Shen Yin Wang Zuo chapitre 187

Chapitre 187 : Greffer des Fleurs sur un Arbre (1)

Le petit-déjeuner qui leur fut servi dans de petites boîtes n’était pas quelque chose d’incroyablement délicieux mais était très nourrissant. Il comprenait deux œufs de bêtes magiques de bas rang qui furent partagés entre tout le monde ainsi que des petits pains fumants et odorants. Tout cela était accompagné de soupe à la viande, de légumes et même de fruits.

Le soir précédent, ils avaient vraiment dépensé énormément d’énergie. Et ils étaient encore en pleine adolescence, ce qui fit qu’en très peu de temps, ils finirent entièrement la nourriture disponible.

En dehors de Cai’er et Chen Ying’er, qui avaient mangé moins que les autres, les portions avalées par ces jeunes surpassaient de loin celles de guerriers adultes.

Sima Xian se tâta le visage, « Je me demande vraiment quand est-ce que je pourrai retourner sur le champ de bataille. Je ne suis pas entièrement satisfait du combat d’hier. »

Long Hao Chen déclara, « C’est vrai ! Je dois donner des points de contribution à tout le monde. »

« Des points de contribution ? Capitaine, est-ce que tu es retourné sur le champ de bataille hier ? » demanda Lin Xin avec curiosité. Long Hao Chen était rentré très tard la veille et avait donc envoyé tout le monde au lit sans leur dire ce qui s’était passé.

Long Hao Chen posa les yeux sur Cai’er, qui se tenait à ses côtés, « Oui. Hier, quand j’ai été convoqué, c’était parce que le chef de l’armée voulait que je le suive au combat. »

En entendant ceci, Cai’er fronça les sourcils de manière visible.

Long Hao Chen ne cachait rien à Cai’er car il ne voulait pas lui mentir, même si c’était un mensonge sans conséquences. Cependant, une histoire qui était racontée sous un autre point de vue donnerait lieu à des réactions complètement différentes.

« Notre général en chef est en réalité le père de Cai’er. Hier, quand elle m’a vue partager un lit avec elle, belle-mère a dû en parler avec le général. C’est pour cette raison que j’ai été appelé pendant la soirée. »

« Et ils t’ont… » Cai’er agrippa la main de l’adolescent, clairement de plus en plus nerveuse.

Long Hao Chen sourit, « Est-ce que j’ai l’air de quelqu’un à qui il était arrivé quelque chose ? Écoute toute l’histoire. »

« Au début, oncle Sheng était vraiment direct et hostile envers moi. Il m’a fait mener la charge du Régiment de Chevaliers des Anges Brillants sur le champ de bataille. Mais pendant que je me battaiss, oncle Sheng a reconnu une technique que j’utilisais parce qu’autrefois il était un bon ami de mon père. Ensuite, je me suis battu aux côtés d’oncle Sheng et j’ai appris beaucoup de choses. Oncle Sheng m’a même fait cadeau d’un livre avec une technique spéciale. »

Les autres semblaient évidemment dubitatifs : cette série d’évènements semblait trop simple.

Cai’er leva la tête, « C’est tout ? »

Long Hao Chen se remit à parler, « Plus tard, quand nous étions face à de puissants ennemis, oncle Sheng a dû utiliser le Foyer Spirituel du Retour à l’Enfance pour me protéger. Nous sommes rentrés sains et saufs mais il est maintenant inconscient. »

Tout en parlant, l’adolescent ne cessa de scruter le visage de Cai’er en quête de changements. Mais il en fut démoralisé car il ne vit aucune réaction, même quand il dit que Sheng Lingxin était tombé dans le coma.

« Sur le champ de bataille, j’ai achevé quelques démons donc nous devrions nous partager les quelques points de contribution que j’ai dû gagner. » Il ne mentionna rien d’autre de pertinent concernant Sheng Lingxin. Il savait que la rancœur de Cai’er serait difficile à dissiper et qu’il ne devait pas agir à la hâte, sans parler du fait que c’était une affaire personnelle.

Wang Yuanyuan dit d’un ton pas tout à fait convaincu, « Pas la peine de faire ça. Tu t’es battu au péril de ta vie. Tu as tout risqué pour les obtenir, ce n’est pas comme si nous les avions tués tous ensemble. »

Long Hao Chen rit doucement et déclara, « Notre équipe est encore dans un état non poli et diviser équitablement les points de contribution était quelque chose que j’avais proposé. Comment pourrais-je ne pas agir comme exemple ? S’il n’y avait pas eu les pilules de Lin Xin, peut-être que je n’en serais pas revenu vivant. Je pense que pour réussir ce test et devenir une véritable équipe, notre compréhension mutuelle lors des combats sera peut-être importante mais former des liens d’amitié le sera tout autant. Nous sommes des compagnons, comme des frères et des sœurs, et même si les points de contribution sont bien, ils n’auront vraiment de l’effet qu’utilisés dans les domaines les plus importants. Il serait mieux pour nous sept d’agir comme une seule entité et de profiter ensemble des avantages des points de contribution, non ? »

Tout en parlant, il sortit la gemme de test de points de contribution et le mit sur sa propre plaque.

