EoC – Chapitre 41

EMPEROR OF THE COSMOS
Chapitre 41

 

Chapitre 41 – Le Rêve de Rentrer à la Maison

 

Les épées s’entrechoquèrent.

Le leader vêtu de blanc recula de trois pas soudainement. Jiang Li lança une autre attaque avec son épée avant que son adversaire ait le temps de reprendre son souffle. Une fois encore, c’était aérien et blanc.

Finalement, Jiang Li put mettre son esprit dans le combat et sa puissance augmenta grandement.

Si la lueur perçante d’une épée et des vagues de son pouvaient hypnotiser, alors le rythme de la respiration pouvait le faire aussi. L’esprit du leader vêtu de blanc sembla être entré dans un rêve.

La longue épée qu’il tenait bougea de plus en plus lentement.

Hua La !

Jiang Li le frappa à nouveau, et réussit à trancher l’un des bras du leader vêtu de blanc. Du sang frais jaillit de la blessure comme une fontaine.

« Yimo Tacha ! »

Le leader vêtu de blanc avait perdu un bras, mais la douleur sévère lui éclaircit soudainement les esprits, et le stimula pour sortir de sa stupeur. Il avait l’air d’avoir reconnu sa défaite, mais l’éclair d’une expression féroce dans ses yeux révéla sa croyance en un dernier échange avec l’ennemi.

La longue épée se mit à vibrer. Tout son corps était rouge de sang. Soudain, l’épée laissa échapper la plus puissante des lumières que personne ne pouvait arrêter. La longue lame fusa et perça Jiang Li dans la poitrine.

Mais à ce moment-là, Jiang Li frappa encore. L’épée tomba sur la taille de son adversaire et taillada, provoquant le déversement des organes internes et des intestins à l’extérieur. Il lui était impossible de survivre.

À l’origine, il aurait pu résister à l’attaque de Jiang Li, mais il voulait se sacrifier pour tuer l’ennemi. Il ne bloqua pas l’attaque, au lieu de cela, il fonça en avant de manière à ce que la lame de Jiang Li puisse couper un peu plus profondément. De cette manière, il pourrait se rapprocher de Jiang Li et percer férocement sa poitrine avec son épée.

Jiang Li retira son katana, et brisa férocement la lame dans sa poitrine pour empêcher son adversaire de retirer son épée et d’éviter que le sang ne coule à flots.

Can Can Can !

Ce combat était simplement tragique.

Pu Tong !

Le leader aux vêtements blancs tomba au sol, et sa vision devint troublée.

Et parce que Jiang Li n’avait pas retiré l’épée et au lieu de cela l’avait brisée en son milieu, elle était toujours enfoncée dans sa poitrine. Le sang ne sortit pas, donc son corps se tenait debout fermement.

« Pourquoi ? » Le leader vêtu de blanc s’effondra sur le sol et avec ses dernières force il lutta pour s’asseoir. Il regarda Jiang Li de près. « Notre patrie est ravagé par vous, les démons. Je ne peux pas accepter ça, je ne peux pas accepter que je vais juste mourir comme ça… Ma famille, mes frères, mes sœurs… Pourquoi le destin est-il de votre côté ? »

Jiang Li se sentit malheureux quand il entendit le mot ‘destin’… Bien qu’il ait battu son adversaire, il n’était même pas un tout petit peu heureux. « La race, la survie, l’univers, la famille… » Ces mots pesaient lourd sur son esprit, une douleur indicible.

« J’ai rêvé pendant de nombreux millénaires, en quelles ère sommes-nous ? »

Soudain, les yeux du leader vêtu de blanc se fermèrent et il murmura : « J’espère vraiment que c’est un rêve. Lorsque je me réveillerai, je vais retourner chez moi, dans les rizières de ma ville natale, mon chien jaune, mes arbres fruitiers, la fille du voisin… ma mère et mon père… je suis de retour… »

Le langage qu’il utilisait était celui que les humains parlaient sur Terre. Sa voix était très douce et ne contenait aucun esprit meurtrier.

