SRH – Chapitre 63

STAR RANK HUNTER
Chapitre 63

 

Chapitre 63 – La Chasse dans la Forêt sous le Ciel Nocturne

 

Le message s’effaça automatiquement après son affichage. Il était intraçable. Il semblait bien que ces personnes s’étaient parfaitement préparées avant de venir.

Une heure. L’adversaire de Cillin ne lui avait pas du tout laissé de temps supplémentaire pour se préparer. Cela faisait aussi trois jours depuis que Coy Behind The Smile l’avait averti.

Après être rentré à l’hébergement, il sortit son hoverboard modifié et laissa un message vocal minuté sur le répondeur. S’il n’était pas rentré après un délai spécifique, la machine dirait à Knight ce qu’il devait faire. Cillin n’emporta pas non plus son communicateur avec lui. Il était trop facilement repérable.

Un silencieux était installé sur son hoverboard modifié. L’installation énergétique était aussi améliorée. Cillin pilota le hoverboard et s’évanouit dans l’obscurité, se dirigeant vers l’endroit indiqué sur la carte.

Dans un certain hébergement dans le Secteur D des dix Secteurs Commerciaux, Coy Behind The Smile était assis d’une manière très indécente sur une chaise tout en parlant dans le communicateur.

« Je lui ai déjà fait passer la nouvelle. Il devrait savoir ce qu’il doit faire. »

La raison pour laquelle Coy Behind The Smile et Eight Claws avaient participé au Championnat de Secteur était purement pour l’amusement. Bien que des Hunters ne participeraient pas à de tels concours normalement, Eight Claws et Coy Behind The Smile s’ennuyaient à mourir, en plus, ils étaient aussi curieux à propos des nouvelles regardant Shadow X précédant le lancement de l’événement. Donc, ils s’étaient enregistrés pour le tournois. Cependant, ils ne s’attendaient pas à recevoir une mission de transmission de codes, et ils furent encore plus surpris de découvrir que le légendaire Shadow X était en fait l’un des leurs.

Coy Behind The Smile et Eight Claws n’avaient jamais eu l’intention d’avoir de bons résultats dans le Championnat de Secteur en premier lieu. C’était juste qu’ils avaient eu de la chance que leurs adversaires ne soient pas trop forts ; pas même les étudiants des académies militaires. C’était la raison pour laquelle le duo avait eu la possibilité d’être parmi les trente-deux concurrents restants du tournois. Même sans la mission, ils n’avaient pas l’intention de continuer plus loin. Ce n’était pas dans les façons d’un Hunter d’exposer ses capacités véritables aux yeux de tout le monde. Ils ne se souciaient pas de savoir jusqu’où Cillin voulait combattre non plus.

La personne de à l’autre côté du fil dit quelque chose, et Coy Behind The Smile s’assit bien droit en fronçant les sourcils.

« N’avez-vous pas dit que ce serait dans trois jours… très bien, je jetterai un œil sur lui sur la plateforme du Championnat de Secteur. S’il ne s’est toujours pas montré avant le match de demain, alors c’est qu’il est probablement… très bien. J’ai saisi. »

« Que se passe-t-il ? » Eight Claws regardait Coy Behind The Smile, assis comme une statue après que l’appel se soit terminé.

Coy Behind The Smile soupira. « Quelque chose s’est produit du côté de notre employeur, et l’assassinat a été avancé. La situation exacte est inconnue. Les contacts cachés placés par le Commandeur à Seven Lights n’ont pas pu contacter Cillin non plus. »

« À en juger par ses habitudes, s’il ne s’est pas montré pendant le match de 16ème de finale de demain, alors logiquement, il ne se montrera plus jamais. S’il se montre, cela signifiera que l’organisation d’assassins ‘L’Épine Noire’ aura a tout jamais disparu du classement des assassins.

« Ouais… mais combien y a t-il de chances pour que cette deuxième situation se produise ? »

Coy Behind The Smile ne répondit pas.

 

Lorsque Cillin arriva à la lisière de la zone de la forêt entre la zone Commerciale et la zone de Divertissement, la Cité qui ne dors Jamais, il rétracta son hoverboard et le conserva, ainsi que sa veste, dans la bague. Il courut dans la forêt luxuriante.

