Shen Yin Wang Zuo chapitre 68

Chapitre 68 : Les Secrets de la Chasse aux Démons (4)

Lin Jia Lu dit en souriant : « Gamin, ne sois pas déçu. La salle de vente est un endroit que tu visiteras fréquemment dans le futur. À l’intérieur, on peut trouver presque tout ce dont on peut avoir besoin. Bien sûr, tout cela ne servira à rien si tu n’as pas l’argent nécessaire. Si tu parviens à devenir un membre d’Escouade de Chasse aux Démons, tu rentreras en contact avec des salles de vente de nombreuses fois. Nous allons explorer cet endroit pour éviter de nous perdre plus tard. »

Li Xin acquiesça : « Elle n’a pas tort, on peut trouver beaucoup de choses intéressantes dans le quartier marchand. De plus, les grandes salles de vente de l’Alliance et de l’Union Sacrée ont le soutien des Six Grands Temples, et seules les dix plus grandes cités en ont une. Celle d’Aimei est l’une des premières à avoir été construite. L’expérience que tu acquerras ici te seront bénéfiques, quand tu auras à acheter ou vendre des biens plus tard, les Salles de Vente de l’Union Sacrée seront les endroits les plus appropriés. »

Long Hao Chen demanda : « Mais alors pourquoi n’avons-nous pas appelé les frères Chen ? »

Lin Jia Lu répondit : « Ils n’ont rien à acheter ou à vendre, donc ils n’avaient pas besoin de venir. Maintenant dépêchons-nous, j’ai entendu dire qu’une vente allait avoir lieu ce soir. »

La plus grande ville que Long Hao Chen avait jamais visité était la Cité d’Hao Yue. En fait, depuis qu’il avait rencontré son père, il avait passé l’immense majorité de son temps à s’entraîner et n’avait interagi que rarement avec le monde extérieur. Maintenant qu’il avait 14 ans, il était naturellement très curieux de toutes sortes de choses. De plus, Long Xing Yu et Ye Hua lui avaient dit que la force d’une personne augmenterait si l’on comptait sur des facteurs extérieurs pour la stimuler. Par exemple, il y avait les armes, les équipements et les pilules. La moindre des choses était d’améliorer ses connaissances.

La Salle de Vente de la Cité d’Aimei était située dans la partie la plus animée de la ville, en son centre. On pouvait distinguer de loin un énorme bâtiment ovale blanc.

Ce gigantesque bâtiment faisait près de 70 mètres de haut et ce dôme semblait être fait d’un matériau spécial : la lumière du crépuscule se reflétait dessus et l’illuminait.

« Tellement grand. » Long Hao Chen jeta un regard abasourdi au bâtiment. Les murs entourant la salle de vente donnaient l’impression aux gens qu’ils étaient les murs de la ville, qu’ils s’étendaient sans fin.

Lin Jia Lu sourit : « La Salle de Vente d’Aimei n’est pas la plus grande de l’Union Sacrée : celle de la Cité Sacrée, qui fait au moins deux fois la taille de celle-ci, peut accueillir vingt mille personnes à la fois durant une enchère. Ici, d’après mes estimations, ce nombre est limité à environ dix mille. »

Long Hao Chen fut stupéfait et demanda : « Avec autant de personnes présentes durant les enchères, les prix ne vont-ils pas atteindre des niveaux inimaginables ? »

Lin Jia Lu secoua la tête et lui donna sa réponse : « C’est impossible. Les prix durant les enchères sont déjà considérables, donc à moins d’avoir un besoin urgent d’un objet en particulier, personne ne gaspillerait de l’argent pendant qu’elles se déroulent. La plus grande priorité des Salles de Vente de l’Union Sacrée n’est pas de collecte des commissions. Puisqu’elles sont assez grandes, la seule chose sur laquelle elles comptent pour gagner de l’argent est le prix d’entrée. Des tickets ordinaires coûtent une seule pièce d’or et le prix des tickets des sièges les plus à l’avant est bien plus élevé. On raconte que les sièges les plus proches de l’estrade où se tient la vente coûtent mille pièces d’or chacun. »

Li Xin alla acheter les tickets et revint avec trois cartes. Elle en donna une à Long Hao Chen et Lin Jia Lu avant de leur dire : « Entrons. Hao Chen, nous devrions faire expertiser le corps du Démon Doubles Lames Vert Foncé afin de le vendre aujourd’hui. »

En entrant, la première chose qu’ils virent fut un grand hall assez classique : des comptoirs de vente de chaque côté, chacun contenant au moins dix gardes. Il y avait des guerriers parmi eux, mais pas seulement. De nombreux étaient vêtus d’habits de mages.

Grâce à la présentation de Li Xin, Long Hao Chen savait déjà que les comptoirs des deux côtés servaient respectivement à l’expertise des biens et à la récupération de l’argent gagné lors de l’enchère. Pour faire face au flux de personnes, il y avait un total de huit comptoirs dans cette salle de vente. Elle organisait des enchères quotidiennement et par conséquent, l’endroit débordait en permanence de bruit et d’excitation. Les gens relativement aisés participaient aux enchères comme si c’était une sorte de divertissement. Après tout, toutes sortes d’objets pouvaient êtres trouvés ici ! De plus, être informé avait beaucoup d’avantages.

