EDL 49

Volume 3, Chapitre 5 : Une fuite réussie

Si puissante! La magie des Ténèbres est en réalité si puissante! C’est une race démoniaque, alors ils ont la haine de l’humanité sculptée dans leurs os et gravée dans leurs cœurs. Comment pourraient-ils m’épargner ? D’abord, je ne les ai jamais rencontrés auparavant, alors je ne savais pas comment faire face à la magie des Ténèbres. Cela ne le fera pas, il faut que je fui. La sécurité c’est le plus important après tout. Je peux penser à une méthode pour les affronter à l’avenir. J’ai profité du fait que la magie des Ténèbres couvrait encore mon Empire Brillant pour utiliser rapidement une téléportation à courte distance afin de quitter le site. J’ai choisi une direction et j’ai fait de mon mieux pour partir.

En fait, je n’avais pas besoin d’être aussi anxieux quant à l’évasion. Elles ne m’ont pas pourchassé du tout. Même si cette tige de bambou a contré mon Empire Brillant, il a aussi consommé beaucoup de pouvoir. La magie des Ténèbres et la magie de la Lumière sont mutuellement restrictives après tout. En premier lieu, il n’avait absolument aucun avantage.

Après avoir neutralisé l’énergie de mon sort, la tige de bambou a réfléchi. « Cette magie de Lumière était très puissante, mais il connait aussi la magie spatiale. Il semble qu’il soit impossible de le pourchasser. Il est si jeune et néanmoins il a tellement de force. Ah. Princesse, il semble que vous ne puissiez pas encore vous comparer à lui. »

– « Professeur, comment allez-vous ? Ne me dites pas… vous ne pouvez même pas vous occuper de lui? Est-il vraiment si puissant ? » Dit-elle après son manque de conviction. La belle dame alla rapidement assister la tige de bambou.

– « Ah, princesse. Si ce que ce jeune homme a dit tout à l’heure est vrai, notre race de démon est en danger. » Bien sûr, elles sont de la race des démons. « Leur magie de Lumière est quelque chose que nous n’avons pas vue depuis longtemps. Son pouvoir est extraordinairement fort. Il est évident qu’il n’avait pas utilisé toute sa force. Bien qu’il ne puisse pas être considéré comme mon égal pour le moment, dans quelques années il va certainement me dépasser. Il sait aussi que la race de démon a envahi l’humanité et qu’il prendra certainement les mesures appropriées. Il semble que nous devrons arrêter temporairement notre invasion. Nous devrons d’abord bien évaluer la force de l’humanité avant de pouvoir poursuivre nos projets. »

– « D’accord. Je vous écouterai. Alors, allons-nous toujours au royaume d’Aixia ? »

– « Nous y allons toujours. Cependant, vous devriez toutes y aller et trouver un endroit pour nous y installer. Il faut que je retourne de ce pas au pays pour signaler la situation à Sa Majesté. Je lui demanderai si nous modifierons ou non nos plans. »

– « Bien. Alors, nous allons immédiatement nous mettre en route. » La belle dame se tourna vers les huit jeunes filles et dit. « Dans quel état êtes-vous ? Changez-vous vite avec de bons vêtements. Nous partons maintenant. Une fois arrivés aux remparts de la ville, nous chercherons un endroit pour nous y reposer et pour nous soigner. »

A mon tour. Après avoir couru pendant qui sait combien de temps, je manquais de souffle. Ah, je suis tellement fatigué. J’ai tourné la tête en courant et j’ai vu que personne ne me poursuivait. Il ne devrait y avoir aucun problème si j’arrête de courir alors. J’ai trouvé l’ombre d’un arbre et je me suis assis avant d’essuyer la sueur sur mon front. Qu’est-ce que ces gens de la race démoniaque sont venus faire ici ? Quel genre de malchance dois-je avoir pour les avoir croisés ? Ma chance est vraiment mauvaise aujourd’hui. Juste après m’être mis en route pour mon voyage, j’ai déjà rencontré un ennemi si puissant. C’est une bonne chose que je puisse fuir rapidement. J’avais toujours une peur persistante en revoyant la couverture noire que la tige de bambou avait utilisée sur moi.

Cependant, la chef de ces filles était tout simplement trop belle. Est-ce que la race de démon a de nombreuses belles femmes ? Je pensais au début que ces deux sœurs insaisissables étaient déjà très belles, mais les femmes de cette race sont encore plus belles! Je ne peux pas m’empêcher de secouer ma tête. Bien que mon cœur n’ait jamais couru les femmes avant, cette fois je suis un peu tenté. Mais elle est un peu trop féroce. Quand elle m’a vu, elle ne voulait pas seulement me battre, elle voulait aussi me tuer. Si je l’épouse dans le futur, alors ma vie ne serait-elle pas misérable ? Quelques mots passionnés et elle me donnera sa lame. C’est déjà terminé. Il semble que toutes les belles femmes soient féroces. A l’avenir, ça sera bien si je trouve une fille ordinaire à épouser. C’en est assez de regarder de belles femmes.

