SRH – Chapitre 73

STAR RANK HUNTER
Chapitre 73

 

Chapitre 73 – Mission

 

Les dix équipes partirent de l’astéroïde C-N976 à l’unisson et se dirigèrent vers leur destination, l’astéroïde C-N300. Ces deux astéroïdes étaient tous les deux sur les bords du Secteur C et supervisés par l’armée.

On alloua à chaque équipe un petit vaisseau spatial et environ une centaine de robots de type ingénierie pour les assister dans la gestion du vaisseau et d’autres problèmes. Cependant, l’assistance était strictement limitée au voyage vers leur destination, et une fois arrivés sur la station spatiale à l’extérieur de leur astéroïde cible, les robots seraient tous mis en mode de veille. Ils n’avaient pas le droit de les amener sur la planète en tant que forces militaires pour des buts offensifs contre les autres équipes.

Lorsqu’ils atteindraient la station spatiale à l’extérieur de l’astéroïde, tous les membres des équipes devraient changer pour un transport aérien qui avait été préparé à l’avance et se dirigeraient vers la place forte de la planète. Lorsque cela arriverait, les membres des dix équipes en compétition seraient véritablement laissés seuls dans cette zone. Si n’importe quel problème technique venait à surgir, il devrait être résolu par les membres de l’équipe concernée uniquement.

Les membres des équipes n’avaient pas la permission d’apporter des armes, et recevraient une distribution d’uniformes par la base. S’il y avait des requêtes spéciales, ils pouvaient en faire la demande à la base. Les articles concernés devaient être inspectés et vérifiés par la personne responsable en charge de la base avant qu’ils n’aient la permission d’être emportés. Il était interdit d’emporter un container subspatial, et toute la nourriture, les batteries etc. devaient être uniformément reçus de la base également, de manière à assurer l’uniformité basique parmi les équipements des dix équipes.  La seule manière pour différencier les capacités des étudiants de chaque institut, c’était de faire en sorte que tout le monde parte sur la même ligne.

Gerrard et les autres chefs d’équipe n’avaient pas le droit d’accompagner les membres de leurs équipes, et ne pouvaient être transportés vers un lieu différent que par les airs. Qui plus est, pendant que le concours de guerre intégrée avait lieu, ils ne pouvaient rester que sur la station spatiale de l’astéroïde C-N300. Il leur était interdit d’interférer avec les actions des étudiants.

Le travail des étudiants était de rassembler dix blocs énergétiques, et quiconque obtiendrait les dix blocs énergétiques le plus rapidement aurait accompli sa mission en premier. Il y avait un total de cent blocs énergétiques dans la zone, et ils avaient tous étés enterrés dans le sol au préalable. Seule la personne en charge de ce concours connaissait la localisation exacte de chaque bloc énergétique. Tous les autres n’en avaient pas la moindre idée.

À première vue, il pouvait sembler que chaque équipe pourrait obtenir les dix blocs énergétiques de manière égale, mais en réalité, les choses étaient différentes. Le vaisseau garé au-dessus de la place forte consommait de l’énergie, et après avoir atterrit, le système de sécurité installé sur le vaisseau, les moyens de subsistance, l’électronique et autres choses nécessaires consommaient toutes de l’énergie. Normalement, les membres de l’équipe devraient avoir besoin de rassembler 12 ou 13 blocs énergétiques pour remplir tranquillement la mission. Dix seraient dévolus à la mission, et le reste serait utilisé pour la consommation énergétique.

Dans l’équipe de dix personnes de Seven Lights, Knight avait été nommé chef de l’équipe, et Cillin son second. En temps ordinaire, Knight pouvait bien donner l’impression qu’il se fichait des autres autant que du trou du cul d’un rat, mais lorsqu’il avait de réelles responsabilités posées sur ses épaules, il devenait bien plus solide.

Les dix équipes des dix instituts se rassemblèrent toutes au port, non loin de la base et partirent vers l’astéroïde C-N300.

En tant que champ de bataille pour le concours annuel de guerre intégrée, la mécanisation de l’astéroïde C-N300 n’était pas trop sévère. Il y avait même une mer, bien qu’elle ne fasse pas partie du champ de bataille du concours de guerre intégrée. Il y avait aussi des garnisons, et des stations d’observation sur la planète, et elles n’étaient pas à l’intérieur de la zone de combat du concours de guerre intégrée.

Une majorité des zones de combat sur la planète utilisée comme lieu du concours de guerre intégrée étaient des jungles. Il y avait aussi de grands lacs. De manière à s’assurer que les étudiants auraient assez de nourriture, certains petits mammifères étaient aussi élevés spécialement dans la jungle. Il y avait également des poissons dans le lac. De grands poissons et animaux hautement dangereux n’existaient pas dans la zone de combat du concours de guerre intégrée, ce qui était la raison pour laquelle les plus grosses menaces de ce concours étaient encore les étudiants des autres instituts.

Chaque étudiant avait un senseur spécial sur lui. Les armes à feu distribuées par la base n’étaient pas du genre habituellement mortel, mais modifiées spécialement de manière à ce que l’étudiant qui était touché pouvait juger par son senseur s’il était ‘mort’. S’il était jugé ‘mort’, alors cet étudiant serait déjà éliminé du concours, et en même temps, les militaires viendraient le chercher pour l’emmener sur la station d’observation de la planète. L’étudiant ne pourrait plus participer au combat.

