Shen Yin Wang Zuo chapitre 143

Chapitre 143 : Pour la Gloire des Chevaliers (2)

[Monde Radiant], la compétence de récupération d’énergie spirituelle. Long Hao Chen reçut le soutien de Petite Lumière et son énergie spirituelle presque épuisée se remplit de nouveau. Sans prévenir, Hao Yue chargea vers Liao Yu.

Le Léopard d’Ombre des Neiges voulut toujours résister mais fut attaqué par le feu de Petite Flamme. Petit Vert le mordit également au cou.

Liao Yu, défait, leva les yeux vers Long Hao Chen et soupira, « J’ai perdu. »

Long Hao Chen lui demanda, « Je suis curieux, quelle bête magique essayais-tu d’invoquer ? Pour qu’elle possède une telle puissance… »

Liao Yu ne chercha pas à dissimuler ce fait car, bien qu’il soit mécontent de sa défaite, il approuvait les capacités de Long Hao Chen. Le dernier coup n’avait pas seulement été une question de timing. Si l’attaque n’avait pas été assez puissante, il aurait été impossible pour elle de briser le nuage d’invocation.

« C’est un Oiseau Vermillon Sauvage, une bête mythologique de type phénix du dixième grade.

Même si je ne peux l’invoquer que pour une seule attaque, elle est comparable à celle d’une bête magique au huitième grade. Ce qui veut dire qu’elle peut rivaliser avec des experts aux septième grade de leur discipline. Si l’invocation avait réussi, la situation aurait changé et j’aurais probablement été le vainqueur. »

Le coeur de Long Hao Chen trembla et il songea, Avancer aussi loin dans la compétition n’est donc pas si facile. S’il avait laissé Liao Yu terminer son invocation, il aurait non seulement perdu mais aurait aussi pu être gravement blessé. Après tout, une attaque d’une bête au huitième grade ne pouvait pas être facilement bloquée.

« Gagnant : Long Hao Chen. »

Pendant qu’ils parlaient, le Léopard d’Ombre des Neiges s’était écroulé par terre, la tête arrachée par Petit Vert. Comment une bête magique au quatrième grade pourrait-elle avoir une chance contre une au sixième grade ?

Long Hao Chen descendit d’Hao Yue et alla aider Liao Yu, qui n’arrivait plus à soutenir son propre poids, « La stratégie que j’ai choisi semble avoir été le problème. Je n’aurais pas dû t’attaquer avec [Emmagasinement de Puissance]. »

Liao Yu dit calmement, « Il ne m’était jamais venu à l’esprit que tu aurais un Foyer Spirituel Saint. Et si je ne me trompe pas, il a même déjà évolué une fois. Lorsque le temps sera venu, j’espère sincèrement être placé dans la même Escouade de Chasse aux Démons que toi. »

L’adolescent eut un petit rire et lui répondit, « Je l’espère aussi. » Liao Yu était très probablement le meilleur du Temple Spirituel de la compétition. Être placé dans la même escouade que lui serait par conséquent une très bonne chose. Alors qu’il y réfléchissait, il ne put s’empêcher de songer à Chen Ying’er, qui ne l’avait toujours pas convaincu. Comparé à cette fille aux invocations imprévisibles, Liao Yu était bien plus exceptionnel.

Des membres du personnel descendirent dans l’arène et prirent Liao Yu par le bras pour l’aider à sortir. Il y avait des prêtres du Temple des Prêtres pour le soigner.

Après avoir renvoyé Hao Yue, Long Hao Chen marcha jusqu’aux gradins à grands pas, les poings serrés fermement. Il était désormais dans le top quatre, à un pas du podium. Il ne restait plus que deux matchs avant d’atteindre la première place.

Les participants chanceux choisis pour le deuxième combat étaient les membres du Temple des Assassins et du Temple des Guerriers.
Mais être chanceux lors du tirage au sort ne signifiait pas avoir une victoire facile. C’était même le combat le plus désespéré des finales jusqu’à présent.

Ayant déjà atteint le cinquième grade, le guerrier était plus puissant que son adversaire. En comparaison, l’assassin était au sommet du quatrième grade. Il y avait un écart significatif entre eux.