Il expira.

Il n’était pas retourné dans sa ville natale, mais il était mort de l’autre côté du ciel étoilé.

Jiang Li se laissa tomber par terre. Il ne pouvait pas bouger de la tête aux pieds mais il ne s’était pas évanoui. Sa conscience était très claire. Pendant cette bataille, pendant ce combat à la vie à la mort, il était devenu un vrai guerrier.

Son corps était plein de blessures, en particulier à l’endroit où l’épée s’était enfoncée dans sa poitrine, mais il s’en moquait. Au plus profond de son cœur, il était en paix.

« Jiang Li, est-ce que tu vas bien… ? » Lara courut vers lui précipitamment et apporta le liquide médicinal précieux. Chi Chi Chi. Elle en pulvérisa partout et le sang cessa de couler. Les cellules se mirent à gigoter, et peu après, les blessures se refermèrent complètement sur son corps.

« Mange ce bolus* Jiang Li. » Elle sorti immédiatement une pilule.
(Bolus* =  un médicament sous forme de gros comprimé)

Un doux arôme emplit ses narines.

« Qu’est-ce que c’est ? » demanda Jiang Li avait difficulté. « Ça a l’air très précieux. »

« C’est un bolus bioactif de renforcement. Après l’avoir consommé, il protégera tes fonctions vitales pour s’assurer qu’elles ne disparaissent pas. L’épée est trop profondément enfoncée dans ta poitrine. Je vais la retirer maintenant pour faire cesser le saignement, mais une fois que je l’aurais enlevée, le sang va jaillir, donc tu dois prendre le médicament… » dit Lara à la hâte.

« Qu’en est-il de Liana ? » Jiang Li ne savait pas ce qu’il en était de ses blessures.

« Elle a eu le larynx tranché, cependant, je l’ai soignée à temps. Maintenant, il est connecté, mais elle a encore des difficultés à respirer. Elle se remettra dans un moment parce qu’elle a apporté le précieux liquide en spray de régénération des cellules sanguines. » dit Lara.

« Alors, je peux avoir l’esprit tranquille. » La technologie moderne était très bien développée. Il y avait toujours la possibilité de traitement tant que les personnes ne mourraient pas immédiatement. Tout spécialement pour la fille de ce genre de famille aisée, qui transportait avec elle une grande quantité de médicaments précieux, et même quelques médicaments secrets de l’armée. Même si les bras étaient coupés, il pouvaient être immédiatement reconnectés, puis on vaporisait dessus des médicaments et on faisait un bandage. La chirurgie pouvait être réalisée après un long moment et le bras pouvait être réparé jusqu’à être aussi bon qu’il l’était auparavant.

À ce moment-là, Liana s’était déjà assise. Elle avait l’air pâle, et un bandage biologique était enroulé autour de sa gorge. Sa voix était rauque lorsqu’elle parlait. « Si je ne m’était pas reculée à temps, ça aurait été ma tête qui aurait été coupée, et pas juste mon larynx. Alors, rien n’aurait pu me sauver… »

« C’est parfait tant que tu te sens bien… » Jiang Li devint inanimé, et son expression s’obscurcit. « Tu as ta maison, tes parents, la petite fille d’à côté. J’ai aussi ma maison, mes parents, mes camarades de classe… nous protégeons tous les deux des choses importante… je dois les protéger peu importe à quel point l’univers est cruel. Ils ne deviendront pas comme toi… »

L’expression de Liana et Lara s’éclaira lorsqu’elles entendirent les paroles de Jiang Li.

Jiang Li prit le bolus des mains de Lara pendant son discours. En effet, il sentit son corps devenir rafraîchi et énergique. Il attrapa l’épée dans sa poitrine et la tira férocement.

Rip !

Le sang gicla. La perte massive de sang lui fit tourner la tête et l’affaiblit soudainement. Il était presque mort.

