Shen Yin Wang Zuo chapitre 109

Chapitre 109 : Évolue, Foyer Spirituel Saint ! (3)

Aujourd’hui se déroulait le tirage au sort de la finale. Les 60 concurrents seraient divisés en six groupes aléatoirement et s’affronteraient entre ceux du même groupe.

En d’autres mots, chaque concurrent allait faire neuf matchs. De cette façon, non seulement la probabilité de gagner par chance baisserait mais cela permettrait aussi d’augmenter l’expérience des jeunes. Ensuite, les deux meilleurs de chaque groupe et quatre des six étant arrivés troisièmes, ceux ayant eu les meilleurs performances, entreraient dans le top 16 et s’affronteraient.

Cette final allait être encore plus longue mais il fallait bien se souvenir que contrairement aux préliminaires où il n’y avait presque pas de récompenses, pendant la finale, trois foyers spirituels étaient en jeu ! Pour n’importe qui, quelle que soit sa discipline, un foyer spirituel était très important !

Pendant les qualifications, puisque les combats étaient entre membres du même temple, ils avaient été assez calmes mais pendant cette finale, les concurrents essaieront de se débarrasser de leurs adversaires par tous les moyens possibles. Ils ne se retiendront pas une seule seconde pour gagner ces trois foyers spirituels.

Une douzaine d’employés du Palais Administratif de l’Alliance étaient présents pour vérifier l’identité de chaque concurrent.

Pendant la finale, les professeurs des concurrents n’étaient plus autorisés à regarder leurs élèves se battre. Les Escouades de Chasse aux Démons étaient un secret bien gardé dans l’Alliance. Par conséquent, tout ce qui leur était lié était gardé confidentiel, même si cela concernait de nouvelles recrues.

L’enregistrement ne durait qu’une demi-heure et si on le ratait, on perdait la possibilité de participer aux finales. L’Alliance était très stricte sur le temps car si un expert n’avait même pas la notion de ponctualité, il ferait probablement d’énormes bêtises plus tard.

« Haha, nous allons participer à la finale. J’ai vraiment hâte ! » Un rire candide se fit entendre. Deux personnes se dirigeaient vers le palais, un garçon et une fille.

La fille portait une armure rouge et était assez grande. Son corps agréable était complètement recouvert par son armure, ce qui lui donnait l’air vaillante et redoutable. Ses cheveux roses étaient attachés à l’arrière de sa tête et elle ne portait pas de casque. Son visage était très animé et sa silhouette gracieuse était impressionnante car elle était une preuve de son niveau de cultivation.

Néanmoins, le jeune garçon qui l’accompagnait sortait encore plus du lot. Il était légèrement plus petit que l’adolescente et ses cheveux noirs lui tombaient dans le dos. Ses yeux dorés limpides semblaient contenir un halo tournoyant. Sa beauté et son raffinement étaient encore plus impressionnants que ceux de la fille à ses côtés. Son expression était douce et ordinaire et il arborait un sourire léger. Peu importe comment on le regardait, on ne pouvait voir qu’un mignon petit garçon incapable de faire du mal à une mouche.

Quand ils arrivèrent à la porte du palais administratif, les deux jeunes allèrent immédiatement voir les employés. Afin de ne pas gâcher la force de combat des Six Grands Temples, ils étaient des gens ordinaires et n’appartenaient à aucune des six grandes disciplines.

« Êtes-vous venus participer à la finale ? Montrez-moi la plaque numérotée qui vous a été donnée au début de la compétition. » Ce jeune employé était respectueux envers eux. C’était parce qu’il savait que s’ils pouvaient atteindre la finale de la Sélection de Chasse aux Démons, où combattaient la plus jeune génération des jeunes de l’Alliance, c’était qu’il avaient un grand futur devant eux.

Les plaques du garçon et de la fille furent rapidement examinées et les employés les eurent vite enregistrés.

« Temple des Chevaliers, Long Hao Chen, Li Xin. Venez tous les deux avec moi s’il vous plaît. »
Ces deux adolescents étaient justement ces frères et sœurs adoptifs, Long Hao Chen et Li Xin, qui étaient venus ensemble.

Soudain, une voix agréablement surprise se fit entendre dans leur dos, « Attendez ! Attendez ! Attendez-moi ! » cria l’homme à l’air maladroit qui se précipitait vers eux.

Long Hao Chen et Li Xin se retournèrent et virent un beau visage familier. De longs cheveux verts reposaient sur son épaule. D’un seul geste, il pourrait confondre les gens sur son genre.

