans le continent de Wo Hua Xia, les pays ont construit à la hâte six bases pour y transférer l’énorme population. Quant aux guerriers, mon pays et l’Inde en avaient le plus grand nombre ! Quant à la technologie, les Etats-Unis, l’Union Européenne et la Russie étaient les leaders. »

« Puisque le nombre de monstre dans la mer est incommensurable, tous les pays formés d’îles furent détruits ! »

« Encore aujourd’hui, la mer est le territoire des monstres. »

« Dans la guerre entre l’humanité et les monstres, les seuls pays qui ont été capables de se défendre sont : l’Inde, les Etats-Unis, l’Union Européenne, la Russie, et mon pays. Les autres pays avaient été détruits il y a longtemps. Dans un moment critique, la Fédération Unie de la Terre fut formée, avec les cinq pays comme noyau. Les Forces Unies de la Fédération Unie de la Terre aida à créer de nombreuses bases humaines partout dans le monde. »

Luo Feng s’émerveillait.

Une guerre qui avait duré cinq ans et demi, la plus horrible des guerres ! Dans cette guerre, le montant des morts s’éleva à presque 1 milliard. Seul le système maintenu par les cinq pays demeura intact, les survivant des autres pays se mélangèrent dans des bases humaines variées.

Jusqu’à maintenant ──

Sur la terre, les humains conservaient l’avantage. Mais les innombrables monstres dans la mer maintenaient leur contrôle sur la mer.

« De 2013 à 2021, pendant ces huit années, ce fut la période de l’histoire humaine connue sous le nom de période du ‘Grand Nirvâna’ ! » dit Luo Feng assis sur le canapé.

 DONG~~DONG~~DONG~~DONG~~DONG

Le son de l’horloge résonna dans la maison.

L’horloge sur le mur avait sonné cinq fois, ce qui signalait qu’il était en ce moment 5 heures de l’après-midi.

« La période du Grand Nirvâna. » Luo Hua s’émerveillait.

« Mon frère, franchement, je n’arrive pas à me faire une idée de ce que le monde était avant la période du Grand Nirvâna. Il y avait plus de 200 pays, donc combien de personnes y avait-il ? Seulement 7 milliards. Certains pays seraient en grand danger ; rien qu’une seule bête puissante aurait été capable de rayer un pays entier de la carte. »

Luo Feng hocha la tête. « C’est pourquoi le monde entier est composé de cinq pays puissants et de 23 cités. »

Sur la planète toute entière, il y avait cinq pays au total : la Chine, l’Inde, les Etats-Unis d’Amérique, l’Union Européenne, et la Russie. Des endroits comme l’Amérique du Sud ou l’Afrique comprenaient les 23 cités, ou bases.

La Chine comprenait six bases humaines, qui sont actuellement les Six Villes Majeures.

La maison de Luo Feng était dans la région de Yi-An de Yang Zhou city, l’une des huit parties de Jiang-Nan City.

La population totale de Jiang-Nan City approchait les 200 millions. Yang Zhou City de la région Yi-An de Jiang-Nan City avait plus d’un million de personnes. La base de Jiang-Nan City se composait généralement de personnes de Yuan Jian Su*. Bien entendu, il y avait aussi des personnes de Yuan An Wei* (* ce sont les noms de différents groupes ethniques. )

« Il y a si longtemps. » Luo Hua regarda vers l’horloge suspendue au mur. « Là maintenant, on est en 2056 ; la période du Grand Nirvâna est déjà passée depuis plus de trente ans. Dans notre société, virtuellement tout le monde doit s’entraîner dans un dojo. Notre société est bien plus forte qu’elle ne l’était il y a trente ans. »

Luo Feng hocha la tête.

En l’espace de trente ans, il y avait définitivement une augmentation importante de guerriers puissants ainsi qu’une progression régulière de la technologie. Toutefois, beaucoup de monstres terrifiants étaient nés également.

KA

La porte s’ouvrit et un couple d’âge moyen entra. La chemise de l’homme était inondée de sueur et elle avait quelques taches de peinture. Il était clair qu’il était très fatigué. La femme, qui portait un panier contenant des légumes et de la viande, n’était pas très grande.

« Papa, Maman. » Luo Feng se leva immédiatement ; c’était ses parents.

Le père, Luo Hong Guo, la mère, Gong Xin Lan.

« Haha, Feng, continue à lire, continue à lire. Ne t’occupe pas de moi. » dit Luo Hong Guo en riant. Comme son fils avait des examens prochainement, étudier était de prime importance aux yeux de Luo Hong Guo.

Luo Hong Guo baissa la tête et vit une bouteille en plastique remplie d’eau du robinet. Le fait qu’il y ait toujours une bouteille d’eau prête pour lui à chaque fois qu’il rentrait lui réchauffait le cœur. Après avoir travaillé toute la journée, il prenait cette bouteille et en buvait tout le contenu en une seule fois, en laissant échapper un soupir de satisfaction.

« Dépêche-toi et va prendre une douche, tu empestes la transpiration. » dit Gong Xin Lan en riant.

« Haha. » Luo Hong Guo se mit à rire et partit immédiatement se chercher des vêtements de rechange, et se dirigea vers le petit coin qui servait de ‘salle de bains’ à la famille depuis de nombreuses années.

Gong Xin Lan se mit à rire et regarda ses deux fils. « Feng, Hua, aujourd’hui, maman va cuisiner de la viande rôtie ! »

« La viande rôtie, c’est ce que je préfère ! » cria Luo Hua immédiatement.

