Shen Yin Wang Zuo chapitre 167

Chapitre 167 : Mon Idiot ! (3)

Tôt le matin, à l’heure du petit-déjeuner.

Quand Long Hao Chen et Cai’er arrivèrent ensemble devant leurs compagnons, tous, y compris Gao Yingjie, sentirent que quelque chose était différent chez eux.

Bien que Cai’er soit aveugle, il y avait tout de même eu un changement dans l’atmosphère. Cependant, vu qu’elle portait son voile noir, personne ne pouvait voir l’expression actuelle de son visage.

Les neuf autres Escouades de Chasse aux Démons nouvellement formées étaient aussi en train de manger dans la même pièce. Plus tard, leur voyage continuerait.

Lin Xin murmura dans l’oreille de Long Hao Chen, « Bien joué capitaine. Tu mérites vraiment d’être appelé un jeune héros. »

Interloqué, Long Hao Chen répondit, « Quoi ? »

Lin Xin eut un petit rire et lui expliqua, « La nuit dernière, je suis allé dans ta chambre pour te voir mais il n’y avait personne. On dirait que tu n’es pas retourné dans ta chambre de toute la nuit. Retiens-toi – tu devrais te retenir. »

Ce n’est que là que Long Hao Chen comprit la raison derrière les expressions sur les visages de ses compagnons et il déclara instantanément, embarrassé, « Il est temps de manger, dépêchons-nous. » Tout en parlant, il donna un bol de porridge à Cai’er, se servit un peu de nourriture puis se mit à manger.

Bien que l’expression de Sima Xian ne soit pas aussi vulgaire que celle de Lin Xin, il jetait également des regards perplexes à Long Hao Chen tout en ayant les pouces levés dans sa direction.

Cependant, l’adolescent mangeait la tête baissée donc il ne vit rien du tout.

Mais quand ils eurent fini de manger et furent remontés dans le carrosse, Gao Yingjie passa à côté de l’adolescent et laissa échapper une petite phrase, « Ce développement est un peu précipité, non ? »

Un changement apparut au coin de la bouche de Long Hao Chen mais au final, il n’expliqua pas aux autres ce qui s’était réellement passé. Il n’arrivait pas à trouver le courage de dire, En fait, je n’ai rien fait de tout ça ! Ce matin, quand Cai’er s’était réveillée à côté de lui, elle l’avait serré dans ses bras après l’avoir vu. D’ailleurs, Long Hao Chen se sentait beaucoup plus en contrôle de lui-même que la nuit dernière. Tenir le corps de Cai’er avec la couverture entre eux avait déjà été une grande épreuve pour sa volonté.

Il avait un côté un peu moqueur donc il put seulement admettre à ses camarades qu’il n’était pas totalement innocent.

Au contraire de ce à quoi on pourrait s’attendre, Cai’er n’était pas le moins du monde timide. Sa timidité et ses autres émotions cachées étaient des choses qu’elle ne révélait qu’à cet idiot. Aux yeux des autres, elle était la même qu’auparavant ; une jeune fille glaciale et le meilleur assassin de sa génération. Lors des dix jours suivants, les membres des nouvelles escouades passèrent la plus grande partie de leur temps dans les carrosses, y restant du matin au soir, tandis qu’ils progressaient vers la frontière est de l’Alliance.

Gao Yingjie fit ce qu’il avait dit et transmis quotidiennement son expérience à Long Hao Chen. Bien que ce soit à ce dernier qu’il parlait, les autres l’écoutaient aussi. Dix jours passèrent et tous sentirent avoir beaucoup tiré de la situation.

Dans le même temps, grâce aux Pilules de Rassemblement Spirituel de Lin Xin, l’énergie spirituelle interne de Sima Xian et Chen Ying’er augmentait extrêmement vite. Bien entendu, Shi Xiaoxue ne pouvait pas profiter d’un tel traitement car elle ne faisait pas partie de leur escouade. Fabriquer ces Pilules de Rassemblement Spirituel était bien trop coûteux.

Durant cette courte période, la position de chaque membre de l’équipe fut établie avec Long Hao Chen en tant que capitaine et Cai’er comme attaquante principale. Lin Xin était en charge des affaires financières et les deux brutes, Sima Xian et Wang Yuanyuan, ne s’embêtaient pas beaucoup avec ça ; seul le combat leur importait. De même, Chen Ying’er était encore moins intéressée.