Lorsqu’il partagea ses points avec les autres, ceux-cis furent abasourdi par la quantité qu’il y avait.

Après leur combat ensemble, ils avaient eu à peine plus de vingt points par personne. Cette fois, Long Hao Chen avait ramené au moins cinquante points de contribution par personne. Au final, ils en avaient chacun soixante-treize !

Devant les visages étonnés des autres, Long Hao Chen eut un petit rire, « Je les achevais après le passage d’oncle Sheng et j’ai tué quelques Démons Doubles Lames vert foncé pour avoir autant de points. D’après mes estimations, nous sommes maintenant l’équipe avec le plus de points de contribution. Vous n’avez pas vu à quel point le Foyer Spirituel du Retour à l’Enfance d’oncle Sheng est puissant. Il a tué instantanément des centaines de démons au cinquième et au sixième grade. »

Chen Ying’er rit joyeusement, « C’est vraiment génial, dès le matin une aussi bonne surprise tombe de nulle part. Je suis de très bonne humeur maintenant. Et j’ai même pu manger aussi bien. Capitaine, c’est vraiment formidable que j’ai pu te suivre. »

Sima Xian éclata d’un rire sonore et déclara, « Ying’er a raison. Hao Chen, au départ la seule chose dont j’avais la certitude était ta force mais maintenant je peux voir que tu es doté d’autres qualités. Tu mérites véritablement d’être le capitaine de notre escouade. On dirait que nous n’aurons pas d’opportunités pour quitter la ville pour le moment alors que devrions-nous faire maintenant ? »

Long Hao Chen répondit, « Nous devrions tous aller cultiver notre énergie spirituelle. Mais avant cela, je vais mesurer vos énergies spirituelles internes et externes. »

Mesurer l’énergie spirituelle interne et externe de tout le monde était quelque chose de nécessaire. Gao Yingjie lui avait dit que plus le niveau de cultivation était élevé, plus il fallait vérifier et que ce serait une bonne habitude à prendre pour plus tard. Cette méthode aiderait grandement l’équipe. Pas exemple, si l’un de ses membres était proche de passer au niveau supérieur, les autres pouvaient lui acheter une pilule appropriée pour gagner beaucoup de temps tout en augmentant la force du groupe.

Rapidement, les résultats arrivèrent.

Parmi eux, Wang Yuanyua était celle qui avait la plus haute énergie spirituelle externe, à 524. Même pour un guerrier au cinquième grade, c’était un chiffre extrêmement terrifiant. La deuxième était Cai’er avec un score de 446, suivie par Long Hao Chen avec 396. Le score de Sima Xian était de 362 et celui de Han Yu de 265.

Les deux utilisateurs de magie n’avaient eux pas beaucoup d’énergie spirituelle externe et atteignaient à peine cent.

En termes d’énergie spirituelle interne, Cai’er était de loin à la première place avec un score de 2590, ce qui correspondait déjà au troisième rang du cinquième grade. En y ajoutant son statut de Sainte Fille de Samsara, mais sans prendre en compte le fait qu’elle possédait le Foyer Spirituel de Samsara, elle pouvait être considérée comme la plus forte du groupe.

Le deuxième était Lin Xin, avec une énergie spirituelle interne de 2385, suivi par Han Yu qui atteignait 2270. Wang Yuanyuan en était à 2160 et Long Hao Chen se trouvait à la cinquième place avec un score de 2095 même si, en pratique, sa force au combat n’était inférieure qu’à celle de Cai’er : après tout il avait fini premier de la Compétition de Chasse aux Démons. La vitesse à laquelle croissait son énergie spirituelle était suffisante pour laisser bouche bée qui que ce soit. Après tout, à partir du cinquième grade, la progression ralentissait grandement.

Le sixième était Sima Xian avec un score de 1920 et Chen Ying’er était dernière avec 1850. Ces deux-là avaient utilisé des Pilules de Condensation Spirituelle et avaient bien progressé en conséquences.