Mais pour avoir atteint les quarts de finales, l’assassin devait également posséder d’immenses pouvoirs. En outre, il avait trois techniques secrètes et grâce aux piliers qui étaient apparus dans l’arène, il changea le combat en une bataille ardue.

Au total, le match dura une demi-heure. À la toute fin, l’assassin, grâce à un sursaut de volonté, utilisa son propre corps comme appât : à l’instant où l’épée lourde de son adversaire frappa son omoplate, il contre attaqua et poignarda à travers son armure, au niveau de la gorge.

Bien sûr, il ne tua pas vraiment son adversaire mais cette blessure lourde lui assura la victoire. Si l’on voulait résumer le secret lui ayant permis de gagner, alors les mots “seule volonté” seraient les plus appropriés pour cela. Être d’abord mis sous pression puis, au dernier moment, contre attaquer et gagner en un seul coup. Le faible battit le fort, obtint la victoire contre un adversaire au cinquième grade et parvint donc à avancer dans le top quatre.

Sur la plateforme, Ying Suifeng hocha la tête avec approbation. Il décida qu’après cette compétition, il entraînerait cet assassin convenablement.

Le troisième match était un combat entre chevaliers.

Yang Wenzhao se leva et, en tournant la tête vers l’arène, marqua une pause devant le visage de Long Hao Chen. Il était complètement calme et son coeur était dans un état serein.

Avant l’apparition de l’adolescent, il avait toujours été loué comme le plus talentueux de la jeune génération. Ce talent n’était pas seulement en termes de force mais aussi d’attitude.

La force de Long Hao Chen et de Cai’er avait éveillé l’esprit combatif de Yang Wenzhao donc peu importe qui sera son adversaire lors des demi-finales, il déversera toute sa force contre lui.

Son adversaire, un chevalier discret au visage quelconque, ne semblait pas extraordinaire au premier abord mais était pourtant très calme. Il semblait être un peu plus vieux que Yang Wenzhao.

« Yang Wenzhao du Temple des Chevaliers sera contre Duan Yi du Temple des Chevaliers. Que les deux adversaires se préparent. »

« Le combat commence maintenant. »

Lors des préliminaires, Long Hao Chen avait été battu par Yang Wenzhao et puisque ce dernier avait été blessé par Cai’er, Duan Yi avait reçu la première place. Sa force était donc loin d’être ordinaire.

Au signal de l’arbitre, les deux jeunes invoquèrent leurs montures. Ils étaient tous deux au cinquième grade donc, en plus de s’affronter avec leurs capacités, ils allaient également le faire avec la force de leurs montures. Comme Long Hao Chen, qui y était allé à fond, Yang Wenzhao n’allait plus se retenir du tout.

Aujourd’hui, il portait également une armure blanche argentée, bien que ce ne soit pas la même que lors de son combat contre Long Hao Chen, et avait, tout comme avant, deux épées lourdes dorées dans les mains.

En face de lui, Duan Yi était équipé d’une armure, d’un bouclier et d’une épée, tous noirs. C’était quelque chose de rarement vu chez les chevaliers. L’armement et l’armure de Duan Yi étaient bien plus épais que la normale.

À cet instant, Long Hao Chen était depuis longtemps déjà arrivé aux côtés de Cai’er et regardait attentivement le combat qui commençait devant lui. Il n’avait jamais vu la monture de Yang Wenzhao auparavant donc c’était une opportunité parfaite pour l’observer. C’était peut-être parce qu’il l’avait déjà vaincu auparavant mais, contrairement à ce à quoi on pourrait s’attendre, il espérait vraiment que Yang Wenzhao l’emporte sur son adversaire.

Les deux épées lourdes firent apparaître des lignes de lumière mystérieuse lorsqu’elles tranchèrent l’air devant Yang Wenzhao. Un hexagramme apparut en face de lui.

« Xululu ! » Une licorne se matérialisa en hennissant, parmi les cris de surprise du public.

Elle était entièrement blanche, sa crinière était dorée et une corne dorée en forme de spirale se dressait fièrement au sommet de sa tête. Elle avait deux grandes ailes duveteuses, d’un blanc pur bordé de plumes dorées aux extrémités. Son corps émettait des anneaux de lumière dorée les uns après les autres.