Je ne sais pas vraiment ce que pense notre protagoniste. À l’heure actuelle, il réfléchit constamment à la question qui les concerne elles et lui. Il pensait contre toute attente à la façon dont la race démoniaque traverserait le bastion de Si Te Lun et arriverait au continent de Tian Wu. Quel est leur but ?

Avec mon corps épuisé et mon esprit vidé, je me suis endormi naturellement à l’ombre.

J’ai très bien dormi, et je me suis réveillé frissonnant. J’ai ouvert les yeux et j’ai réalisé que c’était déjà la nuit. Mon corps était trempé de sueur; Je me sentais insupportablement collant. Je voulais trouver immédiatement un endroit pour me laver.

Où est-ce ? Il semble y avoir une lumière non loin d’ici. On dirait un village. Sans tarder, je m’y suis précipité.

Je me suis rapproché et j’ai regardé attentivement. Comme je l’avais pensé, c’est un village, un très petit village. Probablement seulement vingt foyers. Je me dirigeai vers la plus grande maison et je frappais à la porte, « Y a-t-il quelqu’un ? »

Une vieille voix derrière la porte répondit, « Qui est-ce ? »

– « Bonjour Monsieur. Je suis un voyageur. Sur un coup de tête, je suis venu ici d’abord. Pourriez-vous m’héberger pour la nuit ? Je pars demain, merci. »

Après un moment, la porte s’ouvrit. C’était un vieux grand-père ridé. Après m’avoir évalué des pieds à la tête, il a dit : « Entrez. »

– J’ai répondu « Merci », puis je l’ai suivi dans la maison. Celle-ci avait trois pièces différentes. Le salon était très simple; Il n’avait qu’un banc, une petite table, un petit tabouret et quelques nécessités domestiques.

Le vieil homme m’a versé un verre d’eau. J’ai immédiatement répondu, « Merci. »

– « Vous n’avez pas à être si poli. D’où venez-vous, jeune homme ? » Demanda le vieillard avec un sourire.

– « Je viens de la ville de SenKe. Je voulais faire un tour dans le Royaume de Xiuda. » Je n’ai rien caché. Ce n’est pas un secret.

– « Ah, SenKe, c’est la deuxième plus grande ville. Je l’ai visité quand j’étais jeune. Oh, c’est vrai, vous n’avez toujours pas mangé. Regardez-moi, vieux et sénile. Je vais vous chercher quelque chose. »

J’avais en fait très faim, mais je ne pouvais pas dire cela, « Mais, je ne veux pas vous déranger. » En réalité, je voulais toujours dire : « Vous devriez m’en apporter plus, je mange beaucoup. »

J’ai trouvé une bassine, et j’ai trouvé un peu d’eau dans une cruche dans la cour pour laver mon visage. C’était très rafraîchissant. Après avoir fini de manger, je vais bien me laver.

– « Il est temps de manger, jeune homme ». Le vieil homme m’appelait d’une pièce.

– « J’arrive. » Lorsque je suis entré dans la pièce, la petite table présentait déjà plusieurs plats, y compris un panier en bambou rempli de patates douces et de maïs chauds. Il y avait aussi un bol de congee. C’est formidable. En reniflant les arômes parfumés des plats, j’avais l’impression d’avoir déjà mangé.

– « Asseyons-nous et mangeons. Les gens de la campagne comme moi n’ont rien de bon pour traiter les invités. »

– « C’est déjà très bon. À la maison, je mange toujours comme ça. » Je ne pouvais plus m’en empêcher. Je me suis jeté sur la nourriture de la table et avec toutes mes forces, j’ai essayé de tout mettre dans mon ventre. Le vieil homme me regardait manger avec un sourire complice.

La bataille terminée, j’avais dégagé toute la nourriture. J’ai tapoté mon gros ventre, et j’ai dit avec satisfaction : « Je suis rempli, je n’ai pas mangé  ainsi depuis  que j’ai  quitté la maison. Merci vraiment. »

Le vieil homme se leva et nettoya le champ de bataille. Je me suis rapidement aussi mis à la tâche. Dévorer autant de nourriture, comment pourrais-je ne pas aider à nettoyer. Sans plus de politesse le vieil homme me montra où était la cuisine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s