Profondément dans la forêt, il y avait trois hommes vêtus de noir qui chuchotaient. Près d’eux, il y avait Theresa, allongée sur le sol, les deux mains et les deux pieds attachés. Ses cheveux était un peu désordonnés, et elle avait des taches de poussière et d’herbe sur elle, mais son regard n’avait pas encore perdu sa volonté. Elle n’avait souffert que de quelques bleus, et tout le reste allait bien. ‘L’Épine Noire’ ne la réduirait pas au silence tant qu’ils n’auraient pas trouvé Cillin.

Theresa savait aussi qu’il valait mieux pour elle agir de façon obéissante là maintenant. Si ces personnes réalisaient qu’elle fomentait n’importe quelle petite ruse contre eux, ils la tueraient sans la moindre hésitation.

Elle ne s’attendait pas à ce que ces personnes de la Famille Douance contactent ‘l’Épine Noire’, l’organisation d’assassins qui était presque à bout de souffle maintenant. Après l’échec de l’assassinat sur Cillin pendant la dernière mission et la pression conséquente, ainsi que les attaques de tous les côtés en même temps, la puissance restante de l’Épine Noire n’était plus suffisante pour qu’ils flottent dans le classement des assassins plus longtemps. Cependant, les concurrents à l’intérieur de la famille d’Aiflon leur avait tendu la main lorsqu’ils étaient sur le point d’être complètement éliminés.

Bien qu’elle ne soit pas sûre des détails, même Theresa pouvait deviner que ce problème était certainement relié à un contrat entre l’Épine Noire et ces quelques personnes de la Famille Douance. Sans leur interférence, l’Épine Noire seule aurait eu des difficultés à s’infiltrer sur la Planète Seven Lights.

« Épine Marron, comment ça se passe ? » dit quelqu’un.

Theresa leva les yeux et regarda. Elle ne pouvait pas voir clairement le visage de la personne dans la nuit, et il marchait vraiment vite. Mais Theresa n’entendit aucun son de pas de toute façon. C’était comme si on regardait un fantôme aller et venir.

Épine Marron regarda deux fois Theresa qui était obéissante, qui ne faisait rien du tout, avant de se tourner vers ses compagnons.

« Nous l’avons trouvé. Mais selon Épine d’Aigle, il a disparu après être descendu de son hoverboard. »

« Disparu ? »

« Nous n’arrivons pas à le trouver. Nous n’arrivons même pas à détecter son hoverboard. C’était comme s’il n’était jamais apparu. Mais Épine d’Aigle l’a assurément vu se diriger vers la forêt sur un hoverboard. » Épine Marron avait également l’air très dubitatif.

Épine du Tigre, la personne qui avait parlé précédemment,  laissa échapper un sourire féroce. « Ce jeune maître ne manque pas de capacités. Autrement, Épine Douce et les autres n’auraient pas échoué non plus. »

L’ Épine Douce qu’Épine du Tigre mentionnait était la femme qui s’était déguisée en infirmière pendant la mission à la bio-station précédente.

« Que faisons-nous maintenant ? » demanda Épine Marron.

« Dis à Épine d’Aigle et aux autres de garder les yeux bien ouverts et de ne pas foirer au moment où ils s’y attendent le moins. Autrement, le destin d’ Épine Douce sera leur dernière leçon. C’est notre dernière chance. » Alors qu’il finissait de parler, la voix d’Épine du Tigre dégageait déjà une froide intention meurtrière.

Les dirigeants de l’ Épine Noire étaient déjà étroitement surveillés de tous côtés, et c’est pourquoi ils ne les avaient pas rejoints sur la planète Seven Lights. Cette opération était menée par Épine du Tigre et épaulée par Épine Marron.

Bien que la zone de l’école et la zone résidentielle aient été plongées dans l’obscurité depuis un moment maintenant, cette zone de la forêt venait juste d’entrer dans la nuit depuis peu.

Après avoir couru dans la forêt, Cillin ne se pressa pas pour rechercher sa cible. Au lieu de cela, il glissait tranquillement entre les arbres, à la recherche de quelque chose. Cillin découvrit ce qu’il cherchait dans un grand arbre luxuriant.

