Shen Yin Wang Zuo chapitre 133

Chapitre 133 : Pluie Bleue, Hibiscus de Lumière (2)

Un dragon rugit à l’intérieur du corps de Long Hao Chen, recouvert d’un halo doré. L’énergie spirituelle l’entourant prit la forme d’écailles et il brandit ses deux épées devant lui. C’était la [Frappe du Dragon Ascendant].

La [Frappe du Dragon Ascendant] était une compétence que les deux spécialités, Chevaliers Gardiens et Chevaliers du Châtiment, apprenaient. Par conséquent Long Hao Chen la débloqua de son anneau d’héritage dès qu’il arriva au cinquième grade.

Toutefois, à l’instant où il la lança, l’[Épée Sainte] dans sa main droite n’était pas encore complétée.

Bam–

Les deux adversaires entrèrent violemment en contact en plein air et en une fraction de seconde, l’être bleu se sépara en d’innombrables particules de lumière bleue qui se dispersèrent dans toutes les directions.

Thump, Long Hao Chen revint au sol. Il brilla un peu et sa vision s’assombrit. Il venait d’utiliser un grand nombre de techniques en un laps de temps très court. Même ses capacités mentales ne lui permirent pas d’encaisser entièrement le contrecoup et il pâlit.

Les épées qu’il avait créées se dispersèrent dans l’air. Il n’avait même pas eu le temps de terminer son [Épée Sainte]. Néanmoins, il avait surpassé son double bleu et avait gagné.

Sa victoire avait en réalité été plutôt simple. Il avait gagné car il avait réussi à déterminer la nature exacte de cet être de lumière bleue.

Celui-ci copiait ses compétences ainsi que son énergie spirituelle. Il avait exactement les mêmes compétences mais la quantité d’énergie spirituelle était basée sur celle de l’adolescent.

Dans un tel cas de figure, si Long Hao Chen ne faisait que se défendre, l’être bleu ne s’arrêterait jamais. Une seule erreur et il serait vaincu.

Mais que se passerait-il si Long Hao Chen n’avait plus d’énergie spirituelle du tout ? Avec quoi attaquerait son adversaire ?

Si Long Hao Chen avait lancé autant de compétences, ce n’était pas parce qu’il cherchait à tout prix à gagner mais parce qu’il voulait épuiser toute son énergie spirituelle le plus rapidement possible. Juste avant d’être complètement vidé, il activerait sa technique finale.

Sans énergie spirituelle, les [Épées Condamnante Tournante] ne purent tenir face à la [Frappe du Dragon Ascendant] et l’être bleu fut vaincu et se dispersa.

Cela avait l’air très simple mais il s’agissait en réalité d’une combinaison de connaissances et de force. Si Long Hao Chen n’avait pas bloqué les attaques précédentes, il aurait été blessé, pareil s’il avait agi avant de faire cette prédiction correcte. Ce combat avait été difficile. Bien que le double n’ait pas vraiment eu d’intention de meurtre, Long Hao Chen avait ressenti que s’il était vaincu, il perdrait peut-être quelque chose.

La grotte fut plongée dans les ténèbres. Toutes les lumières colorées disparurent. On pouvait seulement entendre l’adolescent aspirer de l’air à grandes goulées.

Soudain, une lueur apparut devant Long Hao Chen.

Les alentours apparurent alors de nouveau, éclairés par cette lumière brillante.

La grotte était une grotte, comme avant. Cependant, elle était beaucoup plus petite que celle qu’il avait vue auparavant. Il y avait une plateforme ronde devant Long Hao Chen. Le centre de cette plateforme était justement l’endroit illuminé.

Une épée flottait au-dessus, la pointe vers le bas.

Elle était plus petite qu’une épée de chevalier classique, sa lame ne faisait qu’un mètre de long. Sa poignée était elle en revanche plus longue, une trentaine de centimètres.

La lame de l’épée était dorée mais d’un doré discret. Il y avait de nombreuses gravures sur le plat de cette lame qui, une fois rassemblées, formaient un étrange motif d’hibiscus.

