Shen Yin Wang Zuo chapitre 72

Chapitre 72 : Le Mystérieux Orbe de Pierre (4)

Hao Yue était au mieux une bête magique du quatrième grade, et même pas au sommet de son rang, ce qui équivaudrait à un combattant humain du troisième grade. Pourtant, sa [Technique d’Identification] avait échoué. En outre, ce n’était pas la première fois que la compétence avait échoué aujourd’hui. Pourquoi essayait-il autant de se rapprocher de Long Hao Chen ? Il avait utilisé la [Technique d’Identification] pour examiner l’adolescent, mais à part sa force actuelle et son âge, il ne pouvait rien trouver d’autre. C’était la raison pour laquelle il était aussi intéressé par le garçon.

Très étrange. Quel genre de bête magique peut être Hao Yue ? Le cœur de Lin Xin était rempli de doutes.

À l’extérieur de la loge, tous se turent. Dix mille pièces d’or n’était en aucun cas une faible somme. Il fallait savoir qu’une seule pièce d’or suffisait à nourrir une famille de trois pendant un mois et que dix pièces d’or était assez pour acheter une armure ordinaire. Avec dix mille pièces d’or, on pouvait armer jusqu’aux dents un régiment de cent chevaliers.

Bien sûr, il était possible que cet orbe de pierre contienne un métal rare, mais combien de métaux rares pouvaient avoir une telle valeur ? De plus, seuls les cieux savaient quelle taille ferait ce minerai. S’il n’avait que la taille d’un poing, même s’il s’agissait d’un métal magique comme le mithril, cela ne vaudrait pas très cher.

Xing Xuan demandait déjà pour la troisième fois : « Y a-t-il d’éminents clients intéressés par cet article ? »

Tout comme les fois précédentes, il n’y eut pas de réponses. Les personnes qui assistaient normalement aux enchères étaient rarement imprudentes. Si le prix n’était que de cent pièces d’or, peut-être que quelqu’un aurait pris le risque et l’aurait acheté. Cependant, pour dix mille pièces d’or, peu de personnes risqueraient cet achat.

« Frère Lin. » appela soudainement Long Hao Chen. En voyant l’air rempli d’espoir d’Hao Yue, il avait enfin pris une décision.

« Oui ? » Lin Xin était toujours en train de réfléchir aux origines d’Hao Yue et ne réagit que tardivement.

« Frère Lin, si vous acceptez de m’avancer assez d’argent pour acheter cet objet, je remplirai votre requête. » dit l’adolescent avec détermination.

« Tu n’as pas besoin de lui emprunter de l’argent, Grande Sœur va l’acheter pour toi. » Lin Jia Lu, qui était silencieuse depuis quelques temps, parla soudainement. Elle s’avança rapidement et appuya sur le nombre dix mille du dispositif d’enchère.

Xing Xuan dit en s’excusant légèrement : « On dirait que l’article numéro deux va devoir être mis de côté. Ah ! Attendez une seconde, le VIP de la loge numéro 6 a offert un prix de dix mille pièces d’or. Dix mille une fois. » En voyant que quelqu’un avait donné un prix, elle fut immédiatement satisfaite. Cependant, quand elle vit que cela provenait de la loge 6, elle ne put s’empêcher de froncer les sourcils tout en lançant un regard plein de reproche en direction de la loge de Lin Xin.

La vitre en cristal de la loge était faite d’un matériau spécial. De l’extérieur, personne ne pouvait voir l’intérieur. Seul quelqu’un à l’intérieur était capable de voir à travers.

Un immense vacarme commença à se former dans la salle de vente et un certain nombre de railleries pouvaient être entendues. Ce qu’ils ne savaient pas étaient qu’à l’intérieur de la loge 6, une personne criait. Cette personne était justement Lin Xin.

« Toi, tu ne peux pas faire ça ! Frère Long a déjà proposé de m’emprunter de l’argent, comment peux-tu juste m’arracher cette opportunité ? » Le visage du jeune homme était mélancolique.

Lin Jia Lu rit doucement et dit : « Hao Chen est mon petit frère. N’est-ce pas normal pour une grande sœur d’acheter des choses pour son petit frère ? »

Long Hao Chen fut horrifié, « Grande Sœur Lin, c’est inacceptable. Le prix est de dix mile pièces d’or ! »

Lin Jia Lu se leva et marcha en direction de l’adolescent. Son expression était douce et elle dit : « Hao Chen, si tu avais au moins vingt ans, cette grande sœur n’aurait aucun scrupule et te prendrait. Même si je me mettais à dos Xin’er, ça ne serait pas un mauvais choix. C’est tellement dommage que notre écart d’âge soit bien trop grand et que je ne puisse être que ta grande sœur. Je n’oublierai jamais ce jour où deux fois, tu m’as sauvé la vie. La seconde fois, j’avais déjà perçu la trace de la Faucheuse, c’est toi qui m’a sorti des bras de la mort. Si tu ne donnes pas une chance à grande sœur de te rembourser, alors le cœur de grande sœur ne sera jamais en paix. »

