SRH – Chapitre 62

STAR RANK HUNTER
Chapitre 62

 

Chapitre 62 – Code

 

L’équipe que Cillin et Knight était sur le point de rencontrer était un peu spéciale. Ils venaient des dix Secteurs Commerciaux, et le genre de personnes qui sortaient du lot dans les dix Secteurs Commerciaux n’étaient définitivement pas plus faibles que ceux des académies militaires. Une autre particularité était qu’il y avait un humain pas banal dans cette équipe.

ID Eight Claws, un humain-pieuvre. Juste comme son ID le suggérait, il avait quatre bras de plus comparé à un humain ordinaire. Qui plus est, les humains-pieuvres étaient normalement plus forts et considérés comme ayant à la fois force et vitesse. Ses performances dans les matchs précédents étaient très accrocheuses. Cependant, l’attention de Cillin était influencée par l’autre personne de l’équipe.

ID Coy Behind The Smile * pouvait bien avoir affiché ses capacités de nombreuses fois dans les batailles précédentes, mais ses performances étaient bien plus discrètes que celles de Eight Claws. Après avoir regardé les enregistrements des matchs précédents, Cillin eut l’impression que cet homme n’était certainement pas plus faible que l’homme-pieuvre. Il était une personne extrêmement discrète, juste comme lui.

(NdT : Coy = timide, mais une timidité feinte ^^)

Cillin pensa qu’il pourrait vérifier cette impression lorsqu’il mettrait le pied dans le ring de la plateforme du Championnat de secteur à nouveau.

Coy Behind The Smile et Eight Claws entrèrent sur le ring avant Cillin et Knight. Eight Claws s’échauffait, et ses six bras attiraient beaucoup l’attention. Qui plus est, Cillin remarqua aussi que ses six bras étaient incroyablement flexibles et avaient une portée très large. Il serait vraiment problématique de trouver un angle d’attaque par l’arrière.

D’un autre côté, Coy Behind The Smile se tenait tranquillement dans son coin, et lorsqu’il vit Cillin et Knight entrer dans le ring, il leva sa main et fit un geste de salutation. Cependant, lorsque Cillin vit le geste de Coy Behind The Smile, ses yeux s’étrécirent un petit peu.

Quand Coy Behind The Smile avait levé ses bras, il avait fait quelques mouvements minuscules avec ses doigts que la plupart des gens ne remarqueraient pas. Mettant de côté le fait de savoir s’ils pourraient même capter le mouvement instantané, qui prêterait attention aux minuscules mouvements des doigts d’une personne pendant qu’elle le saluait avant même que le match ait commencé ? Cependant, les habitudes de Cillin lui interdisaient de négliger ne serai-ce qu’un changement infime chez son adversaire, et spécialement ses doigts. On ne devait jamais négliger les doigts d’un Hunter, car il pouvait facilement prendre une vie sans être découvert, même juste avec un doigt.

Les mouvements de doigts de Coy Behind The Smile étaient un code de l’Escadron Six de la Vanguard.

Par conséquent, Cillin répondit avec un ‘Salut’ d’un geste de la main. Pareillement, les doigts bougèrent rapidement pendant qu’il levait sa main.

Coy Behind The Smile fut pris par surprise pendant une seconde. Pas mal, il avait découvert ça rapidement. À l’origine, il ne pensait pas que Cillin puisse comprendre la signification derrière son geste de la main. Pas étonnant que le Commandeur ait placé des attentes aussi élevées sur lui.

« Tu t’occupes de Eight Claws. Je m’occuperai de l’autre. » dit Cillin à Knight.

Knight souleva les sourcils. Cela ne faisait pas partie de leur arrangement préalable, mais puisque Cillin avait décidé cela, Knight ne formula aucune objection de toute façon. Il se demandait quelle serait la réaction de Lung après le match.

Une fois que les deux côtés furent prêts, le système commença un compte à rebours en partant de dix pour que le match débute.

Pendant ces dix secondes, Coy Behind The Smile balança ses bras, et Shadow X aussi battait des mains et des pieds en s’agitant. Pendant que cela donnait l’impression qu’ils se mettaient à s’échauffer préalablement au match, le duo avait en fait échangé des codes plus de dix fois déjà. Les mouvements de leurs doigts étaient si rapides qu’ils pouvaient former plus de cent signes codés en un instant.

Vision, calcul et réaction. C’étaient là toutes des qualités qui devaient être satisfaisantes, ou alors, une fracture interviendrait pendant la communication. L’exigence pour capturer les centaines de signes codés que l’autre partie effectuait en cet instant, les convertir en informations, analyser les informations, et en venir à donner une réponse, testaient grandement les capacités d’une personne.

Cependant, lorsque le match débuta officiellement, les deux parties cessèrent l’échange de signes codés. Après tout, une fois que le match commençait officiellement, l’enregistrement sur la plateforme de Championnat de Secteur deviendrait bien plus strict et le match en lui-même serait filmé. Les échauffements précédents le match ne seraient pas enregistrés, et c’était pour cela que Coy Behind The Smile avait choisi ce moment-là pour échanger des signes avec Cillin.

Knight se rua immédiatement en direction d’Eight Claws pour se battre. Il n’y avait vraiment pas beaucoup d’hommes-pieuvres dans l’armée, mais puisqu’il en rencontrait un, alors naturellement, il ne pouvait pas laisser passer cette excellent opportunité. C’était un nouveau défi pour lui.

Knight était très excité par le combat, et Eight Claws était plus ou moins pareil que lui. Ils combattirent de plus en plus fort, de plus en plus vite.

