Shen Yin Wang Zuo chapitre 57

Dans le titre du chapitre, dragon (ou , long en chinois) peut se référer à la fois à Long Hao Chen ou à une bête magique, vous verrez bien :p

Chapitre 57 : L’Ascension du Dragon (1)

« Partons. » L’aîné qui allait agir comme leur superviseur transmit ses ordres. Il bougea le bâton magique dans sa main, recouvrant ainsi son corps d’une lumière bleue, et quitta le sol. Il avançait en flottant environ un mètre au-dessus du sol.

« Vous pouvez faire comme si je n’existais pas et je ne vous aiderai pas non plus, à moins que vous ne prévoyiez d’abandonner la Compétition de Sélection de Chasse aux Démons. » la voix du vieil homme parvint jusqu’à eux. La lumière bleue s’intensifia soudainement et, en une fraction de seconde, ce superviseur disparut sans prévenir.

En voyant que l’ancien avait tout à coup disparu, tous les autres furent surpris ; seuls les yeux de Long Hao Chen bougèrent légèrement alors qu’il jetait inconsciemment un regard derrière lui.

« Voici la carte. » Lin Jia Lu sortit une carte faite en peau de mouton de son corset et la déroula devant tout le monde. « Nous allons devoir nous diriger droit vers l’est avant d’infiltrer le territoire contrôlé par les démons. C’est pour vous. » Tout en parlant, elle sortit cinq plaques dorées de son corset et après en avoir gardé une, elle tendit le reste aux quatre autres.

Long Hao Chen prit la plaque et la regarda. Elle semblait très délicate, entièrement faite d’argent et incrustée d’une gemme violette. De délicates ondes magiques en émanaient.

« Ceci est la licence de notre participation à la Compétition de Sélection de Chasse aux Démons. Sur l’envers sont marquées notre identité, nos origines et notre numéro de compétiteur. Si nous ne parvenons pas à réussir le test d’entrer, les plaques seront récupérées par les anciens. Grâce à elles, nous ne seront pas embêtés par les garnisons de l’Alliance, mais nous ne pourrons pas recevoir leur aide non plus. Une fois entrés dans le territoire des démons, nous ne pourrons compter que sur nous même. Le mieux serait que nous rencontrions une patrouille de soldats démons. Dès que nous aurons tué 25 démons, nous aurons accompli notre tâche et nous pourrons nous replier. »

Arrivée à ce point de ses explications, Lin Jia Lu s’arrêta et laissa ses yeux glisser méticuleusement sur Li Xin avant de continuer : « Au vu de notre niveau de cultivation, compléter cette tâche ne devrait pas être un problème. Cependant, puisque nous agirons en groupe, il va falloir faire preuve d’un peu de coopération. Le serpent ne peut pas avoir une tête en moins. Donc, avant d’attaquer, la meilleure chose à faire serait de choisir un chef afin de rester synchronisés durant la bataille. »

Li Xin renifla froidement, « Es-tu en train de dire que tu as l’intention de devenir notre chef ? »

Lin Jia Lu lui jeta un regard noir et, sans se laisser intimider, répondit : « Pourquoi serait-ce impossible ? Je suis celle avec le plus haut niveau de cultivation ici et, en tant que mage combattant à l’arrière, j’ai la meilleure position pour observer le champ de bataille, donc je suis la plus appropriée pour commander notre équipe. »

Li Xin fronça les sourcils et réfléchit un peu avant, contre toute attente, de hocher la tête. Elle lui dit ensuite : « Très bien, nous suivrons tes instructions. »

Lin Jia Lu la regarda d’un air ahuri. Elle ne s’attendait pas à entendre ces mots sortir de la bouche de Li Xin. Elle ne put s’empêcher de lui jeter un regard dubitatif.

Li Xin renifla à nouveau, « Qu’est-ce que tu regardes ? Cette jeune demoiselle sépare le public du privé ; afin de garder mon petit frère en sécurité, je ne te contesterai pas cette fois-ci. Néanmoins, si sur le champ de bataille tes instructions me semblent être des erreurs, cette jeune demoiselle ne se retiendra pas pour te priver de ton autorité. »

Lin Jia Lu choisit directement d’ignorer les menaces de Li Xin et se tourna vers les frères Chen, « Avez-vous une quelconque objection ? »

Chen Si et Chen Chen secouèrent la tête au même moment. Ces deux frères étaient directs ; ils se reconnaissaient comme inférieurs aux deux jeunes femmes, donc ils n’avaient naturellement aucune objection.

« Très bien, puisque c’est fait, allons-y. » Lin Jia Lu donna son premier ordre en tant que chef de groupe.

Long Hao Chen se tenait à côté de Li Xin, un peu déprimé, et pensa, Comment se fait-il qu’ils ne m’aient même pas demandé mon avis !?

