Shen Yin Wang Zuo chapitre 145

Chapitre 145 : Une Bataille Transcendant les Cieux (1)

Huang Yi s’était préparé à l’avance : pendant la demi-finale, s’il se retrouvait contre Long Hao Chen ou Yang Wenzhao, il abandonnerait directement et combattrait l’assassin pour la troisième place. Tant qu’il pouvait atteindre le podium, quel que soit son rang, il recevrait un foyer spirituel et pourrait également choisir quelqu’un pour son escouade.

S’il était chanceux et tirait au sort l’assassin dès le lendemain, héhé, ce serait encore plus simple. Une fois en finale, il n’aurait plus qu’à viser la première place.

Depuis le début de la compétition, Huang Yi se considérait plutôt chanceux, particulièrement pour le groupe où il avait été réparti. Si Wang Yuanyuan avait été un tout petit peu plus forte, il n’aurait même pas atteint le top 16. Jusqu’à maintenant, sa chance lors de la finale avait été très bonne. Il n’était pas tombé sur un adversaire extrêmement puissant et souhaitait que cela reste le cas.

Alors que Huang Yi était perdu dans ses pensées en train de développer les scénarios possibles en fonction de ses plans, Cai’er bougea brusquement. Telle un éclair noir, elle chargea vers l’endroit où était situé le mage.

Elle était tellement rapide que son image se troubla.

Huang Yi sentit instantanément de la sueur froide couler dans son dos. S’il ne s’était pas immédiatement décalé, cette charge aurait probablement signifié la fin du match.

Cependant, sans même lui laisser le temps de se réjouir, Cai’er arriva là où il se tenait auparavant. Mais elle ne lança pas son attaque comme Huang Yi s’y attendait, pas du tout. Sa canne frappa légèrement le sol et elle utilisa cet élan pour se remettre à charger. Ce bambou extrêmement résistant semblait être comme la corde d’un arc : il poussait Cai’er vers l’avant.

Huang Yi fut ébranlé, Elle a disparu ?

Dès qu’elle s’était remise en mouvement, Cai’er s’était évanouie dans la nature, sa silhouette s’était dispersée.

Peng–

Un coup puissant porté à son cou fit immédiatement perdre connaissance à Huang Yu. Sa fée élémentaire de terre sembla horrifiée et se retransforma en une lumière jaune qui disparut dans son torse.

Huang Yi s’écroula et derrière lui, on put voir Cai’er qui tapait doucement le sol avec sa canne pour retourner dans les gradins.

Plus loin…

Les concurrents poussèrent tous des cris d’étonnement, particulièrement Yang Wenzhao. il voulait vraiment savoir si cette fille était réellement aveugle.

Huang Yi avait été trompé. Cai’er n’avait pas du tout été affectée par la [Chute de Pierres]. Lorsqu’elle s’arrêtait ou se lançait dans la mauvaise direction, tout était pour l’embrouiller.

Sa dernière charge, directement dans l’air, avait été faite grâce à un [Double d’Ombre].

« Temple des Assassins, vainqueur : Cai’er. »

La jeune fille retourna aux côtés de Long Hao Chen. Ce dernier ne put s’empêcher de la fixer d’un air ahuri. Il se souvenait encore à quel point son propre combat avec Huang Yi avait été difficile. S’il n’avait pas invoqué Hao Yue, il n’aurait probablement même pas gagné contre lui. Et pourtant, devant Cai’er, le mage avait semblé si faible. Cai’er n’avait même pas utilisé ses compétences et l’avait écrasé sans aucune difficulté.

« Cai’er, tu n’es pas influencée par les sons ? » lui demanda-t-il à voix basse.

La jeune fille répondit, « Même si je suis aveugle, mes cinq autres sens sont beaucoup plus aiguisés que la normale. Comment pourrais-je être trompée sur quelque chose de lié au son ? Les ondulations de magie autour de lui et son odeur m’ont permis de déterminer sa position. »

Pris d’une inspiration soudaine, Long Hao Chen s’exclama « Alors c’était ça. Pas étonnant que l’autre jour, tu m’aie promis… »

« Mh ? » Cai’er, interloquée, inclina la tête dans un angle étrange.

