RDP 47

Chapitre 47 Liu Yue condamne ses adversaires (3)

Sa voix agressive fit immédiatement taire les murmures de la foule. La rue Yellow Tune qui était d’habitude si bruyante fut envahie d’un long silence.

« Aucun décret Royal, aucune arme et aucun soldat, C’est-elle seulement préparée pour les ennuis qui l’attendent….? »

« As-tu vu ses deux attaques.? Pas facile à faire… pas facile du tout…. »

En un court instant, la foule se mit à marmonner  son étonnement.

Bien que Liu Yue ait entendu tous leurs murmures, elle ferma les yeux et s’assit de nouveau, le visage impassible.

« Qui? qui ose troubler la paix de la résidence du Ministre de gauche.? » A ce moment, les larges portes s’ouvrirent soudainement à nouveau alors qu’une troupe de soldats armés d’épées et de lances en sortirent, tous émettaient une envie de tuer palpable.

« C’est elle. » Le garde avec le visage tuméfié pointa du doigt Liu Yue, sur son visage tout entier se reflétait une haine profonde. « Elle a aussi dit quelque chose, tout le monde peut rentrer, mais personne ne sort! »

Quand le leader de la troupe entendit cela, il fut extrêmement furieux et se mit à hurler sur Liu Yue,  » tu as de sacrées tripes! Tu as osé battre le garde de notre résidence, tu n’as donc aucun respect pour les lois de ce pays? »

Liu Yue, qui gardait les yeux fermés, ne réagit pas à sa question, même pas ne serait-ce qu’un peu. On aurait presque dit qu’elle s’était endormie.

Voyant cela, le leader des gardes devint furieux immédiatement et il bougea sa main et cria, « Tout le monde, chargez! Brisez lui les jambes, ensuite attachez la et jettez la au cachot! Notre résidence n’est pas une place où tu dois être, et où tu peux faire ce que tu veux! »

Alors qu’il avait fini de prononcer ces mots, les 10 gardes de sa troupe brandirent leurs armes et chargèrent Liu Yue.

Ses cheveux d’un noir magnifique se balancèrent dans le vent alors qu’elle se mit à jouer du fouet, ses yeux étaient maintenant ouvert et son regard était meurtrier. Le fouet claqua en direction des gardes, aussi rapide que l’éclair.

Un bruit clair retentit, ressemblant à celui du tonnerre lors d’une tempête d’été.

Un sourd « boom » s’entendit alors que la sinistre ombre d’un fouet atteignait ses cibles. La foule qui les regardait n’avait presque pas vu les mouvements extrêmement rapides du fouet avant que l’endroit ne soit soudainement couvert de poussière.

Liu Yue était toujours les yeux fermés et assise sur sa chaise, exactement au même endroit.

Cependant, en face d’elle, les 10 hommes furent tous repoussés par son attaque. Ils avaient des traces de fouet autour de leur cou.

Un coup de fouet. était seulement un coup de fouet.

Plus de 10 hommes robustes se tordaient de douleurs avec un seul coup de fouet.

S’enlevant leur casque, les 10 hommes se tenaient la gorge et se pliaient de douleur. De grosses gouttes de transpiration perlant de leur front alors que cette jeune fille devenait pour eux l’image de la faucheuse.

Fermant les yeux et se reposant sur la chaise, Liu Yue frottait doucement le fouet entre ses doigts. Son regard indifférant tourna hostile alors qu’elle ouvrit les yeux et regarda les gardes se tordant de douleur devant elle.

 

Précédent

Publicités

8 réflexions sur “RDP 47

  1. hein….d- dit s- se n’ai pas un rêve pas hein ? a moins que je soi mort est que je suis arrive au paradie 😮
    BON RETOUR M & Mme Lestatxianxiafr 😀
    Merci pour le chapitre 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s