Shen Yin Wang Zuo chapitre 132

Chapitre 132 : Pluie Bleue, Hibiscus de Lumière (1)

Cette essence pure… Bien que les ondulations soient rares, grâce à sa perception extraordinaire, il découvrit immédiatement le chemin qui y menait.

Devant lui, la route se séparait en dix chemins et celui d’où provenait cette essence pure était le troisième en partant de la gauche.

Sans hésiter plus longtemps, Long Hao Chen se leva et s’avança à grands pas dans le troisième chemin.

Au bout de moins de cent mètres, la sensation revint. Oui, c’est bien la bonne direction ! pensa Long Hao Chen, Quelles fluctuations d’essence de lumière ! Ce que je cherche est forcément là.

Il continua de marcher pendant un moment. Quelques temps plus tard une majestueuse porte de lumière apparut devant lui.

Elle était complètement différente de celle qui l’avait amené ici. Elle était beaucoup plus petite : seulement deux mètres de haut, un de large et était de forme ovale. Ses bords étaient bleu clair et de faibles anneaux dorés en sortaient.

C’est…

Est-ce que je dois marcher dans cette porte de lumière ? Long Hao Chen s’arrêta.

Il pouvait sentir que les fluctuations venaient d’ici. Mais plutôt que d’être libérées en continu, elle n’apparaissaient que de temps en temps, et aléatoirement.

En tant que Scion de Lumière, l’affinité de Long Hao Chen avait l’élément de lumière était la plus haute possible. Et ce n’était pas seulement son affinité avec la lumière mais aussi l’affinité que l’élément de lumière avec lui. Tant qu’il pouvait ressentir l’existence de l’élément de lumière quelque part, il s’y sentirait inconsciemment en sécurité.

Après un instant d’hésitation, Long Hao Chen prit une profonde inspiration et posa un pied à l’intérieur de la porte.

Cette fois, il ne se sentit pas mal mais ce qui l’entourait se changea en éclairs de lumière qui tournaient autour de lui. Il sut qu’il était en sécurité et une seconde plus tard, il fut de retour à la réalité.

C’était une grotte. Il y avait d’étranges rochers autour de lui. Après avoir fait un pas à l’intérieur, Long Hao Chen sentit qu’il était de retour dans le monde réel.

La grotte s’illumina soudain d’une lumière bleue et dorée.

La lumière bleue était comme un océan infini qui débordait d’étincelles bleues.

La dorée était comme le soleil à l’aube : elle était chaude, lumineuse, remplie de vie, mais ne blessait pas les yeux. C’était une force de vie exubérante qui repoussait les ténèbres de sa lueur.

C’est…

Long Hao Chen était émerveillé par cette vue. Ces deux couleurs pures étaient si belles, si fascinantes qu’il était complètement immergé dans leur contemplation. Particulièrement celle de la dorée : quand il l’avait vue, il avait eu l’impression d’être revenu à l’époque où son père l’aidait à effectuer son éveil sacré. L’énergie spirituelle liquéfiée à l’intérieur de lui s’agita, le faisant trembler.

Son entrée avait apparemment effrayé les deux lumières car elles arrêtèrent leur progression. Les sensations qu’elles transmettaient à Long Hao Chen devinrent très différentes.

La lumière bleue le sonda mais la dorée, après quelques secondes, lui envoya un fort sentiment de familiarité et se dirigea vers l’adolescent.

Celui-ci ne fit rien. Il resta immobile, en silence. La lumière dorée se jeta sur lui. Quand il fut complètement enveloppé par elle, une chaleur se répandit dans son corps. L’énergie spirituelle qu’il avait en lui accéléra, inarrêtable.

Il ne pouvait rien voir, tout son champ de vision étant submergé par le doré, mais la sensation de familiarité le contenta.

Il pouvait sentir l’essence de cette lumière, sa pureté inépuisable, et s’immergeait complètement en elle.

Le corps de Long Hao Chen, encore drapé de cette couverture d’or, se mit à réapparaître alors que la lumière entrait en lui et disparaissait.

Si quiconque aurait pu voir cette scène, il aurait été stupéfait.

[Corps Brillant], cette compétence formidable des chevaliers au septième grade. L’incarnation de la lumière et sa fusion avec elle.

Long Hao Chen n’était pour l’instant qu’au cinquième grade, et ne l’avait atteint que récemment. Mais il avait réussi. Dans des circonstances ordinaires, même avec un [Corps Brillant Complet], l’énergie sacrée extérieure ne pouvait pas entrer aussi facilement dans le corps. Il avait pourtant réussi cet exploit.

C’était justement grâce à son corps de Scion de Lumière et son affinité avec la lumière, qui lui donnait un contrôle total de cette essence. Et l’essence de lumière le considérait comme son maître sacré, son dieu sacré. Elle était amicale et douce, lui témoignait une affection infinie.

Après un long moment, la lumière se retira enfin et Long Hao Chen revint à la normale. C’est là qu’il ressentit un danger.

L’adolescent ouvrit les yeux pour faire face à une silhouette bleue.

Il ne put s’empêcher d’être extrêmement surpris. En effet, elle lui ressemblait comme deux gouttes d’eau, à l’exception du fait d’être transparente et bleue. Une pression énorme en émanait et semblait être celle de la lumière bleue qui s’y concentrait. L’être leva les bras et deux épées lourdes bleues apparurent dans ses mains. Il se lança vers Long Hao Chen en un [Assaut].

L’adolescent n’avait aucune arme sur lui. Dès qu’il avait repris conscience, il avait inconsciemment activé le Bracelet Divin à son poignet, faisant apparaître un [Manteau de Lumière Sacrée]. Cela lui permit de résister au coup de sa copie bleue.