Long Hao Chen dit, « En fait, même Yang Wenzhao n’est probablement pas à la hauteur. Pourquoi ne pas inverser notre promesse ? Si tu peux avoir la première place, je te laisserai me serrer dans tes bras. »

En entendant ces mots, Cai’er rougit immédiatement et s’approcha de lui sans un bruit.

Pas étonnant que Long Hao Chen soit aussi peu confiant lorsqu’elle était impliquée. Ce n’était pas seulement une question de force, s’il venait à tomber sur Cai’er, il ne pourrait jamais l’attaquer et encore moins y aller à fond. Quand aux rangs de la compétition, il n’y prêtait aucune importance. Tout comme Huang Yi, pouvoir entrer dans le top trois et recevoir un foyer spirituel en récompense lui suffisait.

Les quart de finale étaient donc terminés et les quatre participants restants de la Sélection de Chasse aux Démons étaient Long Hao Chen, Yang Wenzhao, Mu Ning et Cai’er.

Parmi eux, Mu Ning était l’autre concurrent du Temple des Assassins encore en lice.

Il ne restait désormais plus que des jeunes du Temple des Chevaliers et du Temple des Assassins, deux contre deux. Au premier abord, les plus puissants devraient être les chevaliers. Toutefois, personne n’osait négliger l’existence de Cai’er. Seuls les membres du Temple des Assassins connaissaient sa véritable puissance.

Même si Mu Ning perdait, tant que Cai’er parvient à obtenir la première place, la gloire du temple des Chevaliers sera éclipsée par le Temple des Assassins.

Toutefois, la relation entre Cai’er et Long Hao Chen était quelque chose que tous pouvaient voir. Dans l’histoire, ils étaient probablement les plus jeunes amants faisant partie d’un Escouade de Chasse aux Démons et également ceux avec le plus de potentiel.

Après avoir raccompagné Cai’er, Long Hao Chen revint à son hôtel et se dirigea vers la chambre de Ye Hua.

« Professeur. »

En voyant l’adolescent, Ye Hua eut un léger sourire, « Le match d’aujourd’hui s’est déroulé sans difficultés, j’imagine ? »

Long Hao Chen sourit, « Je suis déjà dans le top quatre ! »

Et il détailla tous les combats de la journée.

Les yeux de son professeur brillèrent et il rit doucement, « Tes résultats dépassent déjà de loin mes attentes. On dirait que tu n’auras pas besoin de participer une deuxième fois à la compétition. »

Après avoir hésité quelques instants, Long Hao Chen dit, « Professeur, je dois vous consulter au sujet de quelque chose. »

« Dis-moi. »

L’adolescent continua, « Cai’er est aussi entrée dans le top quatre et elle est vraiment très forte. J’ai dû avoir recours aux pouvoirs d’Hao Yue pour battre Huang Yi mais il n’a pas pu résister un seul instant face à elle. Demain, ça va être les demi-finales. Si je tire Cai’er au sort, je pense à abandonner ce match et à viser la troisième place. Comme ça, j’aurais juste à vaincre l’autre assassin et tant que je peux finir sur le podium, j’aurais l’opportunité de recevoir un foyer spirituel. Par contre, si mon adversaire de demain n’est pas Cai’er, je donnerait tout ce que j’ai. »

« C’est parce que tu es incapable de te battre contre elle que tu choisis d’abandonner ? » Ye Hua comprenait très bien son disciple. Bien que Long Hao Chen ait un grand coeur, il était déterminé à gagner et n’abandonnerait jamais juste parce que son adversaire est puissant.

L’adolescent hocha lentement la tête.

Après un instant de silence, Ye Hua parla enfin, « C’est ta compétition donc tu peux faire ce choix toi-même. »

Long Hao Chen fut surpris. Vu sa personnalité, il se serait attendu à ce que son professeur le gronde violemment.