À ce moment, Lin Jia Lu l’approcha, « Petit frère Long, je porte une robe donc je suis incapable de monter un cheval. S’il te plaît, veille sur moi, je m’assiérai derrière toi. »

« Ah ? » Long Hao Chen resta stupéfait devant l’air doux et souriant de Lin Jia Lu avant de remarquer que Li Xin était devenue aussi froide que la glace et il ne put décider comment il devrait répondre.

Lin Jia Lu souriait toujours et, ne jetant pas un seul coup d’œil dans la direction de Li Xin, demanda à nouveau : « Tu es un Chevalier Gardien ! Ne me dis pas que tu es incapable d’assurer la sécurité d’un mage ? »

Tout en parlant, elle tendit sa main en direction de l’adolescent pour lui faire signe de la laisser monter sur son cheval.

« Je monterai avec toi. » l’interrompit Li Xin tout en tendant le bras, avant d’attirer directement Lin Jia Lu à elle depuis le dos de son cheval.

La jeune mage fut surprise et réagit avec colère, « Qui veut chevaucher avec toi !? Tu es un Chevalier du Châtiment, peux-tu vraiment me protéger !? »

Li Xin répondit avec férocité : « Tu peux choisir Chen Si ou son petit frère Chen Chen si ce n’est pas le cas. N’essaie pas d’utiliser mon petit frère comme ça te chante. Tu rêves. Je ne te laisserai jamais faire. » Tout en parlant, Li Xin éperonna son cheval et la Licorne Rose s’envola comme une flèche, laissant Lin Jia Lu crier avec colère et haine.

Long Hao Chen et les deux frères Chen se regardèrent, impuissants, avant de cravacher leurs chevaux pour poursuivre les filles. Une silhouette noire les suivit de près, ses deux têtes très excitées collant les adolescents.

Une distance d’environ deux cents kilomètres n’étaient que deux heures de voyage au maximum pour la Licorne Rose, mais le groupe de Long Hao Chen ne pouvait pas l’égaler avec leurs chevaux ordinaires. Après avoir voyagé du petit matin jusque tard le soir, ils arrivèrent enfin à proximité de la frontière.

Grâce à leurs plaques, les cinq jeunes passèrent sans problèmes à travers la zone défendue par les forces de l’Alliance des Temples. Ils y laissèrent leurs chevaux et, après avoir mangé simplement, ils allaient enfin entrer dans le territoire des démons.

Pour diminuer la probabilité d’être découverts, Li Xin envoya dans le ciel sa Licorne Rose comme éclaireuse. Prenant avantage de la faible luminosité pendant la nuit, ils franchirent un colline. Ils pouvait déjà voir au loin le territoire des démons.

« Arrêtons-nous ici. » Lin Jia Lu dit à tout le monde de faire une pause et sortit sa carte. Même si on pouvait considérer qu’elle avait tacitement accepté de chevaucher avec Li Xin, elle semblait aussi mécontente qu’auparavant.

Ils s’accroupirent et encerclèrent Lin Jia Lu pendant qu’elle déroulait la carte. Elle désigna un point et dit : « Nous sommes actuellement ici. Les troupes principales des démons sont stationnées à environ 100 kilomètres devant nous. Attaquer directement leur camp n’est pas raisonnable et nous n’en reviendrons pas si nous choisissons de le faire. Ainsi, nous remplirons notre mission en éliminant des éclaireurs durant les prochains jours. À partir de maintenant, nous devrons rester en formation. Li Xin, tu es à l’avant. Chen Si et Chen Chen, vous serez sur les côtés. Petit frère Long, tu seras à l’arrière et je serai au milieu de la formation. Quand nous rencontrerons l’ennemi, vous devrez écouter mes ordres, compris ? »

Bien qu’elle ne soit pas de bonne humeur, Lin Jia Lu garda un visage calme et digne.

Tout le monde, y compris Li Xin, acquiesça.

Après que Lin Jia Lu ait rangé la carte, tous se relevèrent. Ils ne purent s’empêcher de regarder en direction du territoire des démons. Nervosité, enthousiasme, anxiété ; tel était leur état d’esprit actuel, mais ils se tenaient tous aux aguets. Sur le point de faire face au plus grand ennemi de l’humanité, ils étaient remplis de pensées héroïques qui les excitaient tous à différents degrés.

« Hao Yue, montre-toi s’il te plaît. » dit Long Hao Chen d’une voix forte.

Une ombre passa et le lézard à deux têtes, Hao Yue, apparut calmement devant Long Hao Chen, effrayant immédiatement le reste de ce petit groupe.

« Ne soyez pas nerveux, c’est mon compagnon. » expliqua rapidement Long Hao Chen d’une voix grave.

Les jeunes ne purent s’empêcher d’observer prudemment Hao Yue. La plus abasourdie parmi eux était sans aucun doute Lin Jia Lu. En tant que mage, ses capacités mentales étaient naturellement supérieures à celles des disciplines de combat rapproché. Sa perception était encore plus formidable mais elle avait complètement échoué à remarquer l’existence d’Hao Yue.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

2 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 57

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s