Il portait une robe de mage blanche et était toujours d’une beauté hors du commun. Il avait l’air encore plus excité que Long Hao Chen.

« Lin Xin ? » Long Hao Chen lui jeta un regard surpris.

Lin Xin eut un petit rire et dit, « Apparemment, mon choix de parier sur toi était correct ! Vous avez vraiment beaucoup de chance, je ne m’attendais pas à ce que vous passiez tous les deux les préliminaires. Wah, Sœur Li Xin, tu es encore plus belle qu’avant ! Cette armure légère te donne vraiment l’air vigoureux. Hé, si tu arrives à te placer dans le top trois, que dirais-tu de me choisir ? Je te fournirais en pilules.

Li Xin éclata de rire et répondit, « Tu crois vraiment que je peux atteindre le top trois ? Dépêche-toi de t’enregistrer pour qu’on puisse entrer ensemble. »

Long Hao Chen avait eu une une bonne impression de Lin Xin dès l’instant où il l’avait vu. S’il ne l’avait pas rencontré, il n’aurait pas trouvé cet orbe qui semblait si important pour Hao Yue. En plus, les pilules qu’il lui avait donné étaient vraiment extraordinaires pour ce qu’elles lui avait coûté. Sans la bouteille de Pilules de Rassemblement Spirituel, Long Hao Chen n’aurait pas pu atteindre le cinquième grade aussi rapidement.

En entendant les paroles de Li Xin, Lin Xin acquiesça vite et sortit sa plaque numérotée pour la donner à un employé. Les employés furent très surpris en voyant le numéro qu’arborait sa plaque et ils le regardèrent avec encore plus de respect que Long Hao Chen et Li Xin.

« Temple des Mages, Lin Xin. Venez tous les trois avec moi s’il vous plaît. »

Les trois jeunes entrèrent avec les employés et Long Hao Chen dit, l’air ravi, « Frère Lin est vraiment puissant, tes qualifications ont dû se dérouler sans soucis, pas vrai ? »

Lin Xin répondit fièrement, « Ça allait. D’ailleurs, j’ai fini premier du classement de ces qualifications. »

Premier des qualifications ? Long Hao Chen et Li Xin échangèrent un regard, complètement abasourdis. Ils avaient eux-mêmes aux qualifications donc ils savaient parfaitement à quel point elles étaient intenses. Il n’y avait peut-être pas autant de concurrents dans le Temples des Mages que dans le Temple des Chevaliers mais la férocité de leur compétition n’était pas une blague.

Lin Xin avait obtenu la première place lors de ces qualifications. À quel point pouvait-il être fort ? Il était au moins au cinquième grade. Les suppositions de Professeur étaient exactes, alors. Quelle personne incroyable !

Long Hao Chen lui jeta un regard perplexe et dit d’un ton peu convaincu, « Si Frère Lin est si puissant, tu auras plus de chances que moi d’entrer dans le top trois. »

Lin Xin secoua la tête avant de répondre, « Pas sûr, pas sûr. La finale est différente des qualifications : la chance y jouera une part importante. » En entendant les paroles de Long Hao Chen, il donna une réponse à cette supposition pas complètement idiote. Si la finale était comme les préliminaires et qu’il pouvait facilement finir dans le top trois, pourquoi ne pas choisir le coéquipier le plus puissant pour son équipe ? Choisir un coéquipier soi-même était bien sûr le choix le plus préférable.

Pendant qu’ils discutaient, ils étaient arrivés à l’intérieur du Palais Administratif de l’Alliance. Des employés faisaient des signes de bienvenue devant une grande porte voûtée.

Quand la porte fut ouverte, ils arrivèrent dans un grand hall.

Ce hall était de forme circulaire et une terrasse était située à environ deux mètres du sol. D’innombrables chaises étaient arrangées en face de cette terrasse. Le hall semblait pouvoir accueillir environ 500 personnes en même temps.

Un énorme chandelier en cristal pendait du plafond et illuminait la salle.

Lin Xin dit à voix basse, « C’est le petit hall des affaires officielles du Palais Administratif de l’Alliance. Apparemment, c’est ici qu’on fera le tirage au sort. »

Li Xin lui jeta un regard sceptique et répliqua, « Tu connais bien cet endroit ? »

Le jeune homme eut un petit rire, « J’y suis déjà venu quelques fois. »

Long Hao Chen et Li Xin échangèrent un autre regard, trouvant cet ami Lin encore plus mystérieux qu’auparavant.