Pour Cillin, tout cela n’était rien d’autre qu’un jeu. C’était un jeu éducationnel classique, sans mettre sa vie en jeu. Mais pour beaucoup d’étudiant d’académies non militaires, c’était leur première, et leur plus significative bataille.

Chaque équipe avait sa propre forteresse spécifique. Pendant les concours de guerre intégrée précédents, les participants devaient saisir une place forte par eux-mêmes, mais plus tard, cela se développa au point où les forteresses étaient distribuées directement.

Les alentours de chaque place forte avaient toujours un lac, de manière à pallier aux problèmes d’eau des étudiants.

Après être tranquillement arrivés à la station spatiale de l’astéroïde C-N300, les robots d’ingénierie se mirent tous en mode veille et devinrent complètement immobiles. Cillin et les autres avaient depuis longtemps changé de transport pour l’aéronef préparé à l’avance et pilotèrent vers la surface. À partir de maintenant, toute chose devrait être résolue par les étudiants eux-mêmes.

La première chose à faire après avoir atterrit n’était pas de scanner les alentours de la forteresse pour vérifier s’il y avait des blocs énergétiques aux alentours, ou savoir où étaient les blocs énergétiques les plus proches. C’était de réaliser un bon travail préparatoire.

« Scannez le terrain aux alentours et ouvrez le panneau solaire. » ordonna Knight succinctement.

Bien qu’on leur ait donné des cartes au préalable, ces cartes dataient toutes de l’année dernière. Il y avait pu avoir des mouvements de terrain ou d’autres circonstances spéciales qui avaient altéré le terrain. Qui plus est, ils devaient aussi considérer la croissance des plaines et des forêts, et la distribution des petits mammifères. Scanner les alentours et en acquérir une carte en temps réel facilitait les opérations ultérieures. Quant à l’ouverture du panneau solaire, c’était dans le but d’économiser l’énergie en absorbant l’énergie du soleil. Cela pour éviter d’utiliser un bloc énergétique durement gagné à cause d’un manque d’énergie plus tard.

« Acquisition de la carte réussie. » Les doigts de Kang Man bougeaient sur le panneau de contrôle et il sortit la carte.

« Analyse pour les points stratégiques et commencez les tâches. »

Une fois que les points stratégiques seraient analysés à partir du terrain, il serait temps de commencer à déployer ‘Sentinelle’ sur le sol à travers une certaine zone, de manière à ce que l’alarme puisse résonner à temps lorsque les membres des équipes ennemies attaqueraient. Mis à part cela, ils devaient aussi installer des pièges, etc. et improviser en se basant sur leurs besoins respectifs.

Au même moment, Ci Jincheng analysa les conditions météorologiques et fit quelques prédictions sur le temps à venir pour les cinq prochains jours, de manière à faciliter leurs futurs plans et opérations.

La nuit de leur arrivée sur C-N300, Knight se décida contre l’action, et au lieu de cela, décréta le repos. C’était parce que le repos deviendrait un luxe, et ils devraient rester tendus et alertes lorsque la bataille commencerait. Par conséquent, avant que chaque partie commence à se battre, ils saisiraient l’opportunité de prendre un bon temps de repos.

Lung courut jusqu’au lac pour attraper quelques poissons. À en juger son apparence, il n’était pas le moins du monde anxieux. Il avait l’air d’être en voyage d’agrément.

Pendant qu’ils dînaient, Knight regarda Cillin et Lung et dit :  «  J’ai entendu dire que vous êtes marqués tous les deux. »

Les chefs d’équipe de chaque équipe avaient dit à leurs propres membres que quiconque réussirait à sortir Cillin ou Lung du concours serait amplement récompensé lorsqu’ils rentreraient. Ces deux gars avaient sérieusement énervé les officiers ce jour-là.

« Je suis né pour être une étoile scintillante, captivant l’attention de tout le monde sous les feux de la rampe. » Lung n’avait pas la moindre conscience en tant qu’homme marqué.

« Tant que tu n’agis pas comme un idiot le moment venu. »

On leur avait expliqué depuis longtemps qui étaient les personnes dont ils devaient lourdement se méfier dans chaque institut, donc Knight s’abstint de faire plus de réflexions. En gros, Fu Luo et Kang Man ne participeraient à aucune confrontation externe, puisque Kang Man était un pur personnel technique et que Fu Luo était responsable de la santé. Ils appartenaient tous les deux à l’arrière.

Après le dîner, le reste des membres de l’équipe se reposa pendant qu’un membre en rotation était laissé en arrière pour la garde de nuit. La personne qui faisait la sentinelle pour la première nuit était Cillin. Il avait lui-même émis cette requête. Il avait fait sa belle au bois dormant auparavant sur le vaisseau lorsqu’ils étaient venus après tout.

Il fallait bien faire quelque chose lorsque l’on était de garde de nuit, après tout.

 

SRH – Chapitre 72                                                                                              SRH – Chapitre 74

Publicités

3 réflexions sur “SRH – Chapitre 73

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s