Shen Yin Wang Zuo chapitre 86

Chapitre 86 : Une Épée Alarmante (4)

Dans le public, Li Xin, qui était debout et avait regardé tout ce temps, serra résolument les poings et agita les bras, « Il a gagné, Hao Chen a gagné ! Quel coup formidable ! »

Ye Hua lui dit calmement, « Assieds-toi. »

Li Xin tira la langue et se rassit vite pour demander doucement à l’homme, « Professeur, avec un tel niveau de cultivation, on dirait que Hao Chen ne sera pas en danger cette fois. Est-ce qu’il pourrait même avoir une chance contre cette personne ? »

Ye Hua lui jeta un coup d’œil et en voyant que les yeux de la jeune fille brillaient d’excitation, il répondit, « Si je ne me trompe pas, cette personne dissimule sa force pour l’instant. C’est aussi une tactique. » Après avoir fini de parler, il se leva lentement et regarda dans la direction de Gui Ying.

Dans le stade, Gui Wu crachait toujours du sang. Fixant son armure réduite en miettes, il divaguait mollement, « Impossible, c’est absolument impossible. Comment son [Emmagasinement de Puissance] a-t-il pu ne pas se disperser plus tôt ? Il est au cinquième grade, il doit être au cinquième grade, il a violé les règles de la compétition ! »

L’arbitre regarda Gui Wu puis se tourna vers Long Hao Chen, Cinquième grade ? Est-il vraiment au cinquième grade ? Un enfant aussi jeune ?

À cet instant, une voix vigoureuse se fit entendre depuis l’estrade, « Ce combat se conclut par la victoire du concurrent #97. Testez son énergie spirituelle ; s’il est vraiment au cinquième grade, il devra abandonner. »

« Oui. » dit l’arbitre en saluant respectueusement dans sa direction. Il fit ensuite quelques gestes pour indiquer à Long Hao Chen de venir. Celui-ci hocha la tête et suivit l’arbitre. Gui Wu et son Lézard à Carapace Écarlate durent bien sûr être évacués par le personnel.

Dans les gradins.

Gui Ying était toujours assis au même endroit, le visage bleu une minute et rouge celle d’après tandis qu’il fixait Ye Hua du regard. À cet instant, il agonisait intérieurement. Chaque pas que faisait Ye Hua faisait comme piétiner son cœur.

Cet endroit était rempli de tellement de nouveaux talents, particulièrement chez les jeunes chevaliers. De loin, il pouvait voir clairement ce genre de scène. Pourtant, celui qui avait perdu était son propre fils. Le pari, le pari…

Ye Hua s’approcha sans se presser de Gui Ying et le regarda froidement, « Le pari, tu l’as perdu. »

Gui Ying serra férocement les deux et se dressa sans peur, « Viens. » En tant que chevalier, il pouvait perdre un pari mais il ne pouvait absolument pas montrer un comportement malhonnête.

Voyant son air maladif, Ye Hua soupira bruyamment et cracha ces mots : « Un maître pour un jour est un père pour une vie, quand nous serons rentrés, allons le voir, j’ai toujours des choses à lui demander. Tu peux partir. »

« Tu… » Gui Ying lança un regard vide à Ye Hua. Il ne l’avait pas giflé comme c’était convenu dans le pari.

Ye Hua lui dit avec indifférence : « Tu devrais remercier Long Hao Chen, j’ai été influencé par sa gentillesse. Les blessures de ton fils ne sont pas légères. »

Gui Ying serra les dents et regarda son ancien camarade, troublé et les cinq sens complètement confus. Ye Hua lui tourna le dos et partit à pas lourds.

Faisant également demi-tour, Gui Ying se dirigea vers l’endroit où se trouvait son fils blessé alors qu’une pensée tourbillonnait dans sa tête : Professeur, à cette époque-là, vous aviez tort…

Peu de temps après que le combat se soit terminé, une voix ferme se fit entendre depuis l’estrade, « Lors du match entre les concurrents #97 et #99, le concurrent #97 a remporté la victoire ! »

Cette information avait été donnée sans explication. On avait donné l’ordre de garder les données sur la cultivation de Long Hao Chen secrètes et de faire savoir à tous les participants que l’énergie de l’adolescent était en-dessous de 2000, qu’il n’avait pas encore atteint le cinquième grade.

Sur l’estrade, un homme âgé était assis, le dos droit. Il sourit et prit un air pensif avant de dire : « Il vient de la Cité d’Hao Yue, possède un Anneau d’Héritage et son énergie spirituelle est au 1803ème niveau. Un Grand Chevalier du neuvième rang qui n’a que quatorze ans. On dirait bien qu’un autre génie stupéfiant s’est montré dans notre Temple des Chevaliers. Transmettez cet ordre : toutes les informations concernant #97 doivent être scellées. Aucune donnée sur lui ne doit jamais filtrer, particulièrement son âge. Hum, non, modifiez directement cela. Déclarez qu’il est âgé de 18 ans et prévenez le Hall d’Hao Yue qu’ils ont pour ordre d’amener des représentants. »

« Oui. » Des subordonnés derrière lui transmirent immédiatement ses ordres.