Luo Feng se mit aussi à rire. Alors qu’il regardait sa mère mettre son tablier et se préparer à cuisiner le dîner, Luo Feng était bien au fait que… maman allait toujours acheter les primeurs le soir après son travail, car le prix des primeurs était moins cher le soir qu’ils ne l’étaient le matin. Cependant, les légumes n’étaient plus aussi frais. Luo Feng jeta un coup d’œil vers la salle de bains, en pensant : Je dois me dépêcher d’obtenir le titre de ‘Fighter’, de manière à ce que maman ne soit pas obligée d’aller acheter les primeurs le soir, et que papa n’ait pas à travailler autant. 

Dans son cœur…

Luo Feng avait toujours souhaité que ses parents puissent faire une pause et apprécier la lumière du soleil et de la bonne nourriture en paix.

« Feng. » Luo Hong Guo s’avança vers Luo Feng après avoir terminé sa douche. « Papa a quelque chose à te dire. »

« Quoi donc ? » Luo Feng regarda son père.

Luo Feng eut un petit rire. « C’est comme ça, Feng. Je ne t’ai jamais demandé quels étaient tes plans une fois que tu aura eu ton diplôme du Lycée. Pourrais-tu me le dire ? » Luo Hong Guo parlait rarement de ce genre de choses avec son fils parce qu’il ne voulait pas lui mettre la pression. Il savait que son fils travaillait très dur et qu’il se débrouillait très bien.

Dès l’instant où Luo Hong Guo avait dit cela, les mouvements de Gong Xin, Lan qui était en train de cuisiner, commencèrent à ralentir un peu. Les parents de Luo Feng se souciaient vraiment du futur de leur fils.

« Papa, je pensais faire ça. »

Luo Feng ajouta : « D’après mes notes, je suis sûr qu’entrer dans ‘l’académie militaire numéro un de Jiang-Nan’ ne serait pas trop difficile. Maintenant que j’ai gagné le titre ‘d’Élite’ au dojo, je serai formé pour être un officier à l’académie militaire. Maman et papa pourront entrer dans la section des familles à l’armée. »

Il y avait aussi des niveaux différents à l’armée.

La Chine, bien sûr, recrutait des soldats. Cependant, les soldats ordinaires ne recevaient pas grand-chose. Toutefois, un jeune homme qui détenait le titre ‘d’Élite’ et qui entrait dans ‘l’académie militaire numéro un de Jiang-Nan’, serait fort et intelligent. Le pays se concentrerait sur de telles personnes et donnerait un foyer à leurs familles.

Pour la famille d’un officier, les conditions de vie seraient des dizaines et des centaines de fois meilleures que ce HLM bon marché.

« Et que se passera-t-il si tu ne peux pas entrer dans l’académie militaire numéro un ? » dit Luo Hong Guo. « Feng, ne te mets pas trop de pression. »

« Il y a deux académies militaires principales à Jiang-Nan City. Si quelque chose se passait mal pendant les examens et qu’on soit incapable d’entrer dans la meilleure académie, il n’y a aucun problème pour entrer dans la deuxième. » Luo Feng comprenait clairement son niveau : normalement, il pouvait établir un score aux environs de 50 points supérieur à un Licencié moyen. Pour la deuxième académie militaire, il ne suffisait que d’atteindre la moyenne.

Concernant les tests de nos jours, il n’y en avait que de deux type : Licenciés et Spécialistes. Il n’y avait aussi qu’une ligne de division. Ceux au-dessus de cette ligne étaient des Licenciés, ceux au-dessous de cette ligne étaient des Spécialistes.

« Dans la deuxième académie militaire, en ayant le titre ‘d’Élite’, je serais aussi nourri pour devenir officier. Il n’y aurait pas trop de différence de traitement. » dit Luo Feng en riant.

Devenir Licencié…

Seulement deux personnes sur dix pouvaient y arriver.

Cependant, pour un lycéen, seulement un sur mille pouvait obtenir le titre ‘d’Élite’.

« Ouais, si tu es confiant, alors c’est super. Toutefois, Feng, ne te mets pas trop la pression. Ta mère et moi n’avons juste besoin que d’une vie stable, et c’est tout. » Luo Hong Guo hocha légèrement la tête. « Ce gamin se donne vraiment trop de pression. »

« Pas du tout. » Luo Feng se mit à rire. « Je n’ai pas vraiment de pression. Depuis que je suis petit, j’ai toujours eu un peu plus d’énergie et de motivation. »

Luo Feng avait dit cela tout haut, mais dans son cœur, il pensait : Maman, Papa, petit frère, après mes examens, vous aurez bientôt la possibilité d’apprécier une vie agréable. Après avoir obtenu le rang de ‘Fighter’, vous autres n’aurez plus à vivre de manière aussi amère.

« Dépêchez-vous et allez chercher les bols et les baguettes, et apportez les plats sur la table. Le dîner est prêt ! » dit Gong Xin Lan en riant et en les pressant.

« Ouep. » Luo Hong Guo se mit à rire et se leva pour aller chercher les bols et les baguettes.

« Les légumes sentent bon ! » Luo Feng renifla la cocotte et donna un coup de main pour apporter les plats sur la table.

« Je sens l’odeur de la viande rôtie, youpiiiiiii~~~ » cria Luo Hua tout excité  et il déplaça son fauteuil roulant vers la table.

Une famille de quatre personne, appréciant un moment ensemble.

 

SwS – Vol.1 – Chapitre 2                                                                               SwS – Vol.1 – Chapitre 4

Publicités

Une réflexion sur “SwS – Volume 1 – Chapitre 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s