Bam–

Long Hao Chen recula et les deux épées bleues lancèrent une pluie de [Coups Éclairs] sur son [Manteau de Lumière Sacrée]. Celui-ci s’effondra en une seconde et l’attaque suivante se dirigea vers l’adolescent.

Après quelques instants pour s’ajuster, Long Hao Chen se prépara de manière similaire. Il mit un bras de chaque côté de son corps et deux épées longues et minces apparurent dans ses mains.

[Création d’Arme Spirituelle Condensée].

De l’énergie spirituelle changée en armes. Bien qu’au départ, il n’ait eu aucune idée du genre d’adversaire qu’il affrontait, il avait fini par réaliser qu’il était face à lui-même. Dans ces circonstances, comment aurait-il pu résister à ses attaques sans armes ?

[Création d’Arme Spirituelle Condensée] utilisait de l’énergie spirituelle condensée pour créer des lames. On ne pouvait faire cela qu’après avoir atteint le cinquième grade. Actuellement, Long Hao Chen n’était qu’un Chevalier Terrestre de premier rang donc utiliser cette compétence était très difficile pour lui. En outre, cela consommait énormément d’énergie spirituelle, il ne pouvait pas l’utiliser en dehors des situations d’urgence. Même avec son corps de Scion de Lumière, créer ces deux fines épées avait consommé plus de 500 unités d‘énergie spirituelle et au milieu d’un combat, il allait continuer à en utiliser.

Devant le [Coup Éclair] de la silhouette bleue, les épées de Long Hao Chen se mirent aussi en mouvement. Une lumière dorée apparut brièvement quand les épées s’entrechoquèrent. Sans utiliser de capacités, cet être bleu réussit à annuler la puissance offensive de Long Hao Chen.

L’être ne semblait utiliser que des attaques basées sur la vitesse comme [Coup Éclair]. Il fit apparaître d’innombrables formes d’épées qui attaquèrent l’adolescent.

À cet instant, Long Hao Chen eut l’impression d’être de retour dans la grotte des fourmis-hiboux. Il positionna ses deux épées et se concentra pour garder la tête froide. Bien que les attaques de son adversaire soient extrêmement rapides, il les bloqua toutes.

Long Hao Chen découvrit que son adversaire n’envoyait pas des coups si puissants que ça. Il parvint à les contrer à l’aide de ses armes condensées.

Néanmoins, bien que Long Hao Chen n’ait utilisé aucune compétence, il consommait rapidement son énergie spirituelle, tout comme avant. Dans ce genre de circonstances, il n’avait pas d’avantage.

Eh ? Long Hao Chen découvrit quelque chose d’étrange. Tout en bloquant les attaques de son adversaire, il observa ses capacités.

Il se rendit compte que l’être bleu était devenu beaucoup plus foncé. À chaque fois qu’il attaquait, il s’assombrissait un peu plus.

Depuis le début de la Sélection de Chasse aux Démons, Long Hao Chen avait participé à de nombreux combats. Il en avait perdu certaines, gagné d’autres et certains de ses adversaires avaient été vraiment formidables. Ces combattants l’avaient aidé à gagner de l’expérience.

Long Hao Chen avait fini par comprendre que non seulement il devait faire attention à lui-même au milieu d’un combat mais aussi qu’il était encore plus important d’observer l’état de l’ennemi. Cela prenait en compte les techniques de l’adversaire ainsi que son corps et la force de son énergie spirituelle. Il se concentrait de plus en plus sur cette habitude d’observer.

La première fois que l’être bleu avait lancé un [Coup Éclair], il était très puissant mais dès que son [Manteau de Lumière Sacrée] avait été brisé, sa force avait énormément réduit.

Alors qu’il réfléchissait, Long Hao Chen trouva une réponse à ce mystère.

L’énergie spirituelle de l’être n’avait que peu de différences avec la sienne. S’il venait à en manquer, l’autre serait aussi impacté. Plus tôt, lorsqu’il avait utilisé [Création d’Arme Spirituelle Condensée], l’énergie spirituelle de Long Hao Chen avait grandement diminué, tout comme celle de la silhouette bleue, ce qui avait affecté la puissance offensive de cette dernière. Telle était la réponse.

Dans ce cas, il me suffit de me concentrer sur la défense !

Long Hao Chen était au milieu de ses réflexions quand soudain, son double bleu s’arrêta soudain et bondit dans les airs en tourbillonnant. C’était l’[Épée Condamnante Tournante].

A-t-il copié ma compétence ? se demanda Long Hao Chen, surpris. Pouvant lui-même utiliser cette technique, il comprenait naturellement à quel point elle était formidable.

À cet instant, l’adolescent sourit. Il recula rapidement et chanta une incantation tout en redressant ses épées qui se mirent à briller d’une lueur dorée éclatante.

Il déploya toutes ses capacités mentales, ce qui lui permit d’utiliser trois compétences à la fois.

Trois halos ondulaient autour de sa lame gauche : [Halo de Foi], [Faveur du Gardien] et [Anneau Imposant]. Son épée droite brillait d’un éclat blanc. Il s’agissait d’une [Épée Sainte] en train d’emmagasiner de la puissance.

Depuis qu’il avait atteint le cinquième grade, il pouvait lancer [Épée Sainte]  sans incanter. Il n’avait besoin que de son énergie spirituelle.

Il libéra également un [Manteau de Lumière Divine] de son bracelet pour bloquer le premier coup de l’être bleu.

Tout en reculant de quelques pas, Long Hao Chen termina son incantation suivante à une vitesse ahurissante : [Bénédiction Angélique].

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Une réflexion sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 132

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s