Shen Yin Wang Zuo chapitre 77

Chapitre 77 : La Bataille commence (1)

« Calme-toi. » Ye Hua regarda Li Xin, « Tous les talents de l’Alliance se rassemblent ici pour participer à la Sélection. Pourquoi es-tu si surprise que quelques Chevaliers Terrestres apparaissent ici et là ? Il y en aura peut-être même un pour chaque rang de Chevalier Terrestre. N’oublie pas que le Temple des Chevaliers est le plus fort des Six Grands Temples. De plus, notre temple n’est pas le seul à envoyer des chevaliers au cinquième grade, les autres temples envoient aussi leur élite du cinquième grade. Lors de la dernière Sélection, les dix premiers de la finale comptaient bon nombre de concurrents dont la discipline était au cinquième grade. Vous ne devriez pas être arrogants sur votre force ici, même si vous êtes puissant dans la cité d’Hao Yue. Avec vos statuts actuels, votre tâche est de de terminer dans les dix premiers des qualifications avant de faire de votre mieux lors des finales si vous voulez rejoindre une Escouade de Chasse aux Démons. »

Même si beaucoup de jeunes formidables participaient au tournoi, Ye Hua n’était pas inquiet. Long Hao Chen n’a que quatorze ans, il peut encore participer à deux Sélections. Cette fois, notre principal objectif est de lui faire gagner de l’expérience. Pour son rang, nous verrons cela au prochain tournoi. En cinq ans, Long Hao Chen devrait être capable d’atteindre le grade de Chevalier Terrestre, non ? Hmpf, il en sera probablement même au sommet.

Bien sûr, Ye Hua ne dirait pas ces mots à Long Hao Chen maintenant, puisqu’il ne voulait pas faire perdre son esprit combatif à son apprenti.

« Apparemment, les combats des préliminaires sont encore plus brutaux que ceux des finales. Ce sera un tournoi par K.O. Cependant, les concurrents au cinquième grade et au-dessus n’auront pas à se battre durant les deux premiers tours. De plus, le Temple s’arrangera pour qu’ils aient l’opportunité d’être dans les dix premiers. C’est pour que le Temple des Chevaliers ait de meilleurs classements lors de la finale. Ainsi, vous devez vous préparer, ne faites aucune erreur. Dans le cas contraire, il est très probable que vous soyez éliminés lors du premier tour. »

« Oui. » répondirent Long Hao Chen et Li Xin avec respect.

Ye Hua dit : « Bien, vous devriez retourner dans vos chambres pour vous reposer. Avant que le tournoi ne commence, ne sortez pas ; si vous pouvez augmenter votre pouvoir spirituel ne serait-ce que d’un petit peu, vous aurez de meilleures chances de gagner contre vos adversaires. »

Long Hao Chen retourna dans sa chambre ; alors qu’il était sur le point de commencer son entraînement, Ye Hua arriva.

« Professeur. » le salua respectueusement l’adolescent.

Ye Hua fit un geste de la main, lui indiquant de s’asseoir : « Dis-moi ce qui s’est passé depuis que l’épreuve a commencé. »

Bien évidemment, Long Hao Chen ne lui cacha rien. Il rapporta tout en détails, y compris le fait que leur équipe avait abattu avec succès des membres du Clan Luke, du Clan Dike et enfin un Démon Doubles Lames Vert Foncé. Il ne dissimula pas non plus le fait qu’il avait rencontré Lin Xin et Sima Xian après cela.

Quand il entendit l’adolescent dire qu’ils avaient tué un Démon Doubles Lames Vert Foncé, Ye Hua ne put s’empêcher d’esquisser un sourire, mais celui-ci se tourna rapidement en colère.

« Idiot, pourquoi as-tu accepté de faire cette promesse ? Tu as été trompé ! »

Long Hao Chen sembla surpris un moment puis il dit : « Professeur, Lin Xin semblait plutôt sincère et il m’a aussi donné de très bonnes pilules ! »

Ye Hua se mit la tête dans les mains, soupira bruyamment puis lui répondit : « Petit enfant, tu es toujours trop naïf. Tu pensais que tes chances d’arriver parmi les trois premiers n’étaient pas élevées et que donc cette promesse n’était pas très importante, n’est-ce pas ? »

Long Hao Chen ne dit rien, mais il avait effectivement eut cette pensée à ce moment-là.

