Shen Yin Wang Zuo chapitre 50

Chapitre 50 : La Monture de Long Hao Chen (4)

L’aîné dit avec amertume : « Abandonne. Je sais que tu n’en as vraiment pas envie, mais ça n’influencera pas ta cultivation future. Même en choisissant de domestiquer une bête magique toi-même, tu auras une monture beaucoup plus forte que ce Lézard de Feu mutant. »

Long Hao Chen baissa la tête et croisa les yeux du lézard. Ils étaient liés par un contrat, donc il pouvait ressentir l’état d’esprit actuel de ce Lézard de Feu.

Ce petit semblait pouvoir comprendre le contenu de leur conversation. Son visage était rempli de peur, de solitude, de douleur et de réticence.

Long Hao Chen voulait naturellement un compagnon formidable, mais en voyant les changements d’émotions par lesquelles passait le Lézard de Feu, il se rappela la fois où ses parents avaient quitté la Montagne d’Odin. Cette fois-là, n’avait-il pas ressenti la même chose ? Il est mon compagnon, comment pourrais-je l’abandonner comme ça ?

« Aîné, n’y a-t-il vraiment aucune autre solution ? Je ne veux pas l’abandonner. » L’adolescent se pencha et serra son compagnon dans ses bras sans éviter les parties de son corps qui étaient sales et couvertes d’un sang rouge sombre.

Dans l’étreinte de Long Hao Chen, l’humeur du Lézard de Feu s’améliora et il bougea sa tête vers la poitrine du garçon. Comme un enfant qui avait trouvé ses parents, ses larges et épaisses griffes agrippaient l’épaule de Long Hao Chen.

Le vieil homme hésita un moment et soupira légèrement, « Tu as un cœur tellement grand. Ce n’est pas qu’il n’y a pas de solution mais que ça blessera énormément ton corps. »

Long Hao Chen prit le Lézard de Feu dans ses bras, qui faisait moins d’une trentaine de kilogrammes, et en sentant son cœur battre, pinça les lèvres, « S’il vous plaît, donnez-moi vos conseils, aîné. »

L’ancien baissa la voix, « Si tu veux qu’il quitte cet endroit vivant, il n’y aura qu’une seule solution : changer son corps. Changer son attribut des ténèbres en lumière. Ce n’est qu’à ce moment-là qu’il pourra partir sans danger. »

Ye Hua était abasourdi, « Aîné, ça ne semble pas très réaliste. Comment un corps de l’attribut des ténèbres peut se changer en un de l’attribut de lumière ?

Le vieil homme répondit, « C’est bien sûr impossible pour nous, mais c’est possible pour lui. » Il se tourna ensuite vers Long Hao Chen, « Grâce au contrat d’égaux, ce Lézard de Feu reçoit beaucoup de force de toi. Et en utilisant ton corps qui possède un attribut de lumière puissant, tu peux transférer ton sang dans le corps de ton lézard pour faire partir son attribut des ténèbres. »

Ye Hua inspira profondément alors que son visage froid semblait rempli d’incompréhension, « Quelle quantité de sang faudra-t-il pour accomplir cela ? »

L’aîné secoua la tête, « Je n’en sais rien non plus. Cela dépend de la quantité de sang que le Lézard de Feu rejettera durant le processus ainsi que de la qualité de l’énergie de lumière contenue dans le sang de Long Hao Chen. Qu’il réussisse ou non, l’énergie vitale de cet enfant sera réduite. Je pense que ça ne mérite pas qu’on sauve la vie d’une bête magique du second grade comme elle. »

« Hao Chen. » Ye Hua se tourna vers son disciple, il était choqué comme jamais auparavant.

« Professeur, ce n’est pas la peine de le dire, j’ai déjà pris ma décision. Depuis que nous avons conclu un accord, c’est la destinée qui me lie avec lui. Si j’abandonnais un petit être comme lui et renonçais à sa vie, comment puis-je mériter d’être appelé un Chevalier Gardien ? » Long Hao Chen, rempli de détermination, tenait fermement le Lézard de Feu. Il s’inclina petit à petit et salua l’aîné, « J’attends les instructions d’Aîné sur la manière de le faire. »

Le vieil homme soupira, « Un enfant avec ton caractère est vraiment quelque chose de rare ; même si tu n’as pas obtenu une monture formidable, ton futur sera sans limites. La méthode est simple : utilise votre contrat d’égaux et laisse le sang passer à travers votre marque d’accord pour entrer dans son corps. »

« Merci beaucoup, aîné. » répondit rapidement Long Hao Chen avant de s’accroupir, faisant face au Lézard de Feu.

Celui-ci leva la tête et regarda Long Hao Chen, sans cesser de lâcher des ‘Boo hoo’.