L’épée changea soudain de couleur, devenant d’un bleu profond. Elle grandit et les gravures prirent la forme d’une tête de dragon. La lame ressemblait maintenant à une gueule de dragon grande ouverte.

Son manche était le corps du dragon. Bien que la tête et le corps soient assez disproportionnés, ils étaient étrangement harmonieux.

Des anneaux de lumière bleue couraient le long de la poignée bleu foncé. Les yeux du dragon étaient situés sur la garde de l’épée. Une gemme ovale dorée, légèrement plus grande qu’une pièce d’or, était insérée de chaque côté.

L’extrémité de la poignée formait la queue du dragon. Elle se séparait en trois pointes de quelques centimètres de long très aiguisées. Il y avait une gemme bleue de chaque côté du début de l’embranchement.

Dès qu’il vit cette épée, Long Hao Chen devint sérieux. Depuis qu’il était devenu chevalier, il avait vu un certain nombre d’armes. Les épées lourdes classiques étaient celles qu’il voyait et utilisait le plus fréquemment. Il n’avait cependant jamais vu une épée aussi magnifique que celle qui se tenait devant ses yeux.

Il pouvait presque la sentir respirer, elle avait l’air vivante. Elle dégageait la même impression que les lumières bleues et dorées de tout à l’heure mais elle était bien plus douce. C’était particulièrement le cas des anneaux dorés jaillissant de la poignée qui attiraient Long Hao Chen, pas après pas.

Vraiment magnifique. Elle était vraiment magnifique, parfaite.

Quand Long Hao Chen reprit ses esprits, il découvrit à sa grande surprise qu’il avait marché jusqu’à la plateforme et qu’il se tenait juste devant l’épée.

Il déglutit. Est…Est-ce que c’est la récompense que l’on me donne pour les préliminaires ? Rien qu’en la regardant, il pouvait deviner la valeur de cette arme.

Il leva sa main droite et attrapa lentement la poignée de l’épée. Il sentit instantanément une puissante force la fixer à sa paume. Il ressentit ensuite une douleur vive à cet endroit.

Long Hao Chen sursauta mais n’essaya pas d’ouvrir la main car l’aura de l’épée lui disait clairement qu’elle ne lui ferait pas de mal.

Du sang coula goutte après goutte de sa paume, coula de la poignée à la garde de l’épée et jusqu’aux gemmes dorées.

Des traînées de sang s’étendirent sur le corps du dragon jusqu’aux gemmes bleues de sa queue.

Buzz, il y eut un violent tremblement et des dizaines de milliers de rayons jaillirent de l’épée. Long Hao Chen l’éleva inconsciemment au-dessus de sa tête.

Une lumière dorée au centre entourée par une lumière bleue formèrent un énorme pilier qui s’éleva jusqu’au plafond de la grotte. Une énergie spirituelle puissante fluctua et explosa.

Un vent à la fois chaud et rafraîchissant entra dans sa paume et la douleur qu’il ressentait s’évanouit instantanément. Dans le même temps, cinq mots apparurent dans son esprit

« Pluie Bleue, Hibiscus de Lumière. »

C’était son nom.

À l’extérieur de la Vallée de Qiling.

Yang Haohan ne cessait de jeter des coups d’oeil en direction de la vallée depuis le début mais il y avait maintenant quelqu’un d’autre à ses côtés. Il s’agissait du Chevalier Saint du Temple des Chevaliers, Han Qian.

« Maître du Hall, pensez-vous vraiment qu’il réussira à soumettre cette épée ? Toutes ces années, de nombreuses personnes ont essayé mais tous ont échoué. Même son père. »

Yang Haohan sourit légèrement et dit, « Je l’espère. L’épée Pluie Bleue, Hibiscus de Lumière nous vient de l’ère glorieuse. C’était au départ deux épées qui ont été fusionnées en une seule par un artisan divin. Cette épée est consciente et un ancien roi elfe a placé dessus un sceau puissant et intelligent. Tous ceux qui s’approchent d’elle doivent passer une épreuve créée par ce sceau. Seul celui qui réussira cette épreuve pourra l’obtenir.