La Cité Exorciste, c’était la ville la plus stratégique de la zone frontalière de l’Alliance des Temple. Cette ville était presque construite comme une forteresse, au sommet d’une chaîne de montagnes et encadrée par deux énormes sommets. Le terrain lui donnait l’apparence d’une forteresse inatteignable, extrêmement difficile à attaquer.

La Cité Exorciste était également appelée Chaîne de Montagnes Exorciste et pouvait être décrite comme une longue chaîne montagneuse qui bloquait les démons et s’étendait sur plus de mille cinq cents kilomètres. Elle était également connue comme le col montagneux important qui symbolisait la résistance de l’Alliance des Temples contre les attaques des démons venant de l’est. En d’autre mots, si jamais la Cité Exorciste venait à tomber, les armées démoniaques pourraient marcher droit dans le territoire de l’Alliance.

Pour cette raison, l’Alliance des Temples avait placé une force militaire massive à cet endroit et le quartier général du Temple des Assassins. C’était l’endroit où Cai’er avait passé toute son enfance. Et ce jour-là à midi, les dix carrosses venant de la Cité Sacrée arrivèrent à la Cité Exorciste. Sous la tutelle du Temple des assassins, les membres des escouades s’installèrent dans un hôtel à l’est du bâtiment du gouvernement.

S’étant reposés l’après-midi, les adolescents furent menés après le dîner à un hall de conférence par leurs chefs d’équipe respectifs. Ils avaient enfin atteint le lieu de leur prochaine mission.

Les dix Escouades de Chasse aux Démons étaient assises sur dix colonnes avec chaque capitaine sur le premier siège. Long Hao Chen était au premier rang, à côté de Yang Wenzhao.

De temps en temps, ce dernier tournait la tête pour jeter un œil à Chen Ying’er, assise à la dernière rangée de la première escouade. Cependant, cette dernière ne le regarda pas en retour, bien qu’elle ait parfois examiné ses alentours avec quelques coups d’œil.

Long Hao Chen trouva Li Xin, qui était au deuxième rang, et la salua d’un signe de la main. Li Xin était la vice-capitaine de la quatrième Escouade de Chasse aux Démons et avait une position très élevée dans son équipe.

Dix chefs d’équipe étaient assis sur une rangée de sièges mais il restait encore deux places vides. Il manquait donc encore d’autres personnes.

Des pas résonnèrent et tous tournèrent inconsciemment la tête vers la porte pour voir un homme et une femme entrer, suivis de plusieurs gardes du corps vêtus d’une tenue d’arts martiaux.

Les deux semblaient avoir environ trente ans. L’homme portait des vêtements militaires noirs brodés de fils d’or et qui semblaient luxueux. Il était mince, avait un beau visage, de courts cheveux violets et semblait rempli de vitalité. Des éclats de froideur et de fierté passaient dans ses yeux. Une atmosphère glaciale remplit immédiatement le hall dès qu’il entra. À ses côtés se trouvait une femme vêtue d’une robe de mage bleue, le corps entouré d’une essence d’eau concentrée qui pulsait comme si elle était vivante. Elle semblait assez jeune comparée à l’homme qui l’accompagnait, avait des cheveux bleu clair et un visage agréable, naturellement éclatant. Ses yeux charmants passèrent sur la foule comme si elle cherchait quelqu’un en particulier.

En voyant ce couple, Long Hao Chen resta figé pendant un moment. Il ne savait pas pourquoi mais ils lui semblaient familiers.

Rapidement, les deux arrivèrent au milieu de la scène. Les dix Templiers s’étaient levés un peu plus tôt et Gao Yingjie prit l’initiative de venir les accueillir. Il les salua donc poliment.

« Frère Aîné Gao. » D’après le ton de sa voix, l’homme était légèrement excité et il serra Gao Yingjie dans ses bras avec force. La femme le suivit et sourit à Gao Yingjie avant de rester légèrement à l’écart.

En entendant la voix de l’homme Cai’er, assise derrière Long Hao Chen, trembla légèrement mais revint rapidement à la normale, aussi impassible que d’ordinaire.

