EDL 51

Volume 3, Chapitre 7 : Manger et manger

J’ai demandé à la dame de service : « La récompense pour ces trois missions de rang S est si grande, qui pourrait se le permettre ? »

Cette fois, non seulement elle se moquait de moi, mais toutes les personnes autour de moi me regardaient comme si j’étais un idiot. Qu’est-ce qu’ils regardent ? C’est juste que je ne sais pas, car c’est ma première fois dans le monde extérieur. Je les ignorerai alors.

– « Depuis le début des guildes de mercenaires, cette mission a le plus haut rang. Cela fait déjà plus de 1000 ans que c’est ainsi. Si quelqu’un a effectivement réussi à remplir cette mission, il peut aller à la capitale et réclamer cette récompense. La puissance de l’artefact divin sera encore plus grande s’il reconnaît son maître. »

(Maître Di m’a déjà dit que même si je trouve un artefact divin, je ne pourrai pas nécessairement l’obtenir. Je dois d’abord avoir son approbation avant de pouvoir l’atteindre. Ce que je sais déjà.)

– « Oh. C’est donc comme ça. Avez-vous trouvé la mission que je voulais ? » Avec tant de gens qui me regardent, je veux vraiment partir de suite.

– « Voici une mission qui vous convient assez bien. C’est une mission de rang B. Celle-ci consiste à  escorter un marchand à la capitale du royaume de Xiuda, à Xiuda City. La récompense est de 300 pièces de diamant. Cependant, ce type de mission est généralement accepté par toute une compagnie de mercenaires. Cela vous ira-t-il pour vous tout seul ? »

– « Ah. Combien de personnes y a-t-il dans une compagnie de mercenaires ? » Il serait préférable de trouver d’autres personnes pour cette mission. La sécurité est la chose la plus importante après tout.

– « Le minimum est d’environ dix personnes. »

J’ai examiné mon entourage et j’ai crié brusquement : « Tous les groupes de mercenaires qui veulent prendre cette mission, je m’y joins. » C’est vraiment intelligent de ma part. Si je ne veux pas faire cette mission par moi-même, alors je peux trouver une compagnie de mercenaires. Comme c’est merveilleux, je ne rencontrerai probablement aucun bandit et même si c’est le cas, ils s’en occuperont. Je serai sûrement en sécurité de cette manière. Je suis vraiment trop intelligent.

Pendant que j’étais envahi par mon intelligence, j’ai entendu une voix forte. « Alors, vous pouvez vous joindre à nous puisque nous envisageons de prendre cette mission. »

Ah, quelle voix forte! Elle m’a tout bonnement effrayé. J’ai tourné la tête pour voir à qui elle appartenait. Waa! Il est tellement énorme! Il fait plus de 2 mètres! Il avait une violente barbe et portait une énorme hache sur son dos. D’un simple coup d’œil, je pouvais dire qu’il avait la force de celui qui a des compétences martiales.

– « Bonjour, vous êtes une compagnie de mercenaires ? » Demandais-je avec courtoisie.

– « Ah, oui, c’est exact. Nous sommes la fameuse Compagnie de Mercenaires de la Sainte Epée. » Dit franchement l’énorme personne.

– « Combien de personnes sont dans votre groupe ? »

– « Nous avons environ 20 personnes dans notre compagnie, mais ce sont tous des professionnels de l’art martial. Nous sommes du Royaume de Xiuda, alors nous voulions prendre cette mission pour  rentrer chez nous. Il nous manque un mage. Alors ? Voulez-vous vous joindre à nous ? »

20 personnes. Ce n’est pas un petit nombre, mais je ne sais pas quelle est leur force. A la vue de son apparence, j’ai estimé que si lui avait l’Esprit de Bataille Terrestre, ce serait plutôt bien.

– « Alors, quel rang de guerrier avez-vous en ce moment ? »

– « Moi ? Je suis sur le point d’atteindre le niveau pour mon authentification de chevalier. La plupart des gens de la compagnie sont des guerriers de rang intermédiaire. » (Un guerrier intermédiaire équivaut à un mage intermédiaire).

– « Oh. C’est donc dire que vous êtes un guerrier avancé. C’est bien alors. Je souhaite rejoindre vos rangs jusqu’à ce que nous finissions cette mission. Cependant, j’ai quelques conditions, j’espère que vous les accepterez. » Bien que leur force ne soit pas si puissante, j’aime vraiment ce grand gars.

