SRH – Chapitre 71

STAR RANK HUNTER
Chapitre 71

 

Chapitre 71 – Blagues

 

De l’autre côté du camp, les officiers qui avaient amené les équipes, et les officiers qui étaient stationnés au camp se rassemblèrent pour discuter entre eux. L’officier avec le rang militaire le plus bas dans cette maison était au minimum un lieutenant-colonel. Parce qu’il n’y avait personne d’autre autour d’eux, les officiers d’ordinaire à l’air sérieux apparaissaient plus relaxés maintenant, et à en juger par le ton de leur conversation, ils se connaissaient tous bien.

« Gerrard, pourquoi est-ce que c’est toi qui a amené l’équipe cette fois ? N’est-ce pas Huo Niel qui fait cela d’habitude ? » demanda quelqu’un.

Ils savaient tous que ce que Gerrard détestait le plus était d’être une ‘nounou’, ce qui était la raison pour laquelle Gerrard avait choisi la division de police et non pas la division d’entraînement lorsque Huo Neil et lui avaient été envoyés sur la Planète Seven Lights autrefois. Gerrard n’avait pas la moindre once de patience pour dorloter ces jeunes maîtres et maîtresses à la division d’entraînement.

Mener les soldats, c’était une chose, mais mener des étudiants, c’était complètement hors de question. S’il devait appliquer ce qu’il avait appris à l’armée sur les étudiants, ils perdraient une couche complète de peau en moins de deux jours, en assumant qu’ils y survivent. Qui plus est, les étudiants à Seven Lights venaient tous d’un certain milieu. Gerrard pouvait bien ne pas les craindre, mais il ne souhaitait pas aller chercher de la laine et rentrer à la maison tondu, et il était trop paresseux pour s’occuper des tours et des détours de la politique également. C’était exactement pour cela que les concours de guerre intégrée de ces dernières années avaient tous été menés par Huo Neil.

« Huo Neil avait du boulot, donc je mène l’équipe cette fois. »

« Mais tu n’as pas non plus l’air réticent. Donc, c’était une excuse, n’est-ce pas ? » Celui qui parlait leva la jambe et donna un coup de pied sur le siège de Gerrard tout en parlant.

« La raison principale est que nos candidats sont drôlement bons cette fois, et j’ai même choisi six d’entre eux moi-même. » Gerrard avait envie de rire au moment où il se mit à penser à eux dans l’équipe. Il se demandait si ces voyous allaient causer de quelconques problèmes.

« Tu as pu choisir six candidats toi-même ? Je n’ai pu seulement en choisir que quatre chez nous ; les six qui restaient avaient déjà été choisi clair et net. » se plaignait une autre personne. Les gens comme eux parlaient d’habitude avec leurs poings, mais les règles du Secteur B étaient à l’évidence plus compliquées.

« Pff, ne parlons plus de ces sujets qui rendent malades. C’est déjà assez ennuyeux d’être une ‘nounou’ et vous les gars, vous continuez à parler d’eux. » dit une personne en frappant sur l’accoudoir de son fauteuil.

Les chefs des quatre académies militaires et les officiers de la base ricanaient en entendant leurs plaintes ; dieu merci, ils n’avaient pas été assignés au Secteur B.

« En parlant de ça, Gerrard, tu vas revenir dans un an, n’est-ce pas ? » demanda un officier de la base.

« Ouais ! » Au moment où le sujet fut amené, Gerrard devint incroyablement excité.

Tout le monde ici devait faire une mission à l’extérieur de cinq ans, et une fois que la mission était terminée, ils retournaient à l’armée et voyaient leur grade augmenter. En ce moment, Gerrard et Huo Neil étaient colonels, et l’étape suivante serait de monter au grade de général.

« Hé, félicitations pour ta liberté anticipée. Nous avons encore deux ans devant nous. »

« N’oublie pas de nous inviter à ce moment-là ! »

Pendant qu’ils parlaient, quelqu’un dit soudainement : « Yo Gerrard, c’est l’un de tes gamins. »

Gerrard regarda l’écran que la personne pointait du doigt et se mit à ricaner. « Pourquoi c’est encore ces quatre là ! »

Tous les autres regardèrent aussi vers l’écran. Il y avait une liste à côté d’eux qui affichait l’inscription pour l’utilisation des avions de chasse.

« Je savais que Knight ne serait pas capable de se retenir. » dit quelqu’un en riant. Certaines de ces personnes étaient des soldats sous les ordres du père de Knight tout comme Gerrard, donc ils étaient familiers de Knight également.

« Voici le Shadow X dont ils parlent. » dit une personne en pointant Cillin du doigt.

« Le jeune maître de la Famille Andrea est également de la partie ? J’ai entendu dire que le vieux (le père de Lung) de la Famille Andrea a tellement cassé les pieds de quelques généraux  qu’ils en ont presque vomi du sang il n’y a pas si longtemps. »

Tout le monde ici était au courant des peccadilles entre le vieux de la Famille Andrea et les quelques chefs de l’armée. Ils se disputaient entre eux pratiquement tous les jours, mais bien que la dispute continuait depuis presque une centaine d’années, personne n’avait vraiment frappé fort à ce sujet. Mais pour une quelconque raison, ils adoraient seulement mettre en évidence les fautes de l’autre et amener sur le tapis un sujet sur lequel ils pouvaient se quereller. Certains des financements dans l’armée avaient été embobinés par des vieux généraux du vieil Andrea, et quiconque pouvait extorquer une personne de la Famille Andrea était un vieux renard rusé.