Ce dernier rit humblement, « Ne réfléchis pas trop, beaucoup de choses sont décidées par le destin. Pendant cette compétition, tu as déjà montré que tu n’étais pas ordinaire. Quand elle sera terminée, tu devras entrer dans une Escouade de Chasse aux Démons et à partir de ce moment-là, tu seras obligé de prendre beaucoup de décisions seul. Je ne peux pas rester éternellement à tes côtés pour t’aider à les prendre. Cependant, tu dois garder en tête qu’il ne faut pas regretter les choix que l’on fait. Peu importe ce qui est bien ou ce qui est mal, tu devras faire ce choix toi-même et assumer les responsabilités que cela implique. »

« Oui. » Ayant reçu l’approbation de Ye Hua, Long Hao Chen calma sa respiration et lui dit au revoir avant de retourner dans sa chambre pour cultiver.

La porte se ferma et Yang Wenzhao resta assis quelques secondes en silence avant de soupirer doucement, « Stupide gosse, comment cela pourrait-il être aussi simple !? Si vous entrez tous les deux sur le podium alors selon les règles des Escouades de Chasse aux Démons, vous ne pourrez pas être placés dans la même escouade. »

Il n’avait pas mis Long Hao Chen au courant car, au fond de lui, il était un peu égoïste. Pourquoi laisserait-il son disciple abandonner autant pour une simple fille ? Seuls les cieux décideront.

Ce que Ye Hua ne savait pas, c’était que ne pas expliquer ces règles à Long Hao Chen allaient le mener à de grandes complications.

Stade des Chevaliers, après un total de deux semaines de combats acharnés, les demi-finales allaient enfin avoir lieu.

Quand Long Hao Chen prit Cai’er par la main pour l’emmener jusqu’au stade, tous les spectateurs s’étaient tus.

Ces demi-finales se déroulaient entre les chevaliers et les assassins et étaient une compétition féroce entre ces deux temples. Aujourd’hui, qui allait saisir cette opportunité décisive ? Cela allait tout d’abord dépendre du tirage au sort.

Comparé aux autres jours, Yang Wenzhao était beaucoup plus serein. Il avait atteint la demi-finale et n’avait pas des attentes excessives en termes de tirage. Bien qu’il soit paisible extérieurement, il était également très concentré. Peu importe contre qui il finirait, il allait tout donner pour vaincre son adversaire. Il avait même hâte de combattre Long Hao Chen ou Cai’er. Il savait que s’il tombait sur Long Hao Chen il aurait de plus grandes chances de victoire mais s’il s’agissait de Cai’er, il ne perdrait pas confiance non plus. C’était pour la simple raison que, selon les règles de la compétition, si un Chevalier Aéroporté affrontait un assassin, le chevalier n’aurait pas le droit de voler. En outre, l’assassin n’aurait pas de piliers où se dissimuler.

Han Qian, Ying Suifeng et les autres vice-maîtres de hall arrivèrent sur la plateforme, une fois de plus.

Bien que les vice-maîtres de hall des quatre autres temples n’étaient pas de très bonne humeur, ils étaient toutefois relaxés. Après tous, les concurrents de leurs temples avaient déjà été éliminés.

Han Qian et Ying Suifeng arboraient des expressions complexes. Personne ne pouvait deviner ce à quoi ils pouvaient bien penser.

Un halo sépara les six experts et les quatre concurrents.

Han Qian prit une profonde inspiration et dit doucement, « Le tirage au sort est sur le point de commencer. »
Quatre têtes se levèrent simultanément et les jeunes se retrouvèrent entourés par le halo. La seule personne sereine parmi eux était Cai’er.

Les six vice-maîtres de hall étaient très concentrés et leurs sens étaient aiguisés à l’extrême.

Un moment historique était sur le point d’avoir lieu. La chance avait été un facteur important lors des stades précédents de cette compétition mais maintenant, elle n’allait plus vraiment être utile.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s