Shen Yin Wang Zuo chapitre 113

Chapitre 113 : Combat(s) Anormal/aux (1)

Compétence de chevalier du sixième grade, [Verrou].

Même Yang Wenzhao, avec une force au cinquième grade, s’était senti menacer par cette compétence [Verrou] alors c’était sans parler de ce Xing Xuan dont le niveau de cultivation était bien inférieur à celui de Long Hao Chen. Peu importe le niveau de ses capacités d’esquive, [Verrou] fut complété en un instant et la [Frappe de Lumière Sacrée] vira dans l’air pour toucher l’assassin que poursuivait toujours Long Hao Chen.

Pour les assassins, « Ce qu’il faut le plus craindre est la compétence [Verrou] des chevaliers. Quand un assassin atteint le sixième grade et peut apprendre la compétence [Invisibilité], il sera quand même touché par le [Verrou]. »

Toutefois, ce [Verrou] rapide à apparaître disparut tout aussi rapidement. Après avoir scintillé un instant, la lumière rouge disparut. Puisque Xing Xuan continuait de s’éloigner, la [Frappe de Lumière Sacrée] perdit sa cible et s’écrasa sur le sol.

Bang.

La terre jaune s’illumina soudain et une vue surprenante apparut aux yeux des autres concurrents. Sur le sol, un immense ravin de 15 mètres de profondeur et 10 de long apparut. Toute la terre aux alentours était devenue marron, clairement à cause de la chaleur provoquée par l’attaque. Une puissante aura de lumière s’éleva rapidement du sol.

Quand les deux pieds de Xing Xuan touchèrent le sol, de la perplexité passa dans son regard. En une fraction de seconde, il avait eu l’impression d’être monté au ciel. Il regarda ses alentours et dès qu’il vit l’immense ravin, ses vêtements commencèrent à être trempés de sueur. Si une attaque aussi puissante avait atteint son corps, il avait bien peur qu’il ne reste même pas ses os. Long Hao Chen avait donc volontairement annulé [Verrou] pour que l’attaque ne l’atteigne pas réellement.

Complètement terrifié et extrêmement nerveux, il lâcha, « J’admets ma défaite. Merci d’avoir été clément, mari de grande sœur. »

Comme on pouvait s’y attendre, il abandonna mais cette appellation laissa Long Hao Chen perplexe, « Mari de grande sœur, qu’est-ce qu’un mari de grande sœur ? »

« Vainqueur, Long Hao Chen. » déclara l’arbitre tout en envoyant des regards abasourdis à l’adolescent. Cet expert du septième grade n’avait aucune idée de quelle capacité avait utilisée Long Hao Chen pour découvrir la position de Xing Xuan.

Bien sûr, ils ne savaient pas que la capacité mentale de l’adolescent était à un tout autre niveau et que des gens ordinaires seraient incapables de localiser immédiatement un assassin utilisant [Respiration Retenue]. Plus tôt, quand Xing Xuan esquivait et se dissimulait, Long Hao Chen avait compté sur ses puissantes perceptions et capacités mentales pour suivre les mouvements de l’assassin. Il avait fermé les yeux pour se concentrer sur la localisation précise de son adversaire. C’était pour la même raison qu’il utilisait calmement [Emmagasinement de Puissance].

Long Hao Chen était un chevalier au cinquième grade, cela suffisait à rendre vigilants les autres concurrents du troisième groupe. Ils avaient aussi vu que l’adolescent n’avait même pas invoqué sa monture ! Si ce genre de chevalier du cinquième grade avait aussi une monture puissante alors sa force devait atteindre des niveaux phénoménaux.

Les plus déprimés étaient les quelques assassins. [Verrou], le mari de grande sœur avait une telle compétence, normalement utilisée par les chevaliers au sixième grade. Comment pourraient-ils faire jeu égal avec lui ? Ils ne pourraient au mieux que finir en deuxième place du groupe.

Au moment où Long Hao Chen gagna son premier match, la compétition dans le deuxième groupe était aussi extrêmement féroce et âpre.

« Second match, Lin Xin, Sima Xian, dirigez-vous vers l’arène. »

Lin Xin ne connaissait pas du tout le prêtre chauve et il marcha jusqu’au stade en observant son adversaire.

Il portait une robe de prêtre mais était très robuste. Les corps des prêtres n’étaient-ils pas supposés être fragiles ?