Il y avait un creux dans le tronc de l’arbre, et il y avait de nombreuses petites choses qui voletaient un peu partout à côté. C’était un genre de fourmis volantes qui étaient différentes des termites. Elles étaient les habitantes indigènes de la Planète Seven Lights. Leur corps ne faisaient que quelques millimètres de long, et même les grosses ne grandissaient pas à plus d’un centimètre. Leur forme adulte leur donnaient une paire d’ailes qui étaient légèrement plus longues que leur corps. Leurs ailes ne tomberaient pas, et elles avaient aussi une mâchoire supérieure développée. Elles détestaient la lumière et consommaient n’importe quoi. Ces insectes étaient ce que Cillin recherchait.

Il vaporisa une solution inodore dans le creux et dans ses alentours. La solution formerait un film cristallin très fin sur la surface des fourmis volantes. Ensuite, il se changerait lentement d’état solide à gazeux avec le temps. Ce gaz sublimé n’aurait aucun effet sur les fourmis volantes, mais c’était différent pour un corps humain. Après qu’un corps humain ait inhalé le gaz, il exhalerait un type de gaz différent, ce qui provoquerait chez ces petits gars une grande excitation, juste comme quand l’homme inhalait de l’oxygène et expirait du dioxyde de carbone. À nouveau, une personne qui le respirerait ne ressentirait aucun inconfort de toute manière, mais sans le savoir, il deviendrait la cibles de ces petits gars.

Outre le nid de fourmis volantes qu’il avait trouvé dans le creux de l’arbre, Cillin rechercha deux autres nids supplémentaires et s’occupa d’eux de la même manière.

On était à l’orée de la forêt, et ces petits gars allaient voler partout dans la nuit à la recherche de nourriture. De plus, la brise nocturne allait diffuser l’odeur qu’elles portaient plus profondément dans la forêt. La nuit venait juste de commencer dans la forêt, et ces petits gars avaient une longue nuit de travail devant eux.

Cillin avait prêté une attention spéciale à ces fourmis volantes lorsqu’il surveillait la zone le premier jour de son arrivée à Seven Lights. La forêt était le meilleur endroit pour résoudre les conflits dans le secret, et un endroit facile pour éviter la surveillance des satellites également. Il y avait de nombreuses fourmis volantes dans la forêt, et Cillin avait fait des recherches à ce sujet depuis longtemps. Il avait créé quelque types de solutions en fonction de leur paramètres biologiques.

Pas même Mo Heng ne savait que Cillin avait monté un synthétiseur à drogues à lui tout seul. Autrement, il serait définitivement sorti en courant pour s’en vanter. C’était parce que la demande de précision pour assembler un synthétiseur à drogues était plus élevée que la norme. L’assemblage d’un synthétiseur à drogues demandait normalement trois personnes supplémentaires pour sa réalisation.

Le fait est que ce n’était pas vraiment la première solution que Cillin ait synthétisée pour son usage personnel. Il les avait fabriquées pendant ses loisirs, pour les cas d’urgences, et il n’avait jamais combattu sans qu’il ne s’y soit pas préparé. Ces drogues synthétisées étaient toutes stockées dans la bague en motif de feuille de Genya.

Cillin ne savait pas combien de personnes se cachaient dans cette forêt, mais selon les informations qu’il avait obtenues de Coy Behind The Smile, il y avait certainement au moins plus de dix personnes. Ces personnes étaient cruelles et déterminées, et plus important, elles s’étaient très bien cachées. Le scan infrarouge ne les trouverait pas, et sans support extérieur, la situation délicate de Cillin deviendrait encore plus difficile. Un simple faux pas lui ferait perdre la vie.

Cependant, la plupart du temps, ceux qui pouvaient nous aider n’étaient pas nécessairement des humains.

Cillin regarda les petits gars voler au loin, bien loin avant qu’il ne fonce dans la forêt.

La chasse avait commencé.

 

SRH – Chapitre 62                                                                                         SRH – Chapitre 64

 

Publicités

6 réflexions sur “SRH – Chapitre 63

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s