Li Xin amena Long Hao Chen du côté gauche du hall pour qu’il puisse regarder les articles sur les comptoirs de vente. Il n’y avait pas beaucoup de queue ici, donc ils avancèrent rapidement.

« Bonjour, je voudrais mettre en vente le corps d’une bête magique appartenant à la race des démons. » dit directement l’adolescent à l’homme d’âge moyen assis derrière le comptoir.

Celui-ci activa un mécanisme inconnu tout en levant la tête pour les regarder : les murs du comptoir changèrent lentement de forme pour prendre celle d’une plateforme de trois mètres de large.

« Approchez s’il vous plaît. » dit l’homme avec indifférence.

« Merci. » Long Hao Chen injecta son énergie spirituelle dans son anneau « Ne m’oublie pas » et une légère lueur bleue scintilla autour de celui-ci. L’anneau sembla devenir vivant, se mettant à émettre un éclat vert foncé, et quelque chose apparut rapidement sur la plateforme.

« Wow ! » L’homme derrière le comptoir était perplexe, « Un Démon Doubles Lames Vert Foncé. On en voit rarement de ceux-là. »

Tout en parlant, il se leva et s’approcha du corps du démon, le regardant attentivement. Après quelques instant, l’homme fronça les sourcils et dit : « Quel dommage, il n’y a pas de cristal magique. Autrement, il aurait valu le double du prix normal. Dans cette situation, l’enchère commencera à 800 pièces d’or. Un Démon Doubles Lames Vert Foncé est rare, donc il ne devrait pas être acheté tout de suite. »

Le vendeur tendit une plaque noire incrustée d’un cristal magique à Long Hao Chen. Derrière le cristal, il y avait un nombre, « 26 ».

Quand l’enchère sera finie, montrez-nous ceci comme preuve afin de recevoir votre or. Faites attention à ne pas perdre la plaque, nous n’identifions que par elle et pas par personne. »

800 pièces d’or était le prix de départ, on ne pouvait enchérir que par tranches de 100 pièces d’or. Aux yeux de l’adolescent, c’était déjà une somme colossale. Ça suffirait au moins à acheter le poisson séché d’Hao Yue. Ce petit gars mangeait de plus en plus, ce qui consommait maintenant la majorité de l’argent de Long Hao Chen.

« Attendez un instant ! » Alors que le vendeur était sur le point de ranger le corps du démon, une voix pressée se fit entendre dans le dos de Long Hao Chen. Une personne s’approcha à pas rapides.

« S’il vous plaît, ne faites pas ça. Je voudrais acheter directement ce produit. »

Long Hao Chen le regarda, choqué par son apparence. Cette personne était un jeune homme qui ne devait pas être beaucoup plus vieux que lui. Il devait avoir au maximum vingt ans et faisait à peu près une demi tête de plus que lui. Ses cheveux d’un vert intense atteignaient son dos et tombaient même jusqu’à ses hanches. Sa peau était scintillante et translucide, d’un blanc laiteux. Il était presque aussi beau que Long Hao Chen mais était, à cause de ses longs cheveux, encore plus féminin que l’adolescent. Heureusement, sa pomme d’Adam était toujours clairement visible.

La longue robe blanche des mages recouvrait sa silhouette mince et il semblait aussi être bâti comme un mage. Cependant, il n’avait pas de bâton magique dans les mains.

La chose la plus distinctive chez lui était ses yeux. D’un vert pâle, ils dévoilaient une intention joueuse et espiègle, mais pouvaient facilement donner l’impression aux autres qu’ils étaient remplis d’affection.

Il baissa la tête et regarda le démon. En voyant son apparence féroce, l’expression sur le visage de ce jeune mage changea immédiatement. Il semblait complètement ensorcelé, au point où il avait commencé à caresser doucement la carapace de ce Démon Doubles Lames Vert Foncé.

« Quel bon article, mais quel bon article ! Je le veux, petit frère, s’il te plaît, dis-moi ton prix. » Tout en parlant, il se redressa et regarda Long Hao Chen face à face.

En voyant l’apparence de l’adolescent, le jeune homme ne put s’empêcher de le regarder fixement, les yeux brillants et l’air émerveillé, tout en grondant : « Comment peut-il y avoir quelqu’un d’encore plus beau que moi en ce monde ? C’est impossible. »

« Pfff. » Li Xin, qui se tenait près d’eux, ne put s’empêcher d’éclater de rire. Ce jeune homme était magnifique, oui. Cependant, son caractère était aussi différent de celui de Long Hao Chen que le sont le noir et le blanc. Il était narcissique et loin d’être comparable à Long Hao Chen.

Le visage de celui-ci se figea et il dit : « Je l’ai déjà confié à la salle de vente de l’Union Sacrée, j’ai donc peur de ne pas pouvoir vous le vendre directement. »

Le jeune continua de jeter des coups d’œil remplis d’envie à Long Hao Chen, « Impossible, c’est impossible ! Comment quelqu’un de plus beau que moi peut-il exister ? » Tout en parlant, il arrangea ses longs cheveux verts à l’aide de ses mains.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

4 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 68

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s