L’esprit rempli de doutes, Lin Xin se dirigea vers le stade.

Sima Xian n’était pas du tout. Le mot « peur » n’existait pas dans le vocabulaire de ce prêtre. Il agrippa son large bâton et se dirigea à grands pas vers l’arène.

L’arbitre dit calmement, « Puisque les prêtres ne sont pas bons en attaque, tant qu’un prêtre réussit à tenir pendant dix minutes, il gagnera le match. Le combat peut commencer. »

Dans un combat en équipe, le plus important pour un prêtre était sa capacité à soigner et à soutenir ses alliés. Par conséquent, un combat pur était complètement injuste pour les prêtres. C’est pour cela que la Sélection de Chasse aux Démons avait instauré ces règles.

En face de Sima Xian, Lin Xin arbora son plus beau sourire, « Bonjour frère Sima. Je suis le mage portant le numéro 1 et aussi celui qui a fini premier des préliminaires. Laisse-moi te donner un conseil : tu ferais mieux d’abandonner maintenant. Si jamais je te blessais, cela affecterait le reste de tes combats, non ? »

Tout le monde savait que, parmi les six temples, les mages étaient les plus puissants en terme de puissance offensive. Les prêtres étaient les plus faibles contre les assassins puis les mages. Lin Xin était en train de dire à Sima Xian que ses attaques étaient très puissantes et qu’il n’allait pas pouvoir les supporter. Par conséquent, pour éviter de perdre la face, il ferait mieux d’abandonner.

Si c’était un autre prêtre qui était sur le point d’affronter le mage étant arrivé premier des préliminaires, il aurait probablement été complètement intimidé. Mais est-ce que c’était le cas pour Sima Xian ? Il était peut-être prêtre mais la seule chose qu’il avait en tête était la violence.

« Abandonner mon cul. J’ai aussi fini premier des préliminaires des prêtres. J’arrive. » Tout en parlant, Sima Xian chargea à grands pas vers Lin Xin. Son bâton sombre surmonté d’une gemme dorée s’illumina soudainement, répandant autour de lui une puissante lumière sacrée propre aux prêtres.

Ce gars était vraiment comme une massue. Lin Xin soupira intérieurement et leva la main droite, y faisant immédiatement apparaître le cristal de nuage ardent qui lui servait de bâton. L’élément de feu autour de lui s’amplifia instantanément. Une épaisse essence de feu rouge emplit l’air entourant son corps.

Devant cette scène, Li Xin fut stupéfaite et même Cai’er fronça les sourcils en sentant l’intensité de l’essence de feu qui emplissait l’air autour d’eux.

Le cristal fut pointé vers l’avant et un immense bouclier enflammé apparut devant Lin Xin. C’était la compétence du second grade [Bouclier de Feu]. Toutefois, lancé par Lin Xin, ce [Bouclier de Feu] faisait trente centimètres de large et quinze d’épaisseur. Son corps était entièrement derrière et cela augmentait la température du stade entier.

Sima Xian frissonnait aussi mais cela n’affecta pas sa charge. Il poussa un cri et son bâton se fracassa directement contre le [Bouclier de Feu].

C’est…C’est vraiment un prêtre ?

Lin Xin écarquilla les yeux, imité par les autres concurrents du deuxième groupe.

Le [Bouclier de Feu] se balança violemment avec un Puff et d’innombrables fissures apparurent à l’endroit touché par le bâton.

Sima Xian ne s’arrêta pas là, son énorme barre frappa le sol, Bang bang bang bang.

Une série de coups tomba sur le bouclier, du feu s’éparpilla dans toutes les directions et le [Bouclier de Feu] finit par ne plus pouvoir résister aux attaques.

La réaction immédiate de Lin Xin fut de jurer mentalement : Merde !

Il leva une nouvelle fois son cristal de nuage ardent sans oublier de chanter une autre incantation. Une puissante flamme sortit de lui, c’était [Anneau de Flammes Répulsif. Tout comme son [Bouclier de Feu], cet [Anneau de Flammes Répulsif] était au moins deux fois plus grand que d’habitude.

Néanmoins, à cet instant, le bâton de Sima Xian s’illumina et un anneau vibrant blanc fut envoyé contre l’[Anneau de Flammes Répulsif].

[Frappe Sacrée].