Après un certain temps ce dernier répondit. « Quelles conditions ? »

J’ai marmonné avant de dire : « Il y a trois conditions. La première : Je veux que vous me prépariez une voiture pour le voyage car je suis un mage, donc je n’ai pas beaucoup de force physique. La seconde : je ne serai pas considéré comme faisant partie de votre compagnie de mercenaires, mais simplement comme un allié. Je ne veux pas que vous, les gars, me commandiez. Naturellement, j’éliminerais tout danger. Et la troisième : Je veux un dixième de la récompense. »

Les deux premières conditions étaient un peu dures, mais la dernière condition était réellement avantageuse. Le grand gars réfléchit un peu avant de se mettre d’accord avec eux, il a besoin d’une voiture acceptable et ça ira. Que vais-je faire avec tout cet argent ? Ce serait juste de l’argent de poche pour le change. De plus, ils doivent le diviser en vingt. Si je demandais plus, ils n’auraient pas beaucoup de profit. Je suis remarquablement gentil et honnête après tout.

Après avoir accepté la mission et décidé quand nous nous réunirions, nous avons quitté la Guilde de mercenaires. D’abord, je veux trouver un bon restaurant pour réconforter mon ventre. A part le moment où je me suis remplit chez l’oncle, je n’ai mangé que des rations pendant le reste du voyage. Alors mon estomac se révoltait.

Après avoir quitté la Guilde des Mercenaires et marcher un peu, j’ai vu un restaurant avec une grande enseigne « Taverne Signature. » Quel nom intéressant. Je vais manger ici alors.

Dès que je suis entré dans l’établissement, un serveur s’approcha pour m’accueillir. «Bonjour Monsieur. C’est pour combien de personnes ? »

– « Il n’y a que moi. S’il vous plait donnez-moi un espace plus tranquille. »

– « D’accord alors. Le deuxième étage est un peu plus tranquille. Je vous y emmène alors. » J’ai suivi le serveur puis je me suis assis à une table côté fenêtre. Comme demandé, c’est vraiment calme ici. C’est peut-être parce que ce n’est pas encore l’heure du dîner, mais il n’y avait que quelques rares personnes.

– « Quel genre de plats spéciaux avez-vous ici ? » J’étais déjà un peu impatient, car mon estomac ne voulait pas attendre. Il continuait à protester.

– « Notre spécialité ici est le cœur de canard frit, le porc dong po… » Il a énuméré dix plats différents. Ils semblaient tous être bien. Je commence déjà à saliver.

– « C’est bien. Vous n’avez pas besoin de continuer. Les plats que vous venez de mentionner, apportez-les  moi  tous. Je  veux  aussi  dix  pains  cuits  à  la  vapeur  et  un bol de porridge. Dépêchez

-vous. »

– « Vous pouvez manger autant ? » Le serveur sceptique vient de rencontrer Seau de Riz.

– « Dépêchez-vous et faites-le. Pourquoi posez-vous tant de questions ? Ce n’est pas comme si je n’allais pas payer. »

Après avoir envoyé le serveur, je commençais déjà à anticiper mes délices. Ce fut très rapide. En peu de temps, ma table était remplie d’un festin incomparable. (Il n’y avait pas de vin. Je n’ai pas encore commencé à boire. J’en parlerai quand j’aurai le change dans le futur.) Ma bouche s’ouvrit largement. J’ai pris les baguettes et j’ai commencé ma lutte.

Ma vitesse n’est pas si lente. Il m’a fallu environ une heure pour terminer. En fait, je n’ai pas vraiment pris mon temps pour manger beaucoup de plats. Peu importe le goût, ça s’est glissé directement dans mon ventre. Pas mal. Vraiment pas mal.

– « Serveur, la note s’il-vous-plait. »

Le serveur s’approcha. «Au total, cela faisait 3 pièces d’or et 4 pièces d’argent.

– « Oh. » J’ai sorti la carte d’améthyste de ma poche et je lui ai donnée. « La carte convient ? »

Lorsque le serveur m’a vu prendre la carte, son visage eut un air révérencieux envers elle. « Patientez s’il-vous-plait. Je vais chercher mon patron. »

Pour utiliser la carte, il doit trouver le patron. C’est si ennuyeux. Oubliez ça. J’attendrais alors. En tout cas, je suis assis là immobile. (Note de l’auteur: Qui vous a dit d’être un si bon à rien Zhang Gong. Mangez tant sans vergogne. Il y a des gens qui économisent de l’argent et ne mangent pas. Néanmoins, vous gaspillez tellement. La corruption et le gaspillage sont les plus grands péchés. Auteur: sans voix.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s