Shen Yin Wang Zuo chapitre 58

Chapitre 58 : L’Ascension du Dragon (2)

« Est-ce ta monture ? » demanda Lin Jia Lu, dubitative.

Long Hao Chen hocha la tête.

Les yeux de Lin Jia Lu montraient une certaine pitié, « Eh bien on ne dirait pas du tout. Reprenons notre route. »

Long Hao Chen sortit le Bouclier Radiant et l’Épée de Lumière avant de se mettre à marcher silencieusement à l’arrière du groupe.

Les cinq personnes se répartirent en un losange (Tr : avec Lin Jia Lu au milieu) et franchirent les collines avant d’entrer enfin en territoire démoniaque.

Une large plaine s’étendait à perte de vue. Quand le vent souffla, une légère odeur de sang se fit sentir.

Depuis que les démons étaient apparus, l’histoire de l’humanité était entrée dans un âge noir. C’était il y a six mille ans.

Lin Jia Lu brandit le bâton magique qu’elle n’avait pas utilisé lors du duel contre Long Hao Chen et l’éleva légèrement tout en chantant une incantation. Une lumière transparente en forme d’oiseau monta en flèche dans le ciel et se mit à voler à haute altitude. Une légère lueur s’attarda dans les yeux de la jeune mage.

[Technique de l’Oeil d’Aigle], ce sort magique était une compétence requise pour n’importe quel mage le rendant capable de voir depuis le ciel et d’observer à de grandes distances. Plus le niveau de cultivation était élevé, plus la portée du sort augmentait.

Li Xin fronça légèrement les sourcils et dit : « Le terrain est trop dégagé. Monter une embuscade ici nous serait défavorable. Cherche un endroit où nous pourrons nous cacher. »

Lin Jia Lu acquiesça brièvement et dit : « À deux kilomètres et demi d’ici, il y a des collines. Elles sont regroupés et couvertes d’arbustes, nous devrions d’abord aller dans cette direction et avancer lentement. Il n’y a pas d’ennemis dans un rayon de cinq kilomètres, allons-y. »

Li Xin baissa la tête. Ils avancèrent tous à faible allure sous les instructions de Lin Jia Lu.

Long Hao Chen découvrit à son grand étonnement que ces deux jolies demoiselles, qui se querellaient tous les jours à Hao Yue, ne montraient cette fois-ci pas le moindre signe de dispute. Le groupe était dirigé par elles deux avec Li Xin à l’avant et Lin Jia Lu au milieu de la formation, explorant les alentours à l’aide de sa magie. Les frères Chen et Long Hao Chen étaient rassurés, ils n’avaient qu’à les suivre.

Sous le commandement de Lin Jia Lu et de sa [Technique de l’Oeil d’Aigle], ils étaient tous prudents. Durant une heure, ils utilisèrent les quelques abris qui se trouvaient sur le terrain tous les cinq kilomètres (10 Li) environ et avancèrent. À chaque fois qu’ils trouvaient un endroit où ils pouvaient se dissimuler, Lin Jia Lu laissait une marque sur le sol avant de continuer d’avancer.

Ils suivirent la route à travers le territoire ennemi que les dirigeants de la Cité d’Hao Yue avaient très soigneusement sélectionné pour eux. La plus proche garnison alliée n’était qu’à 100 kilomètres (200 Li) derrière. Bien que le terrain ne soit pas des plus favorables, la garnison était très proche, ce qui rentrait leur retraite très pratique lorsqu’ils en auraient besoin.

La nuit tomba petit à petit et, après avoir avancé de 40 kilomètres (80 Li) supplémentaires, Lin Jia Lu trouva un massif d’arbustes et donna l’ordre de s’arrêter ici.

« Nous ne pouvons pas continuer à les approcher pour l’instant : si nous continuons d’avancer, nous entrerons dans la zone où les mages démons peuvent nous détecter. » dit Lin Jia Lu à voix basse.

Li Xin acquiesça et parla à son tour : « J’ai aussi entendu de Père que les casernes des démons possédaient plusieurs mages puissants qui ont une portée de plus de 50 kilomètres lorsqu’ils utilisent la [Technique de l’Oeil d’Aigle]. Si nous continuons d’avancer, il y aura de grandes chances de nous faire détecter, donc nous devrions attendre une opportunité ici à la place. »

Ils se mirent à manger pour reconstituer leurs réserves physiques et attendirent calmement à cet endroit. Tout ce temps, Lin Jia Lu utilisa sa [Technique de l’Oeil d’Aigle] afin de détecter le moindre mouvement dans les environs.

La nuit passa très calmement et le ciel commença à s’éclaircir.

Ils avaient déjà attendu une nuit entière mais n’avaient même pas croisé l’ombre d’une patrouille ennemie, donc les cinq jeune ne pouvaient s’empêcher d’être déçus. C’était particulièrement le cas pour Lin Jia Lu qui était déjà très fatiguée parce qu’elle continuait d’utiliser sa [Technique de l’Oeil d’Aigle].