Les deux attaques entrèrent en collision. Le bâton magique de Sima Xian balaya l’air, Bang, et le [Bouclier de Feu] se dispersa.

Lin Xin était un mage du cinquième grade. Quand on le comparait à Sima Xian, qui n’était qu’au quatrième grade, il y avait un grand écart entre eux. Le contrôle de Lin Xin sur le feu était particulièrement extraordinaire. À l’instant où le [Bouclier de Feu] fut dispersé, un autre apparut aussitôt, suivit par un autre [Anneau de Flammes Répulsif]. Ils frappèrent Sima Xian et le repoussèrent.

Est-ce qu’il y a une erreur ? Ce gars ressemble plus à un guerrier, un guerrier vêtu comme un prêtre.

Lin Xin ne savait pas quoi dire. Il murmura les vers d’une autre incantation et lança une boule de feu rouge-doré. Alors que tout le monde pensait qu’il était sur le point d’attaquer, cette boule de feu se divisa en six plus petites boules de feu qui visaient chacune le prêtre sous un différent angle.

« [Bouclier de Feu] d’élément pur!Voyons-voir comment tu t’en tireras après ça. » cria Lin Xin avec colère.

Sima Xian fit une grimace de dédain, « [Bouclier de Feu] d’élément pur mon cul, je vais le briser de la même manière. » Dès qu’il eut fini de parler, il poussa un cri de guerre et chargea à nouveau. Il leva son bâton et y concentra une grande quantité d’énergie. Un énorme [Marteau Sacré] frappa avec violence le bouclier.

Pendant un moment, une lumière rouge feu et une lumière dorée illuminèrent le stade. Une énergie spirituelle concentrée jaillissait du champ de bataille.

« Grande sœur Li Xin, comment se fait-il que ce que j’entends n’a aucun sens ? » demanda Cai’er à Li Xin, perdue.

Un sourire amer se dessina sur le visage de Li Xin alors qu’elle répondait, « Ne dis pas que ce que tu entends n’a aucun sens…ce que je vois non plus n’a aucun sens. Un mage se bat contre un prêtre mais c’est le prêtre qui attaque et le mage qui défend. C’est vraiment… »

Anormal, c’était un combat anormal. Le prêtre chauve chargeait avec son bâton, tel un dragon, et bombardait sans cesse la défense de Lin Xin.

Ce dernier, de l’autre côté, maintenait sa défense. Il laissait les attaques de Sima Xian pleuvoir sans bouger. Toutefois, il n’utilisait aucune capacité offensive.

Le cristal de Lin Xin réparait occasionnellement ses boucliers et le mage dit d’un ton fier, « Crâne d’œuf, ça va pas le faire. Tu crois vraiment que tu vas arriver un jour à briser ma défense ? Laisse-moi te montrer comment tu réussiras, hmpf. »

Sima Xian renifla froidement, « De quoi faut-il être fier ? Je n’utilise que ma force physique pour t’attaquer. Toi, tu épuises ton énergie spirituelle interne alors tôt ou tard, elle sera complètement vide. Là, on verra comment tu bloqueras mes attaques. » En réalité, il était stupéfait par la puissance de l’énergie spirituelle de Lin Xin. Si jamais il utilisait une puissante magie offensive, il craignait de ne pas pouvoir y résister puisqu’il ne pouvait lancer aucune des compétences défensives normales des prêtres. Cependant, depuis le début, le mage n’avait jamais attaqué. Pourquoi ?

Lin Xin retroussa les lèvres avec dédain et tendit sa main gauche. Une bouteille de cristal y apparut avec une étincelle.

« Si tu veux épuiser mon énergie spirituelle, j’ai bien peur que tu rêves. Grand frère a des pilules. Tu vois, lors d’un combat, chacune de ces pilules peut restaurer 200 unités d’énergie spirituelle. Voyons combien de temps ton corps pourra tenir. »

Sima Xian écarquilla les yeux, « C’est vraiment un acte sans gêne. »

Lin Xin répliqua avec suffisante, « Qu’est-ce que tu appelles sans gêne ? Cette grande compétition n’interdit pas la prise de remèdes. Grand frère a des pilules, grand frère a des pilules, tu en as ? Et puis, pour une aussi petite quantité d’énergie spirituelle, qui contesterait le fait que grand frère prend des remèdes ? »

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

4 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 113

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s