« Toi, ah, laisse-moi te dire ce qui s’est passé. Il a probablement utilisé la [Technique d’Identification] donc il pouvait voir ton âge et ton niveau de cultivation. Tu n’as que quatorze ans, donc même si tu ne réussis pas cette fois, sera-t-il si difficile pour toi d’y parvenir dans cinq ans ? Je suis presque sûr que ce gamin n’a pas vingt ans, donc il pourra participer au prochain tournoi. De plus, ses compétences magiques ne devraient pas être si simples. »

Long Hao Chen baissa la tête, « Je suis désolé Professeur. J’avais tort. »

Ye Hua soupira lourdement, « Eh bien tu ne peux pas retirer ta promesse puisque tu l’as déjà donnée. Un vrai homme garde ses promesses après tout. (Tr : l’expression chinoise dit littéralement : une promesse vaut mille pièces d’or ; 一诺千金) Laisse-moi jeter un coup d’œil aux remèdes qu’il t’a donné. »

Long Hao Chen sortit rapidement les trois sortes de pilules spéciales et les pilules d’énergie de son anneau avant de les tendre à Ye Hua.

« Hmph, ce petit vaurien a quand même un peu de conscience. Ce sont toutes des pilules du quatrième grade. Si tu vendais ces bouteilles, dix mille pièces d’or ne suffiraient peut-être même pas à toutes les acheter. S’il est vraiment celui qui a élaboré ces remèdes, même s’il a quelques difficultés en magie, il devrait quand même être qualifié pour devenir ton coéquipier. Garde-les bien, tu vas devoir donner tout ce que tu as durant ces prochains jours. Je ne te donne qu’un objectif : arriver jusqu’aux finales. »

Il n’y avait pas de public lors des Sélections de Chasse aux Démons car plus tard, les membres des Escouades avaient à se battre contre les démons. Leurs capacités devaient être gardées confidentielles. Ainsi, les gens ordinaires, bien qu’étant au courant de l’existence de cet évènement, ne savaient rien sur son déroulement ou son résultat.

Le numéro de la plaque de Long Hao Chen était 97, le même que son énergie spirituelle innée. Celui de Li Xin était 98.

Le jour de la compétition arriva. Tôt le matin, Ye Hua amena les deux au Grand Stade de l’Alliance.

Tout le Stade était construit en prenant les Six Temples en compte. Ainsi, à l’intérieur, il y avait six terrains d’épreuves plus petits pour les différents temples. Long Hao Chen et Li Xin utilisèrent leurs plaques pour indiquer leur arrivée à l’Arène des Chevaliers. (Tr : à différencier du Grand Stade, c’est un terrain dans un terrain) Ye Hua, agissant en tant que leur professeur, présenta une lettre d’introduction écrite par le consul d’Hao Yue qui l’autorisait à les accompagner. Bien sûr, il ne pouvait y avoir qu’un professeur représentant pour chaque discipline dans une ville.

Puisqu’ils avaient effectué le test d’âge des os la veille, ils n’avaient qu’à s’enregistrer avec leurs plaques à partir d’aujourd’hui.

« Frère Ye Hua, nous nous retrouvons. » Gui Ying et Gui Wu, père et fils, arrivèrent alors que Long Hao Chen s’enregistrait.

Ye Hua dit, le regard froid comme la glace, « Tu ferais mieux de prier que ton fils ne croise pas Long Hao Chen. » Après avoir fini sa phrase, il entra avec l’adolescent et sa sœur.

Gui Ying répliqua froidement : « Celui qui devrait s’inquiéter serait plutôt toi. »

Ye Hua s’arrêta et sans se retourner, lâcha : « Oh,et va te laver le visage pour que je ne me salisse pas les mains quand le moment viendra. »

« Toi… » Le visage de Gui Ying se déforma de colère et il s’apprêta à passer à l’attaque. Cependant, Ye Hua était déjà parti ainsi que les deux adolescents.

Le Grand Stade de l’Alliance n’était pas à ciel ouvert, chacune des arènes de 65 mètres carrés était sous un grand dôme qui mesurait 300 mètres de diamètre et recouvrait tout le stade.

Quand quelqu’un entrait dans l’Arène des Chevaliers, il était frappé par les fluctuations de magie élémentaire puissante. Ici, la magie élémentaire semblait presque se matérialiser. Bien qu’elle n’ait pas de but offensif, elle créait toujours une sorte de pression invisible.

Au-dessus du dôme, on pouvait vaguement voir de grands symboles magiques. Il y avait des sorts complexes différents partout ; ils avaient chacun leurs propres fonctions.

Au milieu du stade se tenait une énorme place de 200 mètres de diamètre. Le sol était recouvert de sable. On racontait qu’une magie puissante avait été lancée sur le sol pour que peu importe à quel point ce sol sablonneux était détruit, il puisse toujours se restaurer en peu de temps.

Il y avait des gradins autour de la place ; au milieu d’eux, un endroit se détachait : il s’agissait du podium du stade.

« Quelles fluctuations de magie élémentaire puissantes ! » s’exclama Li Xin.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Une réflexion sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 77

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s