Quant à Ci Jincheng, ils avaient tacitement évité de discuter de lui. Ils ne voulaient pas s’impliquer plus que nécessaire lorsque le nom de famille ‘Ci’ était mentionné.

« Devrait-on jouer un peu avec eux ? »

« Conneries, tu vas juste rester là assis et laisser cette chance en or nous passer sous le nez ? Ils se sont littéralement livrés sur le pas de notre porte ! »

Gerrard apporta sa chaise et dit : « Fais le pire que tu peux. Ces quatre-là ont tout a fait un grand cœur. »

« Roger ~~ »

Cet officier était tellement excité qu’il retroussa ses manches, fit gigoter ses doigts et se mit à ricaner de façon démoniaque. Près de lui, les quelques autres personnes à l’intérieur de la pièce apportèrent aussi leur chaise plus près de l’écran et regardèrent, un incroyable intérêt dans leur regard.

 

Pendant ce temps, à cet instant précis, le quatuor volait joyeusement dans le ciel et bavardait de manière très détendue. Ils n’étaient pas encore entrés dans un état compétitif depuis le tout début. En fait, la plupart du temps, Cillin, Knight et Ci Jincheng écoutaient Lung qui provoquait un énorme tumulte dans leurs écouteurs.

« Bordel de merde, il y a une mer ! Je n’arrive pas à croire qu’il y ait une mer dans cet endroit !
Eh ~~ Cillin et les autres, vite, regardez, la forme de cette zone de récif de corail ressemble au cul d’une jolie fille quand elle se penche en avant ! »

Cillin et les autres : « … »

La plupart des gens décriraient ça comme ayant la forme d’un cœur, n’est-ce pas ?! Pourquoi donc tout ce qui sort de sa bouche devient bizarre !?

Dans la salle de l’écran, Gerrard se frappa le front. Il avait eu un avant-goût de l’idiotie de ce gars depuis longtemps, donc on pouvait dire qu’il y était préparé en quelque sorte.

Pendant ce temps, les chefs des équipes dans la pièce regardèrent les officiers de la base avec une expression sur le visage disant ‘oh, donc c’est ça qui vous plait’, ce qui énerva tellement les officiers de la base qu’ils souhaitaient pouvoir courir là maintenant pour pouvoir battre ce connard comme plâtre. La zone de récif corallien s’était formée naturellement, donc bon sang qu’est-ce que cela avait à voir avec eux ! C’était seulement maintenant qu’ils comprenaient finalement pourquoi les vieux généraux avaient une telle attitude après qu’ils aient été énervés par le vieux de la Famille Andrea.

Des manœuvres se déroulaient sur la surface de la mer au-dessous d’eux. L’explosion sous l’eau provoqua une gerbe d’eau qui éclaboussa haut dans le ciel. Puisque ce n’étaient pas des manœuvres officielles, aucun verrouillage n’avait été installé dans la zone. Mais la plupart des étudiants qui volaient dans un avion de chasse savaient comment les éviter s’ils passaient dans cette zone.

« Oh, est-ce que c’est provoqué par des torpiiiiiiii~lles ? Comme c’est spectaculaire ! Vraiment révélateur ! »

Conneries ! Pourquoi tu fais semblant ? Est-ce que tu n’as réellement jamais vu une torpille auparavant ? Ta famille en construit tellement qu’ils pourraient éradiquer un Secteur tout entier !

Les officiers de la base dans la salle de contrôle étaient si énervés qu’ils avaient envie de sortir leur flingue et de charger à découvert. Comment ce salopard pouvait-il employer un ton du genre ‘c’est pas un problème’ si naturel et dire des choses merdiques comme ‘Vraiment révélateur’ !

Gerrard continuait à se frapper le front.

Après qu’un officier de la base ouvrit une communication et donna quelques ordres, les navires de guerre sur la mer commencèrent à faire feu en direction du ciel.

Même si ces personnes sur la mer tiraient vers le ciel, il était parfaitement évident qu’il ne faisaient que les pousser plus loin.

Cillin et compagnie firent grimper leurs chasseurs vers une altitude plus élevée. Cependant, lorsqu’ils arrivèrent aux environs de vingt-mille mètres, Knight se souvint soudainement de quelque chose. Avant qu’il ne puisse parler, son communicateur émettait déjà des grésillements qui indiquaient que le signal était interrompu.

Ce n’était pas tout. Quelque chose se produisit dans le système de propulsion de l’avion de chasse et le moteur s’éteignit. La situation actuelle était que l’avion de chasse plongeait directement en piqué !

Bordel de merde !

 

Knight jura. Pourquoi avait-il oublié cela !

Ces officiers devaient attendre, plein d’espoir, qu’ils s’embarrassent là maintenant. Toutes sortes de sentiments de confusion et de perplexité, de panique et d’impuissance, de peur et de désespoir : c’était là les choses que ces officiers assis dans la salle de contrôle attendaient avec impatience !

Des accidents similaires pouvaient se produire durant la sélection de certains pilotes de l’armée, pour tester leur adaptabilité. Knight avait oublié ces conneries après son long séjour dans le Secteur B. Cet endroit était sous la supervision de l’armée, et donc leurs blagues seraient également dans le style de l’armée.

Mais ces trois-là devraient être capables de gérer ça, n’est-ce pas ?

 

SRH – Chapitre 70                                                                                       SRH – Chapitre 72

Publicités

5 réflexions sur “SRH – Chapitre 71

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s