« Grande Sœur Lin, je… » Long Hao Chen voulait toujours décliner son offre, mais Lin Jia Lu avait déjà levé la main pour le bâillonner. « Ne dis rien de plus. Tu penses vraiment que la vie de Grande Sœur ne vaut même pas dix mille pièces d’or ? J’en ai déjà parlé avec ta Grande Sœur Xin’er et elle est aussi d’accord. Si tu refuses d’accepter, alors ne m’appelle plus jamais grande sœur. »

Depuis qu’ils avaient fini leur mission d’entraînement, presque chaque nuit, Lin Jia Lu était réveillée par des cauchemars. Elle ne pouvait jamais oublier le moment où le membre du clan Dike avait appuyé une lame froide et aiguisée contre son cou. Son sauveur était Long Hao Chen ! Si l’adolescent n’avait pas été là, elle serait sans aucun doute morte. Elle n’était pas une personne ingrate. Ces derniers jours, sa relation avec Li Xin s’était aussi beaucoup améliorée. Au départ, il n’y avait pas le moindre indice indiquant qu’elles pouvaient être sûr la même longueur d’onde. Après s’être ouvertes sur l’incident, elles étaient redevenues de vieilles amies. Elle avait eu l’idée de venir à la salle de vente d’Aimei pour acheter quelque chose pour Long Hao Chen il y a des jours. C’était une grande salle de vente et la quantité de biens n’était pas négligeable. Elle pensait qu’acheter quelque chose d’utile à l’adolescent juste avant la Sélection de Chasse aux Démons serait le meilleur moyen de le remercier.

Long Hao Chen prit une profonde inspiration et hocha finalement la tête, disant : « Grande Sœur, merci. »

Extrêmement satisfaite, Lin Jia Lu lui frotta la tête tout en disant : « Ça, c’est le gentil petit frère à sa grande sœur. »

Li Xin dit, un peu jalouse : « Hmph, je vais aussi gagner beaucoup d’argent dans le futur. »

« Trois fois, vendu. Ce mystérieux orbe de pierre va à l’éminent client dans la loge numéro 6. » La voix de Xing Xuan flotta depuis l’extérieur. Personne ne surenchérissant, l’orbe fut finalement vendu pour dix mille pièces d’or.

Lin Xin dit sombrement : « Frère Long, continue de regarder. S’il y a quoi que ce soit qui attire ton attention, fais-le moi savoir. Je te l’offrirai aussi longtemps que tu acceptes ma requête. »

Long Hao Chen rit légèrement et secoua la tête, « Je ne veux rien d’autre. Néanmoins, je vais quand même considérer ta proposition. Souviens-toi, cependant, nous devons atteindre la final de la Sélection de Chasse aux Démons pour rendre cela possible, non ? »

À ce stade, Hao Yue s’était enfin calmé. La soif dans ses yeux n’avait cependant pas diminué et avait même plutôt augmenté. Allongé aux pieds de Long Hao Chen, Petite Lumière et Petite Flamme se frottaient sans cesse contre ses jambes.

Lin Xin s’assit, comme perdu dans ses réflexions. On toqua alors à la porte. Celle-ci s’ouvrit et la jeune Xiao Nuo entra, poussant le chariot doré qui était auparavant sur l’estrade. Dessus était posé le mystérieux orbe de pierre.

En le voyant, Hao Yue se jeta presque dessus. Il ne se retint que lorsque Long Hao Chen lui lança un regard mais son corps tremblait toujours légèrement.

Depuis qu’ils avaient quitté la Montagne Sacrée des Chevaliers, c’était la première fois que Long Hao Chen l’avait vu aussi excité. Pour l’adolescent, dix mille pièces d’or était une somme astronomique. L’argent qu’avait sorti Lin Jia Lu était une faveur qu’il allait garder fermement à l’esprit et il la rembourserait un jour.

Si c’était quelqu’un d’autre, il n’aurait pas été aussi disposé à acheter l’orbe de pierre. L’argent d’une personne n’était pas quelque chose qui devait être gâché juste à cause des envies coûteuses d’un compagnon magique.

Long Hao Chen, lui, était différent ; Hao Yue lui était très précieux. Ils partageaient un contrat de sang et le sang de chacun coulait dans le corps de l’autre. Long Hao Chen le considérait presque comme son propre petit frère. En voyant Hao Yue aussi passionné, il avait décidé de faire confiance à l’intuition de ce « petit frère » et s’était résolu à acheter l’orbe de pierre. Il était aussi fermement convaincu qu’il serait capable de gagner cette somme de dix mille pièces d’or dans le futur.

Lin Jia Lu s’avança et sortit sa propre carte en cristal magique pour payer entièrement. Quand Xiao Nuo avait poussé le chariot à l’intérieur, elle voulait au départ discuter un peu avec Lin Xin. Cependant, en le voyant assis en train de réfléchir profondément, elle partit complètement perplexe. Xiao Nuo n’avait jamais vu maître Lin sans qu’il arbore un sourire éclatant.

Long Hao Chen ne tendit pas directement l’orbe à Hao Yue. À la place, il le rangea dans son anneau « Ne m’oublie pas ». Lin Xin était un étranger après tout. Que cet orbe de pierre soit ou non un objet spécial, la salle de vente n’était clairement pas un endroit approprié pour le découvrir.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

4 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 72

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s