Personne ne sait quel niveau est capable d’atteindre Pluie Bleue, Hibiscus de Lumière mais d’après les écrits laissés par le roi elfe, cette épée est une épée miraculeuse. Depuis sa création, elle n’a jamais eu un seul maître. Même son puissant créateur n’en était pas digne. Puisque personne n’a pu obtenir l’approbation de cette double épée, le roi elfe a placé un sceau extrêmement puissant sur elle et l’a mise ici en l’attente de la personne qui lui est destinée.

On raconte que la propriété la plus mystérieuse de cette épée est le fait que tant qu’un maître gagne son approbation, il sera le seul capable de l’utiliser, de la même manière qu’un équipement familial. Quelle que soit la force de son maître, elle s’y adaptera. En d’autres termes, cette épée double deviendra forte au même rythme que son propriétaire. As-tu jamais entendu parler d’une épée qui peut grandir ? En plus, elle fait cela sans gemmes ou inscriptions supplémentaires. En réalité, peu importe à quel point d’autres armes sont étranges ou effrayantes, elles ne peuvent pas accomplir cela. »

Les yeux de Han Qian trahirent sa surprise, « Elle mérite vraiment son nom d’épée miraculeuse. Si je comprends bien, si Hao Chen peut obtenir cette épée, il pourra la garder pour toujours ? »

Yang Haoshan éclata de rire, « Ce n’est pas à moi qu’il faut poser cette question. Personne n’a jamais utilisé cette épée donc il n’y a aucune information dessus. Qui pourrait dire quoi que ce soit sur elle ? »

Han Qian sourit, « Maître du Temple, vous pariez vraiment gros, cette fois. »

« Personne d’autre n’a jamais pu la manier donc je ne vois rien de mal à le laisser essayer. Ce vieux morveux a donné la Lame de Samsara à leur Fille Sainte et nous, le Temple des Chevaliers, avons un Scion de Lumière. C’est Pluie Bleue, Hibiscus de Lumière ! Ne me dis pas que tu n’as pas envie de la faire sortir ? On ne peut quand même pas se laisser distancer par tous les autres !

C’est quand même vraiment surprenant, Xing Yu avait un tel fils. Mais je ne comprends pas, il aurait dû savoir que son fils avait le corps d’un Scion de Lumière alors pourquoi n’a-t-il pas laissé le temple mettre tous ses efforts dans son développement ? »

Han Qian proposa : « C’est peut-être pour son coeur. »

« Eh ? » Yang Haohan tourna la tête, surpris, et réalisa : « Tu veux dire que Xing Yu veut laisser cet enfant faire face à la rigueur du monde extérieur et se renforcer graduellement. Comme ça, il aura de meilleures capacités de survie. »

Son interlocuteur sourit et acquiesça, « Pour l’instant, cet enfant est un chevalier digne. C’est rare à cet âge. Un grand talent inné doit apparaître chez une personne compétente pour briller vraiment ! »

Dès qu’il eut fini sa phrase, une lumière éclatante apparut dans le ciel au-dessus de la Vallée de Qiling.

Du doré mêlé de bleu…En un instant, le ciel s’illumina.

« Il a vraiment réussi. » Une trace de surprise passa dans les yeux de Yang Haohan.

Han Qian en fut bouche bée, « C’était vraiment trop rapide. Wow… »

Yang Haohan rit, « Je me doutais que ça arriverait. Cet enfant est le Scion de Lumière. Même si Pluie Bleue, Hibiscus de Lumière a un double élément, son élément principal est la lumière. Comment le Scion de Lumière pourrait-il se faire attaquer par son propre élément ? Ne sois pas inquiet, attendons. Il a besoin d’un peu plus de temps pour fusionner avec elle. »

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Une réflexion sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 133

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s