Eight Claws était vraiment un combattant capable. Lorsque des étincelles électriques apparurent sur les deux poings de Knight, Eigth Claws avait l’air d’avoir encore des forces en réserve.

En comparaison, pendant que le combat de Shadow X et Coy Behind The Smile était très rapide et intense lui aussi, ils n’avait pas l’air aussi splendide que l’électricité qui scintillait du Poing de l’Orage de Knight, ni n’avait quelque chose de spécial comme les six bras de Eight Claws plongés dans la bataille.

Le combat entre Coy Behind The Smile et Shadow X ne pouvait pas être qualifié d’ennuyeux, et chacun de leurs mouvements pouvait être utilisé en classe en guise d’exemple d’enseignement. Et pourtant, Boer et les autres ne pouvaient s’empêcher de penser que tout cela était incroyablement étrange et maladroit.  Ce n’était pas ce qu’ils avaient imaginé concernant le style de combat de Shadow X.

Eight Claws fut finalement éreinté par les attaques féroces de Knight, et après qu’il fut envoyé valdinguer en arrière par Knight, Eight Claws et Coy Behind The Smile choisirent de déclarer forfait.

Pour Knight, ce combat laissait beaucoup à désirer, à l’évidence, et lorsqu’il entendit que le système déclarait la fin du match, il était incroyablement insatisfait avec ce résultat. Il pouvait sentir que Eight Claws n’avait pas encore atteint ses limites, et que ce ne devait pas être une démonstration complète de ses capacités. Il avait pu sentir la force des muscles de Eight Claws derrière leurs heurts, et bien que Knight eut la confiance de pouvoir battre Eight Claws si le combat avait continué, que Eight Claws se rende juste comme ça l’avait laissé quelque peu réticent. Pour faire court, il n’en avait pas encore assez.

Bien que ce match eut l’air splendide et attirant, ils ne pouvaient pas s’empêcher de penser qu’il manquait quelque chose.

« Quelque chose cloche. » Comos fronça les sourcils devant le micro-ordinateur.

Feng Haicao hocha la tête. « Ça avait l’air un peu tape-à-l’œil, mais ça manquait de substance. Bien que le combat fut incroyablement intense et percutant, ce n’est pas ce que nous recherchions. »

« Nos attentes étaient trop élevées, je suppose. »

Mis à part les réactions au match, Coy Behind The Smile et Eight Claws avaient accompli leur mission. Ils étaient membres de l’Escadron 6 de la Vanguard, et comme leur âge correspondait aux conditions nécessaires, ils avaient été envoyés par Shawton dans des universités pour étudier. Normalement, un Hunter ne participerait pas à de tels concours, mais cette fois, Shawton leur avait ordonné d’apporter à Cillin de très importantes nouvelles.

« Assassinat imminent. Alerte rouge ! »

« Assassinat imminent. Alerte rouge ! »

C’était la nouvelle que Coy Behind The Smile voulait transmettre à Cillin. Il ne se s’intéressaient pas ni se souciaient  d’obtenir une place dans le concours ou un palmarès de victoires.

Après la fin du match, Cillin reçut immédiatement les plaintes de Lung sur son communicateur. Il avait gagné beaucoup moins cette fois-ci à cause du changement de dernière minute de leur plan de bataille. Cependant, Lung ne questionna pas Cillin sur son motif et continua à travailler sur l’analyse du prochain match.

Knight avait l’impression que ses mains le démangeaient encore après la bataille, et il alla au terrain d’entraînement sur Mecha et défia plusieurs personnes d’académies militaires au combat. Beaucoup de ces personnes étaient d’anciens camarades de classe, et après avoir terminé de regarder et de combattre leur propres matchs, ils se rassemblèrent une fois de plus pour choisir leur modèle préféré et leur armure. C’était quelque chose que le groupe faisait très souvent lorsqu’ils étaient encore au Lycée. Maintenant qu’ils étaient tous entrés dans des instituts d’enseignement supérieur, ils avaient bien moins de temps libre qu’auparavant. Le Championnat de Secteur était un événement rare, donc naturellement ils devaient saisir cette opportunité pour s’amuser autant que possible. Cependant, Knight ne révéla pas la vraie identité de Shadow X, et à cause de cela, ses amis se liguèrent même contre lui sur le terrain d’entraînement aux Mechas.

« Knight, je vais faire une balade et en chemin, je vais passer par le supermarché. Mon placard est vide. Tu veux quelque chose ? » lui demanda Cillin en poussant la porte.

« Prends-moi juste ce que tu trouvera… et plus de viande séchée ! » cria Knight sans même regarder Cillin. Il était en plein dans un combat chaud contre ses amis des académies militaires, sur le terrain d’entraînement aux Mechas. Il devait absolument prendre sa revanche sur leur encerclement de la dernière fois.

Cillin sortit de l’hébergement. Il avait un peu l’impression d’étouffer aujourd’hui et sortit pour marcher et prendre l’air. C’était pour cela qu’il n’avait pas commandé à livrer. C’était la nuit, et il n’y avait pas beaucoup de gens alentours. Cependant, le supermarché était ouvert 24 heures sur 24.

Mais il n’avait pas fait quelques pas que son communicateur se mit à sonner. Il n’y avait pas d’image, à l’exception d’un seul message crypté : c’était une ligne de texte et une carte.

La carte indiquait un point dans la forêt entre la Zone Commerciale de Seven Lights et la Zone de Divertissement, ‘la Cité qui ne dort Jamais’.

« Nous avons Theresa. Tu as une heure. »

 

SRH – Chapitre 61                                                                                             SRH – Chapitre 63

Publicités

7 réflexions sur “SRH – Chapitre 62

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s