Apros avoir vu leurs scores respectifs, tous firent la même action, sans se consulter au préalable : ils fixèrent Cai’er du regard. Ils s’étaient attendus à ce que son énergie interne soit supérieure à celle des autres, oui, mais son énergie spirituelle externe était en fait au-dessus de 400 et était même plus haute que celle de Sima Xian avant qu’il n’utilise [Folie] et celle de Long Hao Chen. Quel genre de force était-ce ? En outre, Cai’er était très probablement la plus jeune de leur groupe.

Une fois que toutes les données furent notées en détail, Long Hao Chen déclara, « Ok, commençons à nous entraîner. Mais ne consommez pas trop d’énergie spirituelle car nous devons être prêts à être déployés à n’importe quel moment. »

Lin Xin venait d’obtenir les corps d’un Démon Doubles Lames vert foncé et d’un Démon Volant Bêta et voulait les utiliser pour faire des pilules. Sur le champ de bataille, les pilules étaient consommées aussi vite qu’on l’imagine. Et c’était quelque chose de bon pour augmenter leurs capacités à survivre. Il ne pouvait pas attaquer mais sa contribution et son importance au sein de l’escouade étaient égales à celles des autres membres. Son grand talent naturel se manifestait mieux sous cette forme.

Les membres du groupe choisirent pour la plupart de cultiver leur énergie spirituelle, particulièrement Sima Xian et Chen Ying’er qui ne l’avaient pas encore liquéfiée et avaient besoin de s’entraîner dans ce domaine.

Long Hao Chen mena Cai’er vers leur lit.

Puis il lui demanda à voix basse, « Cai’er, est-ce que tu vas aller rendre visite à Oncle Sheng ? »

La jeune fille resta silencieuse pendant un moment puis secoua simplement la tête, « Je connais le Foyer Spirituel du Retour à l’Enfance. Il ira bien. Je vais d’abord cultiver. » Tout en parlant, elle monta sur le lit, s’assit dessus et se mit à cultiver.

Tout en l’observant tendrement, Long Hao Chen s’assit du côté opposé. Lui ne se mit pas à cultiver. À la place, il sortit le livre Greffer des Fleurs sur un Arbre que lui avait donné Sheng Lingxin et commença à le lire avec le plus grand sérieux.

Ce livre technique était mince et ne comptait que sept ou huit pages. Long Hao Chen le parcourut attentivement et rapidement, l’étonnement se peignit sur son beau visage.

La technique [Greffer des Fleurs sur un Arbre] était très particulière. On l’appelait une technique mais elle semblait plus proche d’une méthode d’utilisation de l’énergie spirituelle. Elle n’avait aucun usage défensif ou offensif mas semblait extrêmement pratique.

Il s’agissait en réalité d’une méthode pour emmagasiner de l’énergie à l’intérieur du corps.

Lorsqu’on l’avait utilisée, on pouvait ensuite stocker à l’intérieur de son corps n’importe quelle compétence qu’on maîtrisait, un peu de la même manière que marchait [Emmagasinement de Puissance], et la libérer ensuite à n’importe quel moment. Cependant, durant le temps de stockage, l’utilisateur devait être dans un état à demi méditatif et il ne pouvait pas bouger son corps et encore moins se battre.

Après l’avoir stockée, la compétence emmagasinée devait être libérée dans l’heure, sans quoi l’énergie spirituelle se disperserait toute seule.

Après avoir utilisé [Greffer des Fleurs sur un Arbre], la compétence stockée arrêtait de consommer de l’énergie spirituelle et n’affectait plus la récupération de cette dernière.

Avoir cette technique pouvait être considéré comme avoir la possibilité de lancer sa compétence la plus puissante sans aucun coût et à n’importe quel moment.

Cependant, [Greffer des Fleurs sur un Arbre] avait ses limites. Pour commencer, elle ne convenait qu’aux guerriers, assassins et chevaliers. Elle était inutile pour les mages, les prêtres et les invocateurs. En outre, elle était plus appropriée à une utilisation combinée avec des compétences reposant sur un déversement d’énergie spirituelle et beaucoup moins pour les compétences de type technique.

Par exemple, l’[Épée Condamnante Tournante] de Long Hao Chen ne pouvait pas être utilisée avec [Greffer des Fleurs sur un Arbre] parce qu’elle combinait à la fois énergie spirituelle et aspects techniques.

Mais une compétence comme son [Épée Sainte] convenait parfaitement.

Après avoir lu entièrement le livre, Long Hao Chen réfléchit intensément pendant un certain temps. Il songea aux nombreux usages possibles que la technique pouvait avoir. Si elle était bien utilisée, [Greffer des Fleurs sur un Arbre] pouvait sauver des vies. C’était vraiment une compétence de première classe. En outre, il s’agissait d’une technique originale créée par nul autre que le héros au neuvième grade Sheng Yue.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

2 réflexions sur “Shen Yin Wang Zuo chapitre 187

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s