« Étrange, où sont passées les patrouilles des démons ? » demanda Chen Si avec incompréhension.

Les cinq adolescents se regardèrent, consternés et l’air impuissants. Ils étaient les meilleurs de la jeune génération de la Cité d’Hao Yue mais n’avaient jamais participé à une guerre auparavant ; cette tâche au premier abord plutôt simple était devenue un peu plus problématique. Afin d’obtenir les qualifications pour entrer, ils avaient aussi une limite de temps. Tous ensemble, ils n’avaient que trois jours. S’ils dépassaient cette limite, ils n’auraient pas le temps de partir pour l’Alliance du Temple afin de prendre part à la Compétition.

Li Xin fronça les sourcils et dit : « Ça ne marchera pas. Je vais prendre Rose et avancer dans leur territoire. Ils devraient réagir. »

Lin Jia Lu réagit immédiatement : « Impossible. C’est trop dangereux. Ta Licorne Rose est trop visible. Si tu essaies, il y a un risque que tu attires des ennemis si puissants que nous serons complètement écrasés. »

Alors qu’ils parlaient des contre-mesures pour gérer la situation, Long Hao Chen, qui écoutait les alentours depuis le début, dit soudainement d’une voix forte, « Faites attention, il y a un ennemi ! » Tout en parlant, il empoigna l’Épée de Lumière et la leva brusquement. Un manteau doré enveloppa instantanément les cinq jeunes. C’était un [Manteau de Lumière Divine] !

Un instant plus tard, ils ressentirent un violent choc sous leurs pieds et, avec un puh, le [Manteau de Lumière Divine] vola en éclats. Au même moment, un autre [Manteau de Lumière Divine] fut lancé juste en dessous d’eux, bloquant l’attaque qui arrivait sur eux.

Un être d’environ un mètre et demi de haut les attaquait avec une épine extrêmement épaisse ; si Long Hao Chen avait réagi une seconde plus tard, cette attaque les aurait percutés de plein fouet

La créature possédait un total de sept ou huit dards épais et pointus. Ils étaient d’un noir violacé et émettaient de légères ondes de la même couleur dans l’air.

La seconde couche du [Manteau de Lumière Divine] n’avait en fait pas été envoyée par Long Hao Chen : le temps qu’il lui fallait avant de pouvoir réutiliser la compétence n’était pas si court. C’était naturellement Hao Yue, à ses côtés, qui avait utilisé sa tête aux yeux dorés pour lancer la compétence en une imitation parfaite du [Manteau de Lumière Divine] de Long Hao Chen, protégeant ainsi tout le monde derrière sa défense.

« Le Clan Luke. » Ces cinq jeunes étaient l’élite de leur génération à Hao Yue, mais ils avaient été si choqués qu’ils n’avaient pas pu réagir durant un instant. Quand Li Xin cria, une lumière rouge se refléta sur l’épée longue qu’elle utilisait pour transpercer férocement le sol.

Long Hao Chen, Chen Si et Chen Chen réagirent de la même manière.

Des Pu Pu ininterrompus résonnèrent tandis que le sol était violemment retourné.

Lin Jia Lu baissa un peu le bâton magique qu’elle tenait dans ses mains, lançant un rayon bleu vers le sol, tout en criant : « Retirez vos armes ! »

Les armes ensanglantées sortirent du sol et un instant plus tard, ils sentirent une froideur sous leurs pieds ; le sol avait été gelé par une glace aussi épaisse que de l’acier. La [Technique du Mur de Glace] de Lin Jia Lu avait été lancée directement sous leurs pieds.

Des dards aiguisés épais et solides entourèrent les cinq jeunes et juste après, des silhouettes sautèrent hors du sol et les encerclèrent.

Ils semblaient cruels et malfaisants, comme des abominations ayant pris forme humaine. Ils mesuraient environ un mètre soixante-dix, étaient nus et la partie inférieure de leur corps était recouverte d’écailles noires. Sur le haut de leur corps, leur peau était violet foncé et leur tête arborait trois yeux ; le plus étrange était qu’ils avaient quatre bras. Chacun de ces monstres avait quatre bras et chacun de ces bras avait la forme d’une pointe. L’extrémité pointue de ces dards émettait une lumière froide.

En dépit du fait que toutes les personnes du groupe avaient des connaissances suffisantes sur les démons, quand ils en affrontaient pour de vrai, ils ne pouvaient s’empêcher d’être nerveux.

Six mille ans plus tôt, les 72 dieux démons étaient soudainement descendus sur le continent de Sheng Mo Da Lu, ce qui conduisit à la mutation de nombreuses formes de vie qui furent transformées en démons de force variable. Les démons qui étaient apparus devant leurs yeux appartenaient au Clan Luke, l’un des vingt clans principaux de la race des démons.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

13 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 58

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s