Shen Yin Wang Zuo chapitre 56

Chapitre 56 : Examen d’Entrée et Équipement (4)

Dès qu’il eut enfilé l’armure légère, il remarqua que la quantité d’énergie lumineuse autour de son corps avait augmenté, tournant autour de son énergie spirituelle interne. Une couche de lumière dorée ondulait autour de l’armure et bien qu’elle ne fasse pas partie de l’énergie spirituelle que Long Hao Chen pouvait utiliser pour lancer ses compétences, elle renforçait son attaque et sa défense.

Le point essentiel était que cette armure était très légère et commode, n’entravant pas le moins du monde les mouvements de l’adolescent.

Il appréciait encore plus les épées ; quand il les infusa de son énergie spirituelle, les deux armes se mirent à briller. L’Épée de Lumière semblait être très compatible avec son élément naturel, formant une lame brillante d’une trentaine de centimètres de longs (1 Chi). L’effet d’amplification de l’Épée de Feu n’était que légèrement plus faible : le feu ne rejetait pas la lumière. S’il y injectait son énergie spirituelle interne lumineuse, il avait toujours au moins 80 % de la puissance d’attaque de l’autre épée.

Long Hao Chen remarqua avec calme que l’équipement sur son corps amenait sa force de combat à un nouveau niveau. De plus, en comptant sur son anneau ‘Ne M’Oublie Pas’, il pouvait échanger l’épée dans sa main gauche contre un bouclier à n’importe quel moment, ce qui était l’équivalent de pouvoir passer de Chevalier Gardien à Chevalier du Châtiment en fonction de la situation.

« Hao Chen. » Une voix froide se fit entendre de l’autre côté de la porte.

« Professeur. » Hao Chen se dépêcha d’aller ouvrir la porte et invita Ye Hua à entrer.

Dans un coin, Hao Yue mordait son poisson séché. En voyant Ye Hua entrer, il émit quelques woo woo de ressentiment ; il semblait toujours lui tenir rancune pour les évènements passés.

Tandis que Long Hao Chen amenait son professeur à l’intérieur, celui-ci regarda l’armure légère qu’il portait : « La Cité d’Hao Yue est plutôt grande mais ils n’ont même pas une seule pièce d’équipement de niveau spirituel ? Quelle différence de traitement. »

Long Hao Chen sourit : « Avoir un équipement magique suffit largement. Professeur, n’avez-vous pas dit qu’une personne véritablement puissante ne devrait pas trop compter sur l’équipement ? »

Ye Hua grogna, « C’était quand je t’enseignais. Les circonstances actuelles sont différentes : la Compétition de Sélection de Chasse aux Démons n’est pas une simple compétition mais une vraie guerre, avec des morts. »

Long Hao Chen dit : « Professeur, avez-vous donc si peu confiance en moi ? »

Ye Hua répondit : « Avoir confiance en toi est une chose, mais se préparer à un coup dur en est une autre. Tu partiras demain tandis que nous nous dirigerons vers l’Alliance des Temples où nous attendrons que vous participiez à la compétition. C’est pour toi. » Tout en parlant, Ye Hua sortit un protège-poignet gris métallique.

De l’extérieur, il semblait très ordinaire mais dès que Ye Hua le retira, le protège-poignet se mit à émettre une légère lueur dorée qui forma une gemme dorée qui faisait au moins la taille d’une centaine de grains de riz. (Tr : dites vous quelques centimètres, et merci à Totobro, le traducteur anglais, qui a vraiment mesuré)

Long Hao Chen n’était pas du tout un expert en création d’équipement, mais n’avoir aucune idée de la valeur de cette pierre n’influençait pas la valeur qu’avait cet équipement pour lui. En fait, l’énergie de lumière qu’il émettait était plus puissante que son ancien équipement.

« Ton professeur est pauvre, donc il n’a rien de bon à t’offrir. Une fois que de l’énergie spirituelle est injectée dans ce Protège-poignet de Lumière Divine, il peut créer un [Manteau de Lumière Sacrée] trois fois par jour, qui durera une minute à chaque fois. »

[Manteau de Lumière Sacrée] était une compétence défensive que les Chevaliers Gardiens au niveau de Grand Chevalier étaient capables d’utiliser. Elle n’était pas aussi puissante que le [Manteau de Lumière Divine], mais le plus grand avantage du [Manteau de Lumière Sacrée] était la possibilité de contrôler la portée du manteau ; plus le manteau était grand, plus sa défense était faible. Plus important encore, le [Manteau de Lumière Sacrée] avait un effet supplémentaire de soin à l’intérieur de sa zone, ce qui faisait de lui l’une des compétences les plus utiles d’un Chevalier Gardien. Son seul défaut était qu’il consommait une quantité énorme d’énergie spirituelle, lancer cette capacité consumait 50 unités d’énergie spirituelle interne plus 5 unités à seconde qui s’écoulait.

On pouvait voir cela comme Ye Hua jetant facilement un équipement extrêmement précieux en direction de Long Hao Chen. Chaque activation était l’équivalent de sauver 350 unités d’énergie spirituelle ! De plus, il pouvait être utilisé jusqu’à trois fois par jour ; avoir une garantie absolue d’être capable de sauver des vies quelles que soient les circonstances était toujours une bonne chose. Même parmi les équipements de niveau spirituel, celui-ci était particulièrement précieux.