S’il n’avait pas pris le médicament d’activation biologique des cellules, il aurait pu mourir immédiatement ou bien souffrir de grands dommages.

Lara vaporisa rapidement le médicament. Les blessures ne saignaient plus et se coagulèrent immédiatement. En suite, elle appliqua quelques compresses de médicaments précieux. Seulement alors, l’apparence de Jiang Li eut l’air un peu meilleure.

« Je vais bien Lara, ce n’est rien de sérieux. Tu devrais t’occuper des blessures sur ton corps également. » dit Jiang Li.

Après être passé par cette grande guerre, on pouvait bien dire que ces trois-là, qui étaient couverts de blessures, étaient presque devenus des âmes réclamées par la lame. Chacun d’entre-eux sentait qu’ils avaient tirés des bénéfices de cette expérience de combat poignante.

Tous les trois comprenaient l’expérience pendant qu’ils soignaient calmement leurs blessures.

On pouvait dire que cela était l’entraînement spirituel le plus important de leur vie après des situations répétées où leur vie était mise en jeu. Ils seraient déjà morts sans les médicaments liquides biologiques de la haute technologie moderne. Liana, qui avait eu la gorge tranchée, n’aurait pas pu survivre.

Chacun d’entre-eux avait l’impression d’avoir gagné en maturité.

En particulier Jiang Li qui n’avait jamais tué personne, avait tué deux personnes dans cette bataille. La première fois, c’était un acte inconscient. La seconde, c’était parce qu’il avait tout laissé tomber et s’était battu jusqu’au bout avec l’autre, après que Liana eut la gorge tranchée.

Pour lui, ces deux expériences de tuerie étaient à la fois une forme de mélancolie et une sorte de soulagement. Il réfléchit sur ce genre de sentiment et sur le changement dans son âme très calmement.

« Il y en a encore quelques uns qui ne sont pas morts, mais juste inconscients. » dit Lara. « Qu’est-ce qu’on fait d’eux ? »

Liana se leva. « Je vais les finir. » Elle venait juste de se faire couper la gorge et revenait des portes de l’enfer, mais elle détestait absolument ces guerriers extraterrestres.

Jiang Li remua les lèvres. « Laisse-les. Ces personnes mourront tôt ou tard. Ne laisse pas le massacre tromper ton esprit. Allons-y. »

« Très bien. » Liana sourit. À l’origine, elle voulait tuer les guerriers extraterrestres qui s’étaient évanouis. Mais après ce rappel de Jiang Li, tuer des personnes sans défense et se laisser salir avec plus de sang n’était pas une bonne chose.

Après tout, ils n’étaient juste que des étudiants.

Tous les trois sentirent que leur endurance s’était restaurée après s’être reposés pendant un moment, et ils partirent rapidement de cette vallée sanglante.

Avec l’aide des soins de la technologie modernes, leurs blessures n’étaient rien. Bien sûr, il était très difficile d’obtenir des médicaments de valeur. Les civils ne pouvaient pas du tout apprécier ce privilège. Seules les familles comme celles de Lara et Liana, dont les biens s’évaluaient à plus de cent millions, et ceux qui s’occupaient des enfants riches, pouvaient les obtenir.

Les familles Xue et Zhou étaient toutes les deux largement axées sur la famille.

Leurs biens étaient estimés à plus de cent millions.

Mais tous les jeunes dans leurs familles ne pouvaient pas obtenir des médicaments aussi chers.

Lara et Liana étaient toutes les deux des personnes remarquables qui avaient de grandes chances d’entrer à l’Université Astrale. Naturellement, elle pourraient apprécier la grande variété de ressources de leur famille.

Tous les trois portaient leur armure pour se protéger, et voyagèrent de-ci de-là dans la forêt après la première bataille.

Ils avaient expérimenté le résultat de leur entraînement individuel. Chacun d’entre-eux avait le sentiment de s’être grandement amélioré.