C’était une Licorne de Lumière Étoilée !

Long Hao Chen avait déjà vu ce type de licorne de ses propres yeux, avant d’être rejeté par leur roi. Il se souvenait clairement de ces êtres qu’on appelait les plus nobles des licornes. Il ne s’attendait vraiment pas à ce que la monture de Yang Wenzhao en soit une.

La Licorne de Lumière Étoilée qui se trouvait devant lui faisait trois mètres trente de long et presque deux mètres soixante-dix de haut. Elle était en train de déployer lentement ses ailes blanches. Bien qu’elle n’ait pas encore atteint l’âge adulte, sa beauté était déjà surnaturelle.

Il est bien connu que les Licornes de Lumière Étoilée sont considérées comme les meilleures montures possibles pour les chevaliers. Une Licorne de Lumière Étoilée ayant atteint l’âge adulte, bien que n’étant qu’une bête magique au huitième grade, avait une compatibilité très haute avec les chevaliers. Même une bête magique au neuvième grade ne peut pas s’y comparer. Cela signifiait que Yang Wenzhao était déjà un Chevalier Aéroporté. (Tr : si vous avez oublié ce que c’est, allez jeter un coup d’oeil au chapitre 49)

Boum.

Alors que Long Hao Chen admirait la licorne, de l’autre côté de l’arène, Duan Yi termina aussi son invocation.

Sa monture était loin d’être aussi belle et fascinante que la Licorne de Lumière Étoilée. Elle était en réalité bien plus terrifiante.

Avec plus de trois mètres de large, dix de haut et quatre membres robuste, cette créature ressemblait à un pilier massif. De longs poils rouges pendaient, deux défenses dépassaient de sa bouche mais sa particularité la plus exceptionnelle était la corne rouge doré qui sortait de sa tête.

C’était…

Un Mammouth à Corne Dorée, une monture possédant deux éléments, le feu et la lumière, au sommet du huitième grade. Mais ce mammouth n’avait pas non plus atteint l’âge adulte. Si c’était le cas, il serait deux fois plus grand. Même comme ça, cette bête terrifiante devrait être entre le sommet du sixième grade et le septième grade et surpasserait la Licorne de Lumière Étoilée en termes de puissance.

La veille, que ce soit Long Hao Chen, Yang Wenzhao ou Duan Yi, aucun d’eux n’avait révélé sa monture. Aujourd’hui, après les avoir invoquées, le silence régnait sur la plateforme.

Même si les autres temples ne voulaient pas l’admettre, ils comprenaient. Le Temple des Chevaliers méritait entièrement sa place de numéro un.

Il n’y avait pas qu’un seul jeune chevalier puissant.

Long Hao Chen, Yang Wenzhao et Duan Yi pouvaient tous les trois êtres appelés des chevaliers talentueux et même le fier Han Yu, qui avait été éliminé par Long Hao Chen durant les préliminaires, était un chevalier au cinquième grade. Un autre avait été éliminé la veille. Même Li Xin, une femme chevalier possédant une Licorne Rose, avait également atteint la finale.

S’ils n’avaient pas été aussi malchanceux lors du tirage au sort, peut-être que le top quatre aurait été l’affaire exclusive du Temple des Chevaliers.

Yang Wenzhao grimpa en un seul bond sur sa licorne. En face, le Mammouth à Corne Dorée était bien trop grand, bondir n’était pas très réaliste donc Duan Yi dut se résoudre. Sa monture leva l’une de ses pattes avant, le chevalier bondit dessus puis, avec un autre saut, atteignit la nuque du mammouth.

La licorne partit au galop et déploya ses ailes. Une aura dorée émanait de ses sabots, libérant une sensation de noblesse, de grâce, de majesté.

En voyant la Licorne de Lumière Étoilée s’envoler, Long Hao Chen entendit des soupirs admiratifs derrière lui.

Yang Wenzhao ressemblait à un prince sur son cheval blanc.

Mais tout le monde n’était pas en train de le louer : il y avait au moins une exception.

Quand elle vit Yang Wenzhao s’élever dans les airs, Chen Ying’er, qui était assise à côté de Wang Yuanyuan, fit la moue et dit, « Imbécile frimeur. »

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s