Shen Yin Wang Zuo chapitre 78

Chapitre 78 : La Bataille commence (2)

Ye Hua dit : « Le Grand Stade est couvert de formations magiques et elles sont assez puissantes pour résister aux attaques d’une personne au neuvième grade de sa discipline. Comment les fluctuations élémentaires pourraient être faibles ? »

Suivant les instructions des employés du stade, ils arrivèrent à l’endroit où devaient s’asseoir les participants. De nombreuses personnes étaient déjà arrivées et étaient toutes vêtues d’habits d’arts martiaux, l’air vaillant.

Peu de temps après, le dôme commença à s’éclairer et un cercle de lumière dorée se mit à s’étendre. Puisqu’il n’y avait pas de spectateurs, la zone autour du stade était vide. Une dizaine de personnes étaient déjà arrivées sur le podium de l’arène mais à cause de la hauteur de ce dernier, ce qui s’y passait n’était pas visible pour ceux se trouvant en bas.

Une voix puissante résonna depuis le podium, « Enregistrement terminé. Les préliminaires de cette Sélection de Chasse aux Démons vont maintenant commencer. Le règlement de la compétition interdit la mutilation délibérée de son adversaire. Si quelqu’un reçoit une blessure mortelle, son adversaire sera automatiquement disqualifié et les cités auxquelles appartiendront respectivement les participants seront responsables de mener une enquête sur l’éventuel caractère délibéré de l’accident. »

« Tous les combats des préliminaires sont des matchs par K.O. Aujourd’hui se déroulera le premier tour des combats. Il y a un nombre de 138 concurrents inscrits, y compris quatre au cinquième grade. Ceux-là ne participeront pas aux deux premiers tours. Le tirage au sort va maintenant commencer, que tout le monde se tienne prêt. Nous espérons que les participants de chaque cité se surpasseront dans les combats à venir. »

La façon dont le tirage au sort était fait n’était pas connue. Au centre du dôme, une grosse balle de lumière apparut flottant dans l’air. Elle commença à clignoter et des nombres passèrent à toute vitesse.

Li Xin murmura : « C’est si simple pour un évènement aussi célèbre que la Sélection de Chasse aux Démons ! Il n’y a même pas de cérémonie d’ouverture. »

Ye Hua lui répondit avec indifférence, « C’est une compétition d’élite, pas un spectacle. À quoi servirait une cérémonie ? Il doit y avoir cent trente-huit participants et le premier jour, cela fait déjà plus de soixante matchs. Si on perd du temps, alors quand se finirait la compétition ? »

Alors qu’il parlaient, les nombres qui défilaient sur la boule de lumière s’arrêtèrent soudainement. Deux nombres furent projetés dans l’air.

« Premier combat, #29 contre #97. Que les deux adversaires entrent dans l’arène. Ceux qui n’entreront pas dans un délai de dix inspirations seront disqualifiés. »

#97 ? sursauta Long Hao Chen, Mais c’est moi, non ?

Ye Hua et Li Xin eurent aussi des frissons Qui aurait pensé que Long Hao Chen serait désigné pour le premier match ?

Les autres participants autour d’eux tournèrent simultanément leurs yeux vers le magnifique adolescent, Long Hao Chen.

Ye Hua avait déjà récupéré du choc et dit rapidement : « Fais face à ton adversaire avec calme, ne t’arrête pas et frappe fermement. »

« Compris. » répondit Long Hao Chen. Il n’osa pas s’attarder et marcha à grands pas vers l’arène où il entra.

L’adversaire de Long Hao Chen était un jeune homme qui paraissait avoir une vingtaine d’années et était couvert d’une armure en argent. Tout comme l’adolescent, il était un Chevalier Gardien : il avait un bouclier au bras gauche et tenait une épée dans sa main droite.

Un homme d’âge moyen vêtu d’habits blancs dans lesquels il était facile de bouger suivit les deux adversaires dans l’arène. Il était de toute évidence l’arbitre de ce match.

Sans paroles superflues, une fois que les deux jeunes furent au centre de l’arène et à environ cinquante mètres l’un de l’autre, l’arbitre annonça d’une voix forte : « Début du match. Il vous est interdit de mutiler l’autre. Quand l’un abandonne ou n’a plus les moyens de se battre, il perd. »

Suivant la déclaration de l’arbitre, une couche de lumière dorée s’éleva depuis l’arène, en interdisant l’accès aux spectateurs.

Au moment même où Long Hao Chen était sur le point de commencer son premier match, quelque chose se passait dans une autre dimension.