« Professeur, c’est trop précieux. Je ne peux pas l’accepter. »

Le visage de Ye Hua se creusa, « Pas assez bon pour toi ? Si tu ne le veux pas, jette-le. Je rentre. » Alors qu’il parlait, il commença à partir.

Long Hao Chen dit d’un air impuissant : « Professeur, ce n’est pas ce que je voulais dire. Ce Protège-poignet de Lumière Divine est juste trop précieux pour moi, je… »

Arrivé à la porte, Ye Hua s’arrêta et l’interrompit immédiatement, « Je n’ai pas de famille, seulement un disciple. »

Ayant dit ces mots, il fit un signe à Long Hao Chen, insinuant que l’adolescent n’avait pas à le renvoyer, et partit lui-même.

Regardant le protège-poignet dans ses mains, Long Hao Chen eut chaud au cœur, « Professeur, je ne vous décevrai pas. »

Tôt le matin, porte est de la Cité d’Hao Yue.

C’était l’endroit où ils s’étaient rassemblés la nuit précédente. Li Xin montait sa Licorne Rose, qui était parvenue au sommet du cinquième grade durant ces deux ans, et se dirigeait avec Long Hao Chen vers l’entrée est.

Deux ans s’étaient écoulés et Long Hao Chen n’était plus un enfant. Il se sentait naturellement très embarrassé à l’idée de chevaucher avec Li Xin. Par ailleurs, Nalan Shu lui avait cédé un superbe cheval et c’était ce dernier qu’il montait en allant au point de rendez vous.

« Hao Chen, qu’en est-il d’Hao Yue, ce petit gars ? Où s’est-il enfui ? » Li Xin regarda aux alentours mais ne parvint pas à trouver les deux têtes qui étaient d’habitude collées à Long Hao Chen toute la journée.

Long Hao Chen sourit : « Sœur, il n’est pas loin. Il n’apparaîtra évidemment que quand nous auront quitté la cité. »

Li Xin répliqua avec curiosité : « Je pense vraiment que Hao Yue est beaucoup plus intelligent que ma Licorne Rose, même s’il n’est qu’au rang moyen du quatrième grade. »

Rapidement, le frère et la sœur étaient arrivés à la porte est. Il virent deux frères excités de la famille Chen qui attendaient impatiemment tandis que Lin Jia Lu n’était pas encore arrivée.

« Petit frère Long, jeune demoiselle Xin’er. » Chen Si prit l’initiative de les saluer. Les deux tenaient Li Xin en haute estime. Pour Long Hao Chen, ils le considéraient au mieux comme un subordonné de Li Xin après que Nalan Shu ait révélé la veille que le garçon n’avait que quatorze ans cette année. Que pouvait faire un enfant de quatorze ans ? Li Xin était cependant différente. Non seulement elle leur était supérieure en terme de talent, mais elle possédait aussi une bête magique formidable telle que la Licorne Rose. Cette monture était elle-même supérieure à ces deux frères en termes de force. Le rang d’un chevalier était aussi supérieur à celui d’un guerrier, donc ils voulaient naturellement rester en bons termes avec Li Xin.

Être sélectionné pour participer à la Compétition de Sélection de Chasse aux Démons requérait déjà un talent inné exceptionnel, mais avant de faire face au test, ils avaient besoin de la coopération de toutes les personnes présentes.

Li Xin leur fit un signe de la tête, « Lin Jia Lu n’est pas encore arrivée ? »

Chen Si sourit, « Ce n’est pas encore l’heure, attendons un moment. »

Li Xin acquiesça calmement.

Chen Si et Chen Chen montaient tous les deux de bons chevaux. Tandis qu’ils parlaient, un carrosse les approcha lentement et s’arrêta près d’eux.

Quand le carrosse arriva, Lin Jia Lu en sauta et se positionna respectueusement devant la porte. Juste après, un aîné sortit du carrosse.

Le vieil homme semblait avoir soixante ou soixante-dix ans, ses cheveux grisonnants étaient méticuleusement peignés et sentaient légèrement l’onguent. Il avait d’épais sourcils et de grands yeux qui semblaient tristes et froids ; ses lèvres étaient minces et délicates. Il semblait à la fois arrogant et noble, ce qui donnait une mauvaise première impression aux gens.

Il portait une robe magique légère de couleur bleue, brodée de fils dorés qui reflétaient un éclat métallique ; l’élément du vent semblait se rassembler autour de la robe, tournoyant autour de son corps. Il tenait dans sa main un bâton magique vert foncé surmonté d’une gemme claire de la taille d’un œuf.

Lin Jia Lu lui dit respectueusement : « Aîné superviseur, je vous en prie. »

L’ancien hocha la tête. En la regardant, son expression arrogante s’adoucit un peu, « Va. » Lin Jia Lu l’accompagna jusqu’au groupe de Long Hao Chen.

Tous se dépêchèrent de descendre de leurs chevaux ; cet aîné était de toute évidence un superviseur de l’Alliance des Temples, un mage. Bien que son corps ne dégageait pas l’impression d’appartenir à un mage, Lin Jia Lu ne pouvait évidemment pas se comparer à lui.

Le vieil homme se mit en face de leur groupe et dit simplement d’une voix indifférente : « Mettons-nous en route. »

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Une réflexion sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s