« N’ai pas peur, je ferai tout ce que je peux pour te sauver. Je suis déjà ton compagnon, si je ne peux pas te protéger, comment puis-je être considéré comme un Chevalier Gardien ? »

Long Hao Chen s’assit en tailleur en face du lézard ; avant même d’y penser, il avait déjà tiré et rapproché les deux marques d’égaux.

Un contrat d’égaux, aussi connu comme le contrat d’invocation d’égaux, requérait un humain qui initiait le lien et lançait sa demande, ce qui le rendait capable d’invoquer la bête magique.

Une goutte de lumière violette s’illumina sur le front de Long Hao Chen et grandit jusqu’à la taille d’un ongle, où elle était faiblement visible.

« Eh ? » L’aîné jeta un regard stupéfait à Ye Hua, « C’est très étrange, la marque de son contrat semble extrêmement complexe. »

Normalement, plus la bête magique qui acceptait le contrat était formidable, plus la marque d’accord serait complexe.

Ye Hua semblait douter, « Quoi !? N’est-ce pas rien d’autre qu’une simple étincelle de lumière ? »

L’aîné secoua la tête tout en répondant, « Non, ce n’est pas aussi simple : la marque du contrat est juste couverte par la lumière violette ; même si je ne peux pas voir sa forme, je suis sûr qu’elle n’est pas simple. Regarde ce Lézard de Feu. »

Accompagnant l’activation du contrat de Long Hao Chen, une marque était apparue son front et sur le corps du lézard.

En général, les marques de contrat de l’humain et de la bête magique apparaissaient toutes les deux sur leur front, mais ce n’était pas le cas ici. Un motif violet extrêmement large apparaissait lentement sur le dos du Lézard de Feu jusqu’à couvrir presque entièrement son corps. Cette dense lumière violette ressemblait à une couche de brume recouvrant son dos. Bien que la marque soit beaucoup plus grande que la tête de Long Hao Chen, ils ne pouvaient pas distinguer clairement les motifs du brouillard violet qui enveloppait le dos de la bête magique.

Long Hao Chen parla au lézard d’une voix calme, « Petit gars, n’aies pas peur. Je vais utiliser l’attribut de lumière dans mon sang pour changer l’attribut de ton corps. Je ne sais pas si ça sera douloureux mais tu dois l’endurer, d’accord ? »

En entendant ses mots, le Lézard de Feu hocha la tête, compréhensif, ses yeux rouges remplis de gratitude et d’affection.

Long Hao Chen leva ses mains et une petite balle apparut sur son index gauche. Immédiatement, une lumière brilla à son extrémité : il libérait une lumière dorée d’environ sept centimètres (2 Cun) de long. Extérioriser l’énergie spirituelle interne, cette capacité était le symbole des chevaliers du quatrième grade. Les chevaliers du troisième grade pouvaient le faire grâce au [Coup Éclair], mais les Grands Chevaliers n’avaient pas besoin d’une compétence pour cela.

Avec un éclat de lumière dorée, Long Hao Chen s’ouvrit le poignet droit et du sang en jaillit instantanément, coulant dans la grande marque sur le dos du lézard.

« Woo—- » cria la bête. Le lézard leva la tête, le corps secoué de convulsions. Ses quatre griffes agrippaient avec force la marque spirituelle sur le sol afin de stabiliser son corps et s’empêcher de bouger.

Le vieil homme afficha une fois de plus un visage abasourdi, « Ce Lézard de Feu est vraiment intelligent. On dirait qu’il est plus mystérieux que son apparence le suggérerait. »

Ye Hua fit un sourire qui semblait forcé, « J’espère que c’est vrai. » Il voulait vraiment empêcher Long Hao Chen de faire ça ; un Lézard de Feu du second grade n’en valait absolument pas la peine ! En plus, la Compétition de Sélection de Chasse aux Démons allait avoir lieu dans six mois. Avec sa force vitale affaiblie, Long Hao Chen ne pourrait peut-être pas être capable d’y faire face. Cependant, pouvait-il vraiment interdire à son disciple de faire cela ? Long Hao Chen n’avait pas encore perdu la raison ; il n’avait pas perdu espoir et, pour Ye Hua, c’était quelque chose d’encore plus précieux que le titre de Chasseur de Démons.

Le sang de Long Hao Chen coula sur la marque du Lézard de Feu et se fondit instantanément avec elle. Des halos dorés se répandirent autour de la marque violette, recouvrant tout le corps du lézard.
À chaque halo de lumière dorée qui se répandait, le Lézard de Feu se convulsait violemment, comme si son corps recevait des chocs électriques. Néanmoins, comme avant, il ne bougea pas.

Ainsi, les halos dorés se dispersaient les uns après les autres alors qu’une fumée de ténèbres terrifiante sortait du Lézard de Feu et se dispersait progressivement.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

2 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 50

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s