Noir. Il s’agissait d’un monde complètement noir. Des vents sauvages soufflaient avec férocité et la lune dans le ciel brillait d’un éclat sinistre. Il y avait de la lave et des gaz toxiques aussi loin que se portait le regard.

Dans une grotte profonde et lointaine, Hao Yue rampait silencieusement. Un éclat passa dans les yeux de Petite Lumière et Petite Flamme. Devant eux, l’orbe de pierre qui avait été acheté pour dix mille pièces d’or était déjà fendu et craquelé. Des rayons de lumière émeraude en sortaient sans avoir l’air de s’arrêter.

Les deux têtes prenaient de longues inspirations et avalaient ces fils de lumière verte. Les trois veines violettes sur le dos d’Hao Yue luisaient et clignotaient sans cesse et une aura féroce et sanglante émanait de lui. Ses griffes aiguisée s’enfoncèrent profondément dans le sol.

Si on regardait à travers les fissures de l’orbe, on pouvait voir ce qui semblait être une sphère vert émeraude à l’intérieur. Cette sphère avait un aspect écailleux. On pouvait vaguement voire une forme de lézard dans la lumière émeraude miroitante. C’était de cette sphère émeraude qu’émanait une aura imposante et majestueuse. C’était la puissance d’un dragon.

Si Lin Xin pouvait voir la sphère à l’intérieur de l’orbe, il le regretterait jusqu’à ce que ses entrailles en verdissent. Il s’agissait d’une remarquable pilule draconique ! Cette pilule était un remède du septième grade. (Tr : on peut supposer qu’elle est pour quelqu’un ayant atteint ce grade)

La population de dragons était extrêmement petite mais chaque grand dragon authentique était au moins au huitième grade ou plus fort. Les plus puissants seraient des Rois Dragons au dixième grade, ce qui était équivalent à un expert humain du neuvième grade.

Le plus grand problème du clan dragon était la naissance. Il n’était possible de donner naissance à une nouvelle génération qu’une fois par millénaire environ et c’était la cause de la rareté des pilules de dragon. Les pilules de dragon étaient des œufs de dragon qui ne pouvaient pas éclore. Elles ne se formaient qu’après avoir incubé pendant un millier d’années et absorbé l’énergie spirituel du ciel et de la terre.

En voyant à quel point il était difficile pour le clan des dragons de donner naissance à de nouvelles générations, on ne pouvait qu’imaginer à quel degré les dragons chérissaient leurs œufs. Par conséquent, acquérir un œuf de dragon qui était devenu une pilule de dragon était extrêmement complexe. Dans de rares occasions, une pilule de dragon pouvait même surpasser un remède du huitième grade.

Les pilules de dragon étaient utilisées par les humains et les bêtes magiques. Si un humain en avalait, il obtiendrait le sang des dragons et ses énergies spirituelles interne et externe bondiraient d’au moins trois cents niveaux. De plus, leur limite d’énergie spirituelle externe passerait à cinq mille. Utiliser une pilule de dragon garantissait qu’on aurait la capacité d’atteindre le septième grade.

Si une bête magique voulait utiliser une pilule de dragon, les prérequis étaient bien plus élevés. Tout d’abord, il fallait qu’elle soit d’une lignée draconique pour pouvoir la digérer. Ensuite, son niveau devait être inférieur au sixième grade. Ainsi, la prendre la rendrait capable d’évoluer et en terme d’efficacité, cela augmenterait son niveau d’un grade.

Hao Yue absorbait l’aura spirituelle contenue dans une pilule de dragon et en le regardant, il ne semblait pas craindre les effets négatifs que le remède pourrait avoir.

« Houu– » Petite Lumière lâcha un grondement grave. Petite Flamme le regarda et hocha la tête calmement.

Une légère lumière violette émana du sommet de leurs têtes et donna lentement naissance à une corne de la même couleur. Hao Yue chargea alors immédiatement avec elle et on entendit un pa quand la pilule de dragon s’enfonça dans la partie dure de la corne.

Des écailles de dragon sortirent de là où était cette pilule vert foncé.

Les yeux de Petite Lumière et Petite Flamme changèrent complètement à cet instant. De rouge et doré, ils devinrent d’un violet profond. Hao Yue leva ses têtes et regarda au loin, pensant avec nostalgie à son autre monde, le monde de son compagnon.

Grand Frère, attends notre retour !

Petite Lumière baissa violemment la tête, ouvrit grand la bouche et avala la pilule de dragon d’un seul coup. Instantanément, une lumière verte intense surgit de son corps et la bosse sur le cou de Petite Lumière se tortilla alors qu’un pouvoir dévastateur se mit à émaner de sa personne.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Une réflexion sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 78

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s