Spécialement Jiang Li. Il avait tué deux guerriers extraterrestres, tout ça dans des combats à mort, et la victoire avait été révélée dans un battement de cil. Son entraînement spirituel avait reçu l’entraînement du combat, et s’était bien installé. Il avait réellement commencé à grandir. L’utilisation de la variété d’arts martiaux comme le [Jujitsu-Désossé], la [Soumission de la Griffe du Dragon], et le [Sceau de l’Empereur Spirituel] étaient plus matures.

Qui plus est, il avait découvert qu’il lui était facile d’entrer dans l’état de ‘rêve divin’, dans le Sommeil Profond dans les sports de combat. Le corps n’était pas effrayé par la douleur, pas effrayé du danger, il n’avait pas peur, il était très puissant et avait une grande endurance.

Après être sorti de cet état, le corps serait faible, et fatigué à ses dernières limites. Il était très difficile de s’en remettre.

Cependant, une fois qu’il s’en remettait, sa force se développait.

C’était un genre de méthode d’entraînement extrême.

« Ça empeste le sang devant ! »

Lara s’arrêta soudain, le visage grave.

Cela faisait déjà cinq jours qu’ils marchaient à travers la forêt, et pendant ces cinq jours, ils avaient rencontré de nombreux monstres extraterrestres.

C’était une zone militaire interdite. Elle était à l’origine utilisée pour l’entraînement, donc de vraies choses puissantes n’apparaîtraient définitivement pas.

Pendant ces cinq jours, avec l’aide des médicaments et des super nutriments, tous les trois s’étaient complètement remis. Tous étaient devenus plus matures, et ils avaient le sentiments qu’ils étaient devenus bien plus forts qu’il ne l’étaient à l’école. Jiang Li avait formé une équipe avec Liana et Lara et avait partagé de nombreux bénéfices. Tout du moins, il avait eu la possibilité de manger et de boire des choses qui étaient des suppléments nutritionnels auxquels d’habitude il n’aurait pas accès.

Bien sûr, Jiang Li avait aussi servi de gardien. Il y eut de nombreuses fois où tous les trois firent face au danger. Et c’était lui qui résolvait le problème. Son esprit et son âme se renforçaient pas à pas. Son sixième sens était très aiguisé et il pouvait souvent, de façon inconsciente, ressentir un danger qui surgissait soudainement.

Une fois, tous les trois étaient passés par une falaise, et juste au moment où ils étaient sur le point de la dépasser, Jiang Li avait soudain senti le danger et ils s’étaient immédiatement arrêtés.

En effet, juste comme ils s’arrêtaient, de nombreux rocher énormes dévalaient de la falaise au-dessus. S’ils s’étaient avancés de quelques pas de plus, ils auraient été écrabouillés.

Après ces incidents, les deux filles étaient surprises que l’entraînement spirituel de Jiang Li ait apparemment surpassé le leur.

Les gens qui avaient un entraînement spirituel puissant pouvaient en effet détecter les dangers qui surgissaient abruptement, mais les filles n’avaient pas encore atteint ce niveau.

« Je sens aussi l’odeur du sang. Allons jeter un coup d’œil. » Jiang li s’avança et la jungle s’ouvrit sur une petite clairière qui mesurait en gros 10 000 mètres carrés. Il y avait beaucoup de huttes en bois qui y étaient construites.

C’était les gens qui vivaient dans la jungle.

Ils utilisaient une méthode de culture sur brûlis et chassaient.

Il n’y avait qu’un seul moyen possible pour eux de vivre dans la jungle d’une zone militaire, et ceci était la résidence des guerriers extraterrestres qui avaient été déposés ici par l’armée. De manière à vivre, il ne pouvaient que construire des huttes, et chasser pour survivre.

Dès l’instant où ils virent la clairière dans la jungle et les huttes en bois, les trois se tendirent, préparés au combat à chaque instant.

Mais tout ce qu’ils virent, ce furent des corps partout.

 

EoC – Chapitre 40                                                                                            EoC – Chapitre 42

Publicités

6 réflexions sur “EoC – Chapitre 41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s