De nombreuses autres personnes entrèrent dans le hall. Long Hao Chen regarda inconsciemment autour de lui et il trouva rapidement Yang Wenzhao. L’autre jeune le vit également.

Yang Wenzhao était beaucoup plus pâle que pendant les qualifications et dès qu’il vit Long Hao Chen, son expression changea complètement. Il lui lança un regard chargé d’hostilité.

Eh ? Qu’est-ce qu’il lui prend ? Il n’a pas l’air très en forme ! pensa Long Hao Chen alors que son esprit combatif augmentait soudain : si jamais il avait à nouveau la possibilité d’affronter Yang Wenzhao alors il le défierait une fois de plus. Avec l’expérience qu’il avait gagné lors du combat précédent, Long Hao Chen savait ce qui lui avait posé problème. Professeur avait raison, pourquoi est-ce que je l’ai combattu de front ? Est-ce que ma technique n’est tout simplement pas bonne ?

Il vit rapidement un autre visage familier. Non loin de là, un crâne chauve brillait en reflétant la lumière du lustre au plafond. C’était pas Sima Xian ?

Alors lui aussi avait passé les qualifications ! En se souvenant de son style de combat grotesque, Long Hao Chen ne put s’empêcher de sourire. C’était un prêtre qui ne pouvait pas soigner !

« Du, du, du. » En entendant un son familier, Long Hao Chen eut un réflexe conditionné et se retourna. (Tr : bravo Cai’er, tu as bien dressé ton petit copain ^_^ )

Il ne fut pas le seul : dans le hall, au moins dix paires d’yeux s’étaient tournées vers la personne qui arrivait. L’écrasante majorité des propriétaires de ces yeux venaient du Temple des Assassins. Leurs visages étaient couverts par des voiles noirs mais cela ne dissimulait pas le respect qu’il y avait dans leurs yeux.

Yang Wenzhao entendit également ce son. C’était elle, c’était elle, C’ÉTAIT ELLE !

Il ne savait pas pourquoi le Temple des Chevaliers n’avaient pas donné suite à son agression. Lui-même n’était pas allé demandé l’aide de son grand-père. Cette défaite était une honte pour lui donc il voulait lui rendre la monnaie de sa pièce avec ses propres capacités. Néanmoins, quand il vit à nouveau Cai’er à cet endroit, son cœur fut violemment secoué.

Le fait qu’elle puisse apparaître ici signifiait qu’elle participait également à la Sélection de Chasse aux Démons. Par conséquent, elle avait forcément moins de 25 ans.

En se remémorant leur combat d’il y a quelques jours, Yang Wenzhao fut trempé de sueur. Ses blessures étaient complètement soignées mais il eut soudain l’impression qu’elles l’élançaient. L’attaque impitoyable de Cai’er avait laissé une marque indélébile dans son esprit.

C’est à cet instant qu’il vit la réaction qu’avait eu Long Hao Chen en voyant cette fille aveugle avec sa canne de bambou bleue.

« Cai’er, tu es vraiment venue ! » Long Hao Chen s’avança rapidement vers elle. Il ne l’avait pas vue depuis plusieurs jours alors en entendant ce bruit familier venir de la canne en bambou, il sentit que quelque chose s’était libéré dans son cœur. Il lui prit la main presque sans aucune hésitation.

La canne frappa le sol, Cai’er le regarda un instant avant de se libérer la main et de dire timidement à l’oreille de l’adolescent, « Tu sais, il y a beaucoup de monde ici. »

Long Hao Chen secoua la tête, embarrassé, « Désolé, je…est-ce qu’on devrait commencer par s’asseoir au bord ? » Tout en parlant, il ne prit pas la main de Cai’er mais agrippa sa canne et marcha avec elle pour trouver un endroit où s’asseoir.

Yang Wenzhao regarda dans leur direction. Son cœur était rempli de douleur et d’indignation contre ce sale petit morveux. Quel désastre absurde !

Toutefois, les assassins du Temple des Assassins n’étaient pas du même avis que lui. Ils regardaient Long Hao Chen bizarrement. Il semblait être un chevalier ! Quel genre de relation avait-il avec grande sœur #1 ? Bien que Cai’er ne soit classée que dixième des qualifications, tous les assassins qui avaient traversé cette épreuve la vénéraient !

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

4 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 109

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s