« Tant que cet enfant grandira sans incidents, la place du Temple des Chevaliers parmi les Six Grands Temples restera à coup sûr stable pour le prochain siècle. Ce dont je suis le plus curieux est à quel point l’énergie spirituelle interne innée de ce garçon est élevée, ainsi que la personne qui lui a remis cet Anneau d’Héritage. »

Un autre ancien s’assit près de lui et révéla un sourire quand il lui adressa la parole : « Quelle chose rare, ce Chevalier Saint agit par affection. Se pourrait-il que vous veuillez élever personnellement cet enfant ? »

L’aîné que l’on nommait le « Chevalier Saint » secoua la tête sans cesser de sourire et répondit, « Les Chasses aux Démons sont un bien meilleur entraînement que n’importe quel enseignement. Je souhaite qu’il soit capable d’entrer dans le top dix dès cette année pour commencer plus tôt son voyage dans le monde des Chasses aux Démons. »

Long Hao Chen revint dans les gradins et regarda en silence Ye Hua, qui était assis à ses côtés. Il était une fois de plus devenu le centre de l’intérêt du public. Pourtant, il ne prêtait aucune attention au regard des autres ; il restait simplement assis, réfléchissant la tête baissée.

Son combat avec Gui Wu avait semblé être très mouvementé mais seul Long Hao Chen savait que rien n’était dû à la chance : il avait tout calculé à l’avance.

Gui Wu avait principalement perdu parce qu’il avait trop compté sur les informations de son père au sujet de l’[Emmagasinement de Puissance]. Long Hao Chen possédait un physique de Scion de Lumière donc n’importe quelle capacité changerait légèrement lorsqu’il l’utiliserait. Ces changements étaient une augmentation de puissance, une plus basse consommation d’énergie spirituelle et une plus longue durée.

Après avoir utilisé l’[Emmagasinement de Puissance], la durée de l’amplification n’était plus de trois secondes mais de quatre. Cette seconde de différence était ce qui avait mené Gui Wu à sa perte. L’[Épine de Lumière] avait été le résultat de plus de 1500 unités d’énergie spirituelle de Long Hao Chen compressées. De plus, ces 1500 unités étaient équivalentes à plus de 2000 unités d’un chevalier ordinaire.

Ce n’était même pas la peine de mentionner le fait que Gui Wu comptait sur deux équipements spirituels : même un Chevalier Terrestre ne serait pas forcément capable de résister à cette attaque.

L’[Emmagasinement de Puissance] était une compétence qui n’avait que « peu d’intérêt », mais si on parvenait à avoir assez de temps pour accumuler l’énergie nécessaire, les effets de cette compétence pouvaient être extrêmement terrifiants. Une compétence formidable qui utilisait l’équivalent de 2000 unités d’énergie spirituelle compressée ! Le coup qu’avait lancé Long Hao Chen pouvait égaler la force des attaques d’un Chevalier Radiant. La seule différence était que son énergie spirituelle était à l’état gazeux au lieu de liquide.

Si Long Hao Chen ne s’était pas retenu au dernier moment quand il avait lancé son attaque, il ne resterait probablement plus grand-chose de Gui Wu.

C’était la première fois que l’adolescent avait utilisé cette compétence à un tel niveau. Par conséquent, il était plongé dans ses réflexions et repensait aux effets positifs et négatifs de cette stratégie d’utiliser l’[Emmagasinement de Puissance]. Quand son énergie spirituelle était encore en train de se compresser, il avait clairement pu sentir qu’elle était en train de subir un changement de qualité, particulièrement dans la zone entourant son Foyer Spirituel Saint. Là, la vitesse de rotation avait soudainement chuté et l’éclat doré s’était grandement affaibli.

Liquéfaction de l’énergie spirituelle. Long Hao Chen pouvait sentir que ce processus était en train de se mettre en place. Pour un expert, quel que soit son rang, un temps de réflexion était extrêmement important à ce moment. À présent, Long Hao Chen avait saisi cette opportunité et était assis, immobile, et réfléchissait à ce qu’il avait expérimenté.

Ye Hua s’assit à côté de Long Hao Chen et ne lui demanda rien du début à la fin. Il alla même jusqu’à empêcher Li Xin de lui parler. Ye Hua ressentait de l’envie envers son disciple, le combat lui avait vraiment été bénéfique.

« Professeur, je vais rentrer pour poursuivre ma cultivation. » murmura l’adolescent à l’oreille de son professeur.

Celui-ci hocha la tête et le regarda tout en tapotant fièrement son épaule.

Long Hao Chen ressentait toujours cette merveilleuse sensation qui était venue avec la réflexion qu’il avait eue juste avant. Il alla même jusqu’à oublier de saluer Li Xin et fila rapidement hors du stade.

« Hu– »  Prenant une profonde inspiration, Long Hao Chen bougea les mains en rythme, imitant les changements dans l’énergie spirituelle qui circulait à travers son corps.

Il devait saisir cette occasion ! Long Hao Chen était en extase : il savait que la compréhension de ce concept était bien plus importante que cultiver son énergie spirituelle jusqu’au niveau 2000.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

2 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 86

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s