Gao Yingjie se tourna vers le groupe de jeunes et leur dit, « Laissez-moi vous le présenter, voilà Sheng Lingxin. Monsieur Sheng est le commandant en chef du District Militaire Exorciste ainsi que le plus jeune assassin à avoir jamais atteint le grade de Roi Assassin de toute l’Alliance. »

Roi Assassin ? C’était un assassin au septième grade. Ce monsieur Sheng ne semblait avoir qu’une trentaine d’années, était-il vraiment un expert au septième grade à un aussi jeune âge ? Pendant un instant, les jeunes talents des Six Grands Temples ne purent s’empêcher de le regarder avec des yeux remplis d’admiration.

Sheng Lingxin sourit légèrement et dit, « Frère Aîné Gao exagère. J’ai trente-sept ans cette année, on peut difficilement dire que je suis jeune. Vous êtes les vrais jeunes héros. j’espère que lors de ce voyage au District Militaire Exorciste, dans ma Cité Exorciste, vous serez tous capables de montrer votre potentiel. »

Gao Yingjie observa la femme et, pendant un moment alors que son regard était concentré sur la foule, un léger changement apparut dans son regard. Ce regard était rempli de tristesse, accompagné d’envie et d’autres choses.

« Cette personne est le chef du régiment de mages de la Cité Exorciste ainsi que le maître de hall de la branche du Temple des Mages de la ville, le Grand Maître Magique Lan Yanyu.

Sheng Lingxin toucha légèrement Lan Yanyu. Ce n’est que là qu’elle réagit : elle fit un signe de tête à tous ceux qui se trouvaient devant elle. Cependant, elle ne dit rien et son apparence resta la même du début à la fin.

Long Hao Chen remarqua le changement parce que Lan Yanyu regardait dans sa direction, Est-ce qu’elle regarde Cai’er ?

Sheng Lingxin et Lan Yanyu s’assirent sur les sièges au milieu de l’estrade et l’homme dit d’un ton grave, « Bienvenue à vous tous dans la Cité Exorciste. Avant de vous assigner différentes missions, je vais d’abord vous présenter la situation actuelle du District Militaire Exorciste et de la ville elle-même. J’espère que quand il sera temps pour vous de partir, vous serez assez en forme pour revenir bien chargés de points de contribution.

Le District Militaire Exorciste a le contrôle de toute la zone contenant la Chaîne de Montagnes Exorciste. Du nord au sud, cela fait une distance de 1654 kilomètres. Le terrain ici est très vertical, ce qui rend la grande majorité du district extrêmement difficile à attaquer et nous permet de bloquer les démons. Grâce à cela, l’Alliance est stable et nous sommes toujours vivants.

Actuellement, la majorité du District Militaire Exorciste est supervisée et commandée par le Temple des Assassins avec l’aide de cinq autres grands temples. En comptant ceux qui gardent les endroits stratégique des montagnes, nos troupes montent à un total de 80 000 soldats. Sous le commandement du Quartier Général de l’Alliance, le Temple des Assassins a juré sur sa vie de résister à l’ennemi avec une détermination inébranlable. Depuis l’époque où cette ère sombre a commencé il y a 6 000 ans, le district et la ville ont subi des milliers et des milliers d’attaques des démons mais n’ont jamais tombé. En ce lieu ont coulé le sang et les larmes des innombrables aînés dont les vies ont été prises par ces envahisseurs démoniaques sans pitié. »

En entendant les paroles de Sheng Lingxin, les dix assassins des nouvelles escouades, à l’exception de Cai’er, devinrent tous excités et fiers. Cette Cité Exorciste était la terre sainte des assassins. Pour eux, pouvoir participer au combat ici était déjà un énorme honneur.

« L’offensive des démons a déjà été lancée, ils se battent contre nos soldats qui ont dédié leur vie à l’Alliance. Vous serez répartis dans dix campements militaires pour travailler de concert avec nos troupes d’infanterie et apprendre à agir en coopération. Vous n’aurez aucun privilège par rapport à eux et tuer des ennemis non seulement vous donnera des points de contribution mais sera également la seule façon d’être promus dans l’armée. Plus une équipe a de points, plus les missions qu’elle recevra seront importantes. En l’espace de trois mois, le niveau que vous atteindrez dépendra de vos efforts. Vous devez garder à l’esprit que dans le cas où un membre de votre équipe mourra, votre Escouade de Chasse aux Démons sera dissoute et et vos points de contribution seront repris. Sur le champ de bataille, la force individuelle restera à jamais insignifiante ; coopérer en tant qu’équipe est le seul moyen de survivre. »

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

2 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 167

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s