Shen Yin Wang Zuo chapitre 99

Chapitre 99 : Affrontement de Chevaliers du Châtiment (1)

La première fois qu’il avait vu ce jeune homme en noir, Long Hao Chen avait immédiatement senti qu’il allait être un adversaire extrêmement puissant. Même quand les trois autres chevaliers, dont Han Yu, étaient apparus, ils ne lui avaient pas laissé une aussi grande impression. C’était une intuition de danger.

Au moment où le jeune dit à Long Hao Chen qu’il n’allait pas invoquer sa monture, il relâcha une immense aura de confiance en soi. La fierté d’une personne devait être cohérente avec ses capacités. Ses yeux se fixèrent fermement à Long Hao Chen mais ce dernier fut incapable de deviner l’état d’esprit du jeune homme en les regardant.

Alors qu’ils se faisaient face, les yeux de Long Hao Chen se remplirent d’un esprit combatif brûlant. Même s’il n’avait que quatorze ans et que sa constitution ne pouvait clairement pas égaler celle de son adversaire qui était dans sa vingtaine, il ne perdait absolument pas en termes de vigueur.

Les caractères de ces deux combattants étaient aussi différents que le ciel et la terre. Long Hao Chen était comme une lame aiguisée qui montrait ses capacités en augmentant sans cesse son esprit combatif, tel un volcan pouvant rentrer en éruption à n’importe quel moment.

Le jeune homme en noir était extrêmement calme et ressemblait à une abysse sans fin qui avalait l’esprit combatif de Long Hao Chen.

Par une grande coïncidence, leur arbitre était le même que celui du match de Long Hao Chen avec Han Yu. Il s’avança calmement et dit, « Le combat peut commencer. »

« Mon nom est Yang Wenzhao. Je penses que tu vas peut-être faire un bon rival dans un futur proche. » Le jeune arborait un grand sourire. Un changement dans son humeur semblait s’être produit. Plus tôt, il était extrêmement calme mais Long Hao Chen n’avait aucun moyen de sentir ses émotions actuelles.

« Mon nom est Long Hao Chen et c’est maintenant que je suis ton adversaire. » dit calmement l’adolescent, « Avant le début du match, son issue ne peut pas être décidée. Le fait que tu appelles ta monture ne me dérange absolument pas, c’est ta propre force. »

Yang Wenzhao acquiesça, « Commençons. » Pendant qu’il parlait, ses mains se déplacèrent vers ses flancs et des lueurs dorées émergèrent en même temps de ses deux mains. Elles se changèrent en deux claymores identiques. Il possédait lui aussi sans aucun doute un outil de stockage magique.

Un Chevalier du Châtiment ! Les pupilles de Long Hao Chen s’étrécirent soudainement et commencèrent à scintiller fortement. Il sortit également ses deux épées, une Épée de Lumière et une Épée de Flammes, qui apparurent instantanément dans ses mains.

C’est vrai, c’était un affrontement entre deux Chevaliers du Châtiment. Une puissante énergie spirituelle fut libérée et les deux jeunes bougèrent en même temps.

Long Hao Chen chargea comme une flèche vers Yang Wenzhao, c’était la première fois de la compétition qu’il prenait l’initiative d’attaquer.

[Halo de Foi], [Faveur du Gardien], [Anneau Imposant], trois compétences d’amplification de Chevalier Gardien apparurent simultanément. Tout en se battant en tant que Chevalier du Châtiment, Long Hao Chen s’appuyait sur ses compétences de Chevalier Gardien.

La raison derrière le fait qu’il n’y avait pas de chevaliers qui décidaient de s’entraîner dans les voies de Gardien et du Châtiment était qu’il y aurait bien trop de compétences à apprendre. Utiliser pleinement une compétence nécessitait que le chevalier puise dans son énergie spirituelle. Plus haut était le niveau de cultivation, plus la compétence était puissante mais plus la consommation en énergie spirituelle augmentait également. S’entraîner en tant que Chevalier Gardien et du Châtiment mènerait à l’utilisation ininterrompue d’une grande quantité de compétences et consommerait bien trop rapidement l’énergie spirituelle du chevalier. De plus, adopter les deux spécialisations en même temps pourrait rendre incapable d’utiliser les compétences des deux voies au meilleur de leur potentiel.

Néanmoins, Long Hao Chen était une exception. Son énergie spirituelle interne innée était de 97, un fait inédit dans toute l’histoire ! Cette énergie spirituelle interne innée lui permettait d’utiliser beaucoup moins d’énergie spirituelle que les autres chevaliers. En plus de ça, il pouvait également comprendre toutes les compétences de lumière bien plus facilement.

Ces cinq dernières années, Long Hao Chen avait étudié sous l’aile de Long Xing Yu puis juste après de Ye Hua. Son dur travail approfondissait son talent inné hors du commun. Dans tout le Hall d’Hao Yue, il était absolument impossible de trouver un autre chevalier aussi assidu que Long Hao Chen.

Le succès nécessitait 99 % d’effort et 1 % de talent. Ce 1 % de talent était la partie la plus importante mais, de la même façon, personne ne pouvait réussir sans faire d’efforts. Cependant, Long Hao Chen avait les deux.

Ses deux épées devinrent blanches, [Pure Lame Blanche].

Selon les règles de la compétition, avant que les deux adversaires ne commencent à attaquer, il doivent être éloignés de 30 mètres l’un de l’autre. En d’autres mots, alors que Long Hao Chen chargeait pour couvrir ces 30 mètres, il avait utilisé quatre compétences l’une après l’autre. Ces quatre compétences n’avaient pas une consommation d’énergie spirituelle très élevée mais en les additionnant, le coût total dépassait 150 unités. Bien sûr, c’était le cas pour les chevaliers ordinaires. Sa particularité était qu’il avait pleinement utilisé ces compétences ensemble. Ses compétences de Chevalier du Châtiment et de Chevalier Gardien agissaient ensemble parfaitement, sans la moindre petite perturbation.

Les huit concurrents restants n’étaient pas les seuls à regarder attentivement ce combat : sur l’estrade, les aînés du Temple des Chevaliers regardaient également avec attention, sans cligner des yeux.

Alors que trois mètres le séparait encore de Long Hao Chen, Yang Wenzhao se mit à bouger. Son pied gauche fit un grand pas en avant et son corps suivit immédiatement. Sa claymore gauche était toujours baissée mais il inclina celle de droite et la leva en diagonale.

D’un seul geste, Yang Wenzhao exposa sa puissance formidable. Il n’utilisa aucune compétence mais la lame de son arme était recouverte d’une aura dorée d’une soixantaine de centimètres de long qui rendait sa claymore plus longue qu’elle ne l’était au départ. Lors de son mouvement suivant, la claymore frôla le sol et frappa vers l’avant.

Stop ! Long Hao Chen s’arrêta soudain au milieu de sa charge comme s’il avait heurté un mur. Il frappa le sol du pied gauche comme s’il avait perdu l’équilibre et était sur le point de tomber quand son Épée de Flammes frappa violemment le sol, le propulsant dans les airs. Il évita juste à temps l’attaque de Yang Wenzhao. Il se saisit de l’opportunité de percer avec son Épée de Lumière et, utilisant la compétence [Charge Épineuse], il visa le torse de son adversaire.

C’est vrai, l’énergie spirituelle du jeune homme surpassait de loin la sienne donc Long Hao Chen avait choisi de ne pas se battre imprudemment et d’utiliser ses compétences à la place !

« Bien ! » cria Yang Wenzhao. Il ne s’était pas attendu à ce que Long Hao Chen utilise une technique aussi embêtante au milieu de son attaque. Il leva son épée gauche tout en frappant la jambe gauche de son adversaire de son pied droit. Contre toutes attentes, il interrompit son mouvement précédent, encore plus brusquement et efficacement que Long Hao Chen.

Ding. L’Épée de Lumière de Long Hao Chen et la claymore de Yang Wenzhao entrèrent en contact. Ce dernier découvrit à sa grande surprise que l’épée de Long Hao Chen ne contenait pas beaucoup de force. Poussé par la claymore qui appuyait sur son bras gauche, l’adolescent profita de l’occasion pour faire tournoyer son corps encore plus vite. Il trancha avec ses deux épées en direction de Yang Wenzhao.

Celui-ci ne bougea pas ni n’essaya d’éviter cette attaque. Il utilisa ses deux claymores, créant par la même occasion de petites ondulations dans l’air.

Des sons métalliques et une série d’explosions se firent entendre. En quelques secondes, les armes des deux combattants entrèrent de nombreuses fois en contact. Les épées de Long Hao Chen étaient comme des hachoirs à viande. En outre, il attaquait sans cesse, utilisant la puissance défensive de Yang Wenzhao pour augmenter sa vitesse de rotation. Cela augmentait encore plus la fréquence de ses attaques.

Petit à petit, un halo doré se répandit sur le corps de Long Hao Chen et sa silhouette devint floue.

Yang Wenzhao commença à arborer un air surpris : la fréquence de ses attaques lui permettait à peine de suivre l’assaut ininterrompu de Long Hao Chen. De plus, les attaques de l’adolescent ne faisaient que devenir plus redoutables et semblaient être sans fin. Durant ce court laps de temps, il avait déjà perdu le compte du nombre d’attaques qu’il avait dû supporter